Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE LA GASCOGNE (L) - Miss de Champdoux pose ses jalons en vue du Grand Steeple

Courses / 06.10.2016

PRIX DE LA GASCOGNE (L) - Miss de Champdoux pose ses jalons en vue du Grand Steeple

ENGHIEN-SOISY, JEUDI

 

Grande favorite du Prix de la Gascogne (L), deuxième et déjà dernière préparatoire au Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2, 22/10), la reine des lieux, Miss de Champdoux (Voix du Nord) a répondu présente. La jument de Marie-Hélène Cassier a eu la course parfaite avec l’aide de son jockey, Johnny Charron, qui la découvrait. Elle s’est imposée très sûrement, sans avoir une course dure. Elle a donc eu une préparatoire idéale en vue de son grand objectif. Désormais plus posée dans un parcours, elle devrait tenir les 5.000m du Grand Steeple et s’annonce dure à battre le 22 octobre.

Une longue course d’attente. Comme lors de ses précédentes sorties, Miss de Champdoux a été placée parmi les derniers. Elle a très bien sauté et a fait mouvement dans le tournant final, si bien qu’elle est entrée dans la ligne droite dans le sillage des leaders. Elle n’a pas eu toutes ses aises au saut de l’avant-dernière haie, mais cela ne l’a pas empêchée de venir sur la ligne de tête au saut de l’ultime obstacle. Six chevaux étaient alors sur la même ligne. Sur le plat, côté corde, Miss de Champdoux a pris le meilleur sans recevoir de coup de cravache. Elle a dominé nettement Prince Philippe (Denham Red) et Kada Rique (Enrique), fautive à plusieurs reprises en début de parcours. Entraîneur de Miss de Champdoux, Philippe Peltier nous a dit : « Son jockey avait les ordres de la monter ainsi, pour gagner, mais sans avoir une course dure. Elle s’impose plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. La jument est très bien et ne soufflait pas après la course. Si elle reste comme cela, elle ira sur le Grand Steeple et la Grande Course de Haies (Gr3), comme l’an dernier. En espérant qu’il pleuve car elle est mieux en terrain plus souple. Elle est plus gérable qu'à la saison dernière. Au printemps, elle était tombée pour sa rentrée et je ne l’avais pas eue aussi souple que maintenant. Là, elle a encore de la marge. »

Bon comportement de Prince Philippe. Prince Philippe a été tenace sur le plat, car Kada Rique avait pris l’ascendant sur lui pour la deuxième place. Mais ensuite, il s’est relancé pour arracher le premier accessit, faisant dire à son entraîneur, Philippe Bourgeais : « Le cheval court très bien. Il pourrait aller sur le Grand Steeple, mais surtout sur la Grande Course de Haies. »

La nièce de Gwenn. Élevée par son propriétaire René Beaunée, Miss de Champdoux est la nièce de Gwenn, lauréat du Prix du Président de la République (Gr3) 2003, sous l’entraînement d’Arnaud Chaillé-Chaillé. Deuxième mère de Miss de Champdoux, également élevée par René Beaunée, King Bar (King Cyrus) est restée inédite. Génitrice de Miss de Champdoux, Timberland (Hawker’s News) a pris une cinquième place en quatre sorties, en plat.