Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE ROYALLIEU (GR2) - The Juliet Rose prend ses responsabilités

Courses / 01.10.2016

PRIX DE ROYALLIEU (GR2) - The Juliet Rose prend ses responsabilités

CHANTILLY, SAMEDI

Récente troisième du Prix Vermeille (Gr1) de Left Hand (Dubawi), The Juliet Rose (Monsun) possédait une première chance dans le Prix de Royallieu (Gr2). Stéphane Pasquier l’a montée en tant que telle, n’hésitant pas à aller devant. The Juliet Rose a galopé bien détendue, suivie par Mango Tango (Siyouni), nerveuse avant le départ, et l’irlandaise Almela (Sea the Stars). Pour aborder la ligne droite, The Juliet Rose avait l’avantage, et Almela a tenté de l’attaquer. Mais la pouliche qui porte la casaque de Mayfair Speculators a fait parler sa longue accélération, et plus le poteau approchait, plus elle prenait ses distances avec la représentante de Son Altesse l’Aga Khan. Elle remporte ainsi la victoire la plus facile de sa jeune carrière, laissant Almela à trois longueurs. Plus loin, Sotteville (Le Havre) a bien conclu pour venir prendre la troisième place à Mango Tango, qui a baissé de pied à la fin.

De retour en piste à 4ans. The Juliet Rose avait déjà gagné son Groupe à l’occasion du Prix de Royaumont (Gr3). Mais elle s’est montrée encore plus convaincante ce samedi, sur une piste assouplie. Elle avait montré, depuis le début de sa carrière, un goût certain pour les terrains bien assouplis. Son entraîneur, Nicolas Clément, nous a dit : « C’est une pouliche très régulière, qui s’endurcit au fil de ses sorties. Elle avait déjà très bien couru dans le Vermeille. Elle a beaucoup de sang et d’influx, mais une fois en course, elle se détend. Elle gagne avec beaucoup de panache. Les 2.400m lui sont nécessaires et elle a fait parler son abattage en allant devant. Elle avait été achetée yearling par des investisseurs sud-africains, dans le but de créer un élevage européen, et en gagnant deux Groupes, elle a déjà rempli son contrat. Mais je pense que nous la garderons à l’entraînement l’an prochain pour gagner un Gr1. Il est un peu probable qu’elle recoure cette année. Elle a peu de courses qui lui conviendraient à sa disposition. »

The Juliet Rose appartient à Mayfair Speculators et Equifrance, la structure de Markus Jooste et ses associés. Derek Brugman, son manager de la structure, était présent à Chantilly et il nous a dit : « C’est une très bonne pouliche et nous sommes ravis de cette nouvelle victoire. Elle restera à l’entraînement l’an prochain pour essayer de faire encore mieux, avant d’entrer au haras, en Europe. » Elle a fait partie des premiers achats en France de Mayfair Speculators, qui ont continué à investir ensuite régulièrement à Deauville. C’était en août 2014, et The Juliet Rose était alors présentée par La Motteraye Consignment.

Almela pourrait être allongée. Almela, qui restait sur une facile victoire dans une Listed en Irlande, a trouvé plus fort qu’elle ce samedi. Mais Dermot Weld, son entraîneur, n’était pas déçu et nous a dit : « Nous sommes très contents. Elle a réalisé une très bonne course mais est battue par une excellente pouliche, qui est troisième du Vermeille. Nous pourrions la garder à l'entraînement l'année prochaine, Son Altesse décidera. C'est une pouliche très régulière, facile à entraîner. Je pense qu'elle sera encore mieux sur 2.600m ou plus. Je pense que je vais l'engager dans le Prix Royal Oak et nous aviserons. »

Troisième du Prix Minerve (Gr3) derrière The Juliet Rose, Sotteville réalise une valeur similaire en prenant la troisième place. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, nous a dit : « Elle a fait sa course. Elle possédait la troisième chance et est donc à sa place. Elle a effectué des progrès tout au long de la saison et a réussi son année. »

Une famille développée par Guy Heald. Dubai Rose (Dubai Destination), la mère de The Juliet Rose, était entraînée en France par Henri-Alex Pantall. Cette représentante de Guy Heald (l’éleveur de The Juliet Rose) compte trois succès et s’est imposée dans le Kölner Stuten-Trophy (L), à Cologne. Elle avait pour elle d’être la sœur d’Hanani (Hernando), gagnante des Pretty Polly Stakes (Gr2 à l’époque). Une autre de ses sœurs, Soho Rose (Hernando), également sous l’entraînement d’Henri-Alex Pantall, a décroché un titre black type à Dresde, dans le Grosser Sachsischer Herbstpreis (L).

PEDIGREE : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2016/10/THEJULIETROSEroyallieu.pdf

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’28’’12

De 1.000m à 600m : 26’’72

De 600m à 400m : 11’’92

De 400m à 200m : 12’’91

De 200m à l’arrivée : 11’’47

Temps total : 2’31’’14

 

2e · 14h35 > Qatar Prix de Royallieu

Gr2 - Plat - Femelles - 250.000€ - 2.400m

Pour juments de 3 ans et au-dessus, n'ayant pas, depuis le 1er janvier 2015 inclus, gagné une course du Groupe I. Poids : 3 ans, 54 kg, 4 ans et au-dessus, 57 kg 1/2.

1re       THE JULIET ROSE (54) F3

(Monsun & Dubai Rose)

Pr/M. Jooste - El/M. Guy Heald

Ent/N. Clément - J/S. Pasquier

Arqana, Deauville, août 2014, yearling, 650.000€, La Motteraye Consignment à Mayfair Speculators / P.Doyle

 

2e        ALMELA (57,5) F4

(Sea The Stars & Aliya)

Pr/H.H. Aga Khan - El/S.A. Aga Khan

Ent/D.-K. Weld - J/Pat.J Smullen

SB_AGA_SEA THE STARS

3e        SOTTEVILLE (54) F3

(Le Havre & Sandsnow)

Pr/G. Augustin-Normand - El/Franklin Finance S.A.

Ent/J.-C. Rouget - J/C. Demuro

 

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Mango Tango, Impressionist, Gambissara.

Tous couru (6).

(Turf) Bon. 2'31"14. Ecarts : 3 - 4 - 2.