Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DES SABLONNETS (L) - Penny Lane, une première pour Big Fernand

Courses / 29.10.2016

PRIX DES SABLONNETS (L) - Penny Lane, une première pour Big Fernand

Penny Lane, une première pour Big Fernand

NANTES, SAMEDI. PRIX DES SABLONNETS (L). Penny Lane (Lord of England) s’est imposée de peu dