Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE CHAMPOLEUX (D) - Pearl Dragon retrouve la route du succès

Courses / 24.10.2016

PRIX DE CHAMPOLEUX (D) - Pearl Dragon retrouve la route du succès

CHANTILLY, LUNDI

 

Face à des rentrants ou des chevaux qui étaient certainement fatigués, Pearl Dragon (Nicobar) a réalisé une démonstration dans le Prix de Champoleux (D). Après être passé à l’attaque à la mi-ligne droite, il s’est facilement débarrassé de l’opposition, rejoignant le poteau avec cinq longueurs d’avance sur Golden Guépard (Galileo), qui lui rendait trois kilos. Pearl Dragon retrouve le chemin du succès, lui qui n’avait pas gagné depuis le 19 mai 2015. À 5ans, ce représentant de Pearl Bloodstock n’a encore que peu couru (douze fois) et il manque encore d’expérience, comme l’expliquait son entraîneur, Mikel Delzangles : « Le cheval tournait autour du succès en 2016, alors qu'il comptait de bonnes performances à 3ans et 4ans. Il a besoin d’être caché car, même s’il a 5ans, il manque d’expérience et est très bébé. Ce n’est qu’avec cette tactique, même s’il lui arrive de se montrer un peu brillant, qu’il peut finir ses courses. Il est possible que l’on dispute avec lui le Prix Denisy (L) à Saint-Cloud. Il n’a aucune aversion au terrain lourd, même s’il s’était fait une entorse en fin d’année dernière, à Lyon. Il va rester à l’entraînement l’an prochain et nous espérons qu’il deviendra un bon stayer. »

Le frère de Dunaden. Élevé par la famille Le Geay et G. Weggen, Pearl Dragon est un fils de Nicobar et de La Marlia (Kaldounévées). Acheté 130.000 € en octobre 2012, à Arqana (Deauville), Pearl Dragon est donc un propre frère de Dunaden, mémorable lauréat du Melbourne Cup et du Hong Kong Vase (Grs1) et tardif également.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’16’’52

1.000m à 600m : TNC

600m à 400m : TNC

400m à 200m : TNC

200m à l’arrivée : TNC

Temps total : 3’15’90