Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU CONSEIL DE PARIS (GR2) - Une histoire de famille

Courses / 16.10.2016

PRIX DU CONSEIL DE PARIS (GR2) - Une histoire de famille

DIMANCHE, À CHANTILLY

Douze ans après sa mère, Pride (Peintre Célèbre), One Foot in Heaven (Fastnet Rock) a gagné le Prix du Conseil de Paris (Gr2). Le représentant de Fair Salinia – comme Pride – a dû sortir le grand jeu pour s’imposer.

La course a eu un déroulement assez particulier. L’anglais Berkshire (Mount Nelson) est parti très vite et s’est lancé dans un breeze, déroulant en tête avec une vingtaine de longueurs d’avance sur le reste du peloton. Dans la ligne droite, Berkshire n’en pouvait plus et s’est presque arrêté, concluant finalement avant-dernier, une longueur devant Casino (Montjeu), qui était battu dès les premiers mètres de course.

One Foot in Heaven a quant à lui patienté en troisième position du petit peloton emmené par sa camarade de couleurs Sacrifice my Soul (Nayef), suivie par Tiberian (Tiberius Caesar). Dans la ligne droite, il a suivi Tiberian et, après une longue lutte, il a fini par prendre le meilleur, s’imposant d’une courte encolure. Tiberian est deuxième, cinq longueurs devant Now we Can (Martillo).

Direction Hongkong. Lorsque One Foot in Heaven avait décroché sa Listed en avril, à Maisons-Laffitte, ses propriétaires et éleveurs, Carina Klinsberg et Sven Hanson, expliquaient déjà qu'ils rêvaient d’aller à Hongkong avec le poulain. Quelques mois plus tard, leur rêve semble être tout proche de se réaliser, ne tenant plus qu’à un petit carton que pourrait leur envoyer le Hong Kong Jockey Club : celui d’une invitation. Alain de Royer Dupré, entraîneur de One Foot in Heaven, a déclaré : « Il gagne, mais la piste commence à être un peu fatiguée. One Foot in Heaven a eu du mal à s’équilibrer aujourd’hui. Il est plus à son aise sur une piste rapide, contrairement à sa mère. Mais c’est un Fastnet Rock ! En principe, il va aller à Hong Kong pour courir le Vase, s’il est invité. » L’entourage de One Foot in Heaven a choisi de la diriger vers ce Gr2, alors qu’il était resté engagé dans les Champion Stakes (Gr1), disputés samedi à Ascot. Son entraîneur a expliqué : « Il aurait pu courir les Champion Stakes. Mais je pense que nous avons pris la bonne décision en courant ici. Normalement, il devrait rester à l’entraînement. »

Christophe Soumillon a déclaré au micro d’Equidia : « À mi-tournant, j’étais concentré sur l’action de mon cheval. Pendant le parcours, je l’ai laissé se chauffer car il était plus raide qu’habituellement. Aujourd’hui, il n’a pas fourni sa meilleure valeur. Il a eu de petits soucis et a beaucoup couru cette année. De plus, il a fait de grosses fautes pendant le parcours, notamment à 100m du poteau, où il a failli perdre l’avantage. »

Courir pour le plaisir. Carina Klinsberg et Sven Hanson ont de leur côté confirmé que One Foot in Heaven resterait bien à l’entraînement l’an prochain. Les propriétaires aiment voir leurs chevaux en compétition, car « les courses sont avant tout un plaisir. » Ils nous ont déclaré : « Aujourd’hui, nous sommes soulagés. Il avait bien couru dans le Prix de l’Arc de Triomphe [sixième, à un nez du cinquième, ndlr], mais sans pouvoir ramener le moindre euro ! C’était un peu frustrant. La première fois que Pride a couru l’Arc, elle n’était pas dans les dix premiers. L’année d’après, elle était septième et, encore après, elle était deuxième. Nous espérons que la belle histoire se poursuive pendant encore un ou deux ans avec One Foot in Heaven. Nous aimons voir nos chevaux en course. »

Carina Klinsberg et Sven Hanson ont aussi une vraie affinité avec les courses internationales de Hongkong. Ils aiment se rendre là-bas et auront probablement ce plaisir avec One Foot in Heaven. « Hongkong est un endroit merveilleux. C’est certainement aussi le meeting de course le mieux organisé au monde. C’est toujours amusant d’être là-bas. C’est évidemment une belle histoire que d’y amener un fils de Pride. » Pride a en effet gagné le Hong Kong Cup (Gr1).

