Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JEAN-LUC LAGARDÈRE (GRAND CRITÉRIUM) SPONSORISÉ PAR AL HAZM - (GR1) - Le phénix retrouve ses ailes

Courses / 02.10.2016

PRIX JEAN-LUC LAGARDÈRE (GRAND CRITÉRIUM) SPONSORISÉ PAR AL HAZM - (GR1) - Le phénix retrouve ses ailes

CHANTILLY, DIMANCHE

 

Après une année 2016 difficile, Christiane Head-Maarek a renoué avec le succès dans un Gr1 à l’occasion du Prix Jean-Luc Lagardère. Son pensionnaire National Defense (Invincible Spirit) s’est imposé à la manière des forts : après avoir mené, il a placé un nouveau redémarrage qui s’est avéré décisif à la Mère Marie. Aucun de ses six adversaires n’a alors pu l’accrocher.

National Defense porte les couleurs de Sun Bloodstock, un groupe basé à Hongkong qui appartient à Ting Kong et Danielle Cheng, et qui a commencé à mettre des chevaux en France, chez Christiane Head-Maarek (neuf au total), depuis l’an dernier. National Defense, leur tout premier yearling acheté en France, est devenu leur premier gagnant de Groupe dans l’Hexagone. Jockey du cheval, Pierre-Charles Boudot possède également un rôle primordial dans l’histoire de cette victoire. Sa bonne main permet à National Defense d’être à peu près posé en course, ce qui lui a permis ici d’aller au bout. Car ce poulain encore très immature peut rapidement se mettre lui-même dans le rouge.

La renaissance. Ce succès de National Defense, c’est celui de la renaissance pour Christiane Head-Maarek, dont l’écurie a été touchée par un virus cette année. Résultat des courses, la première victoire de l’entraîneur en 2016 n’est intervenue que le 23 juillet, dans une petite épreuve, à Dieppe. Et preuve que les choses ont du mal à se remettre en place après de tels événements, National Defense n’est que le troisième gagnant de l’écurie cette saison. Christiane Head-Maarek, tel le phénix, renaît donc de ses cendres ce dimanche et National Defense peut lui permettre de repartir de l’avant.

Pour National Defense, ce succès est aussi une petite renaissance. Très net lauréat pour ses débuts à Deauville, déjà de bout en bout, il avait ensuite été nettement battu dans le Prix des Chênes (Gr3 - 3e), mais il n’avait pas été devant. Là, avec des adversaires qui l’ont laissé faire, il a pu montrer de quoi il était capable. Mais pour confirmer à 3ans, il lui faudra surtout progresser mentalement et comprendre que les courses ne sont pas une guerre.

Christiane Head-Maarek : « Il possède beaucoup d’influx » Après la course, Christiane Head-Maarek a commenté : « National Defense a gagné comme lors de ses débuts. Il a pu aller devant et on l’a laissé faire. Alors que dans le Prix des Chênes, il avait été couvert par un cheval. J’avais donné comme ordres à Pierre-Charles Boudot de le poser et de le laisser faire. Je suis vraiment contente de ce succès, d’autant plus que c’est pour de nouveaux propriétaires. National Defense possède beaucoup d’influx. Il aime galoper et il ne faut pas le contrarier. Sa saison de 2ans s’arrête ici et nous allons le laisser grandir et prendre de la force pour l’an prochain. Il sera engagé dans toutes les bonnes épreuves et j’ose espérer qu’il pourra aller sur plus long. Car il n’est pas taillé comme un vrai sprinter. »

Sun Bloodstock commence fort. Sun Bloodstock est présidé par Ting Kong et Danielle Cheng qui souhaitent développer leurs opérations hippiques en France. Les Cheng sont déjà propriétaires à Hongkong, Singapour, en Angleterre et ont également investi dans un haras en Australie, rachetant Eliza Park en 2013. Sun Bloodstock s’était également signalé par l’achat de Spiritjim (Galileo), lors de la vente de l’Arc 2015. Le cheval a couru la grande épreuve pour les couleurs Cheng, puis le Prix du Conseil de Paris (Gr2), avant d’être exporté en Australie.

En France, les chevaux de Sun Bloodstock ont tous 2ans et sont à l’entraînement chez Christiane Head-Maarek ; il y en a neuf, comme l’a expliqué Danielle Cheng, présente ce dimanche à Chantilly.

