Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX ISONOMY (L) - Al Wukair peut regarder vers l’avenir avec le sourire

Courses / 20.10.2016

PRIX ISONOMY (L) - Al Wukair peut regarder vers l’avenir avec le sourire

DEAUVILLE, JEUDI

 

Comme en débutant, Al Wukair (Dream Ahead) s’est montré très regardant dans la phase finale de ce Prix Isonomy (L). C’est donc sur sa classe et grâce à son accélération assez hors du commun qu’il a réussi à s’imposer dans cette Listed, où tous les concurrents restaient sur une victoire. Al Wukair a été monté en attendant, une nouvelle leçon pour lui, et Grégory Benoist n’a pas cherché à être dur avec lui. Le poulain a donc poursuivi son apprentissage tout en restant invaincu et il peut regarder vers l’année 2017 avec l’ambition d’y emprunter les chemins qui mènent aux classiques. André Fabre – qui a gagné plusieurs courses pour 2ans ces dernières semaines – entraîne ce représentant d’Al Shaqab Racing, et le manager français de la casaque, Rupert Pritchard Gordon, nous a raconté : « Al Wukair est très tendre encore, lui qui s’était déjà montré bébé en débutant. Ici, il a appris quelque chose encore. Grégory Benoist a pris l’option d’avancer dans le tournant car l’allure n’était pas assez sélective. Al Wukair s’impose en bon cheval et il possède encore de la marge certainement. André Fabre l’a toujours estimé et il a voulu le courir ici afin qu’il continue de prendre de l’expérience. D’ailleurs, bravo à lui, car il est celui qui a repéré ce cheval aux ventes de Tattersalls et nous a demandé de l’acheter, car il lui plaisait beaucoup. Al Wukair a été un peu malade au printemps, mais son entraîneur nous a toujours dit qu’il avait beaucoup de qualité. Ce n’est jamais facile de passer d’un maiden à une Listed et nous reverrons Al Wukair en compétition en 2017. »

Au (bon ?) souvenir du Prix de la Forêt 2011

Al Wukair est un fils de Dream Ahead, champion sprinter en 2011 et qui avait notamment remporté le Prix de la Forêt (Gr1) 2011. Il y battait alors Goldikova XX. L’histoire se répète en quelque sorte ici, puisque Al Wukair a battu Gold Luck, qui est une sœur de l’illustre Goldikova.

Gold Luck a manqué de métier. Montée en dernière position, la petite soeur de Goldikova (Anabaa), Gold Luck (Redoute’s Choice), a pris la deuxième place en venant régler, finalement assez nettement, le sort d’Hebah (Sea the Stars), une pensionnaire de Jean-Claude Rouget qui venait de gagner son maiden par huit longueurs. Gold Luck, qui n’avait également couru qu’à une seule reprise, s’est retrouvée un peu débordée au moment de l’accélération des premiers et, d’après son entraîneur, Freddy Head, elle a surtout manqué de métier : « Je suis content de ce qu’elle fait car il y a de vrais écarts à l’arrivée et elle a bien fini. Elle a manqué de métier et n’a pas eu un bon parcours, dans le sens où elle a pris plein de coups durant l'épreuve car il y a eu des vagues. Ce qu’elle réalise est donc très prometteur. »

Le lot de ce Prix Isonomy était très bon sur le papier et Gold Luck peut tout à fait devenir une 3ans à suivre l’an prochain. En revanche, l’un des poulains en vue ici, City Light (Siyouni), a trop consommé dans le parcours, se retrouvant sur la ligne de tête à 600m du but. Il ne doit pas être condamné sur cette sortie, mais il aura besoin d’apprendre à se montrer plus détendu lors de ses prochaines sorties.

Un descendant de Caerlina. Élevé par Ballylinch Stud, Al Wukair a été acheté 200.000 guinées, à la vente de yearlings d’octobre Tattersalls, par Nicolas de Watrigant (Mandore Agency) pour Al Shaqab Racing. Un propre frère du poulain passera en vente dans quelques jours lors de cette même vente, à Newmarket. C’est un fils de Dream Ahead et de Macheera (Machiavellian), qui a couru en France sous l’entraînement de Robert Collet. Gagnante pour ses débuts, elle s’est ensuite classée deuxième d’une D avant d’échouer au niveau Listed. Macheera a déjà donné Witches Brew (Duke of Marmalade), placé de Listed en Grande-Bretagne. La deuxième mère est Caerlina (Caerleon), gagnante du Prix de Diane (Gr1) et du Prix de la Nonette (Gr3), deuxième du Prix Marcel Boussac et troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Grs1). Il s’agit de la famille de Sri Putra, gagnant de Gr2 et placé de Gr1, et du bon japonais Curren Mirotic, placé de Gr1.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 41’’46

De 1.00m à 600m : 25’’12

De 600m à 400m : 12’’12

De 400m à 200m : 11’’57

De 200m à l’arrivée : 11’’70

Temps total : 1’41’’97