Trop souple pour Tiberian. Fils de Tiberius Caesar (Zieten), le souffleur du haras du Logis, Tiberian s’est bien comporté ce dimanche, lui qui venait de décevoir en étant très nettement battu dans le Longines Grosser Preis von Baden (Gr1). Il n’avait pas démérité pour autant et son entraîneur, Alain Couétil, nous a expliqué : « Ici, il trouvait un terrain moins lourd que dernièrement à Baden-Baden. Mais c'était malgré tout trop souple pour lui cet après-midi. Malgré cela, le cheval a montré une belle accélération. Deux mille quatre cents mètres est certainement sa meilleure distance. Auparavant, il courait sur plus long mais nous avions fait cela car il manquait de métier. Nous l'avons laissé venir de lui-même. Il sera mieux en terrain léger. Si nous avons des opportunités pour courir avec lui à l'étranger, nous les étudierons avec attention. »

Pedigree : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2016/10/ONEFOOTINHEAVEN.pdf

Le meilleur produit de Pride. Élevé par Craigavon Agro, One Foot in Heaven est un fils de Fastnet Rock et de Pride (Peintre Célèbre). Il est pour l’instant le meilleur produit de sa mère. Pride était une championne en piste, remportant les Champion Stakes, le Hong Kong Cup et le Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1), ainsi que le Prix Jean Romanet (Gr2, à l’époque), le Prix Corrida, le Prix Foy et le Prix du Conseil de Paris (Grs2). Elle s’est aussi classée deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) et deuxième, en 2005, des Champion Stakes et du Hong Kong Cup qu’elle remportera l’année suivante. Carina Klinsberg et Sven Hanson nous avaient expliqué : « One Foot in Heaven, c'est Pride en garçon ! Pour le choix de notre croisement, nous avions vu son père, Fastnet Rock, quand il était en Irlande. L'étalonnier nous disait : "c'est un étalon pour Pride !". Ce croisement nous plaisait beaucoup. » Pride a une 2ans par Lawman, nommée Speciality, qui n’a pas encore débuté. Elle a un yearling par Reliable Man et une pouliche foal par Kingman. Pride est pleine de Le Havre.

La deuxième mère, Specificity (Alleged), est gagnante de Listed. Elle a donné Fate (Teofilo), une bonne pouliche, deuxième du Prix Corrida (Gr2), ou encore Specifically (Sky Classic), mère de Speciosa, gagnante des 1.000 Guinées et deuxième des Pretty Polly Stakes (Grs1). Il s’agit de la famille de Touching Wood, gagnant d’un St Leger (Gr1).

Danzig
Danehill
Razyana
Fastnet Rock
Royal Academy
Piccadily Circus
Gatana
ONE FOOT IN HEAVEN (M4)
Nureyev
Peintre Célèbre
Peinture Bleue
Pride
Alleged
Specificity
Mandera

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 600m : 1’50’’98

De 600m à 400m : 14’’14

De 400m à 200m : 12’’37

De 200m à l’arrivée : 12’’14

Temps total : 2’29’’63

 

4e · 15h45 > Prix du Conseil de Paris

Gr2 - Plat - 130.000€ - 2.400m

Pour chevaux entiers, hongres et juments de 3 ans et au-dessus. Poids : 3 ans, 55 kg, 4 ans et au-dessus, 58 kg.

1er       ONE FOOT IN HEAVEN (60) M4

(Fastnet Rock & Pride)

Pr/Fair Salinia Ltd - El/Craigavon Agro Ltd

Ent/A. de Royer Dupré - J/C. Soumillon

2e        TIBÉRIAN (58) M4

(Tiberius Caesar & Toamasina)

Pr/Haras du Logis - El/M. Helmut Volz

Ent/A. Couétil - J/T. Jarnet

3e        NOW WE CAN (58) H7

(Martillo & Notre Dame)

Pr/W. Engelbrecht-Bresges - El/Gestüt Zoppenbroich

Ent/N. Clément - J/P.-C. Boudot

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Sacrifice My Soul, Berkshire, Casino.

Tous couru (6).

(Turf) Bon souple. 2'29"63. Ecarts : CENC - 5 - 5.