Un poulain élevé et vendu en France. National Defense a été élevé à l’écurie des Monceaux qui l’a coélevé avec Meridian International. Le poulain a été vendu yearling, en août, à Deauville, pour 280.000 €. Henri Bozo nous indiqué que la sœur de National Defense, Andalouserie (Poet’s Voice), qui a 3ans, avait été achetée par Patricia Boutin pour Édouard de Rothschild (elle est d’ailleurs gagnante). Angel Falls (Kingmambo), la mère de National Defense, est toujours à l’écurie des Monceaux. Elle est actuellement pleine de Siyouni et son yearling par Makfi passera en vente en octobre à Deauville.

Salouen encore présent. Deuxième, Salouen (Canford Cliffs) était le cheval le plus expérimenté de l’épreuve, puisqu’il disputait sa huitième course. Il avait terminé bon deuxième des Solario Stakes (Gr3) en ayant comblé beaucoup de terrain pour finir. Là, il a bien fini, mais National Defence avait fait le trou et Salouen n’a pu que venir cueillir la deuxième place. Sylvester Kirk, son entraîneur, nous a dit : « Le gagnant a pu mener à sa guise, en imposant le rythme qu'il voulait, sans être embêté. Je suis un peu déçu, car j'étais venu pour gagner. Il est engagé dans le Racing Post Trophy, mais a déjà eu une année chargée, donc nous allons d'abord voir comment il récupère. »

Favori de ce Gr1, Whitecliffsofdover (War Front) est troisième après avoir galopé à la hanche de National Defense. Son entraîneur, Aidan O’Brien, a commenté : « Whitecliffsofdover court très bien. C’est un poulain puissant, encore peu expérimenté et immature. Il va encore progresser et sera mieux l'année prochaine. Il a le profil d’un miler, je ne suis pas certain qu’il fasse plus long. Utah [septième de ce Gr1, ndlr] est lui aussi encore peu expérimenté. Il a fait une faute dans le dernier tournant et vaut mieux que cela. On le reverra l'année prochaine. »

Enfin, le gagnant du Prix La Rochette (Gr3), Kontrastat (My Risk) était le cheval le plus joué parmi ceux entraînés en France. Il se classe quatrième, après avoir fait illusion un moment pour un meilleur classement. Stéphane Wattel nous a confié : « Kontrastat a trouvé la distance un peu longue et il est battu par meilleur. Il n'a pas trouvé le passage tout de suite dans la ligne droite, mais il y a suffisamment de longueurs à l'arrivée pour que nous n’ayons pas de regrets. On le reverra en 2017 sur plus court. »

Pedigree :http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2016/10/NATIONALDEFENSE.pdf

Un neveu d’Anna Salai. Élevé par l’écurie des Monceaux et Meridian International, National Defense a été acheté 280.000 € en août 2015, à Arqana. Sa mère, Angel Falls (Kingmambo), n’a pas couru mais a déjà produit Cascading (Teofilo), âgé de 5ans et placé de Listed. La deuxième mère de National Defense, Anna Palariva (Caerleon), est gagnante du Prix d’Aumale (Gr3) et a produit plusieurs bons éléments comme Anna Salai (Dubawi), lauréate du Prix de la Grotte (Gr3) et deuxième des 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1), Iguazu Falls (Pivotal) et Advice (Seeking the Gold), multiples gagnants de Listed. La troisième mère de National Defense, Anna of Saxony, est gagnante de Gr3 outre-Manche.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 35’’62

1.000m à 600m : TNC

600m à 400m : TNC

400m à 200m : TNC

200m à l’arrivée : TNC

Temps total : 1’35’’53

 

2e · 14h45 > Qatar Prix Jean-Luc Lagardère

Gr1 - Plat - 350.000€ - 1.600m

Pour poulains entiers et pouliches de 2 ans. Poids : 57 kg. Engagements supplémentaires de KING OF SPADES et THAIS.

1er      NATIONAL DEFENSE (57) M2

(Invincible Spirit & Angel Falls)

Pr/Sun Bloodstock SARL - El/Ec.des Monceaux&Partners

Ent/Mme Ch. Head-Maarek - J/P.-C. Boudot

Arqana, Deauville, août 2015, yearling, 280.000 €, Écurie des Monceaux à Sun Bloodstock Sarl

 

2e        SALOUEN (57) M2

(Canford Cliffs & Gali Gal)

Pr/H. Balasuriya - El/Silvercon Edgerodge Ltd

Ent/S. Kirk - J/M. Guyon

3e        WHITECLIFFSOFDOVER (57) M2

(War Front & Orate)

Pr/M. Tabor&D.Smith&Mme Magnier - El/Claiborne Farm

Ent/A.-P. O'Brien - J/Ryan Moore

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Kontrastat, King of Spades, Thais, Utah.

Tous couru (7).

(Turf) Bon. 1'35"53. Ecarts : 4 1/2 - CENC - 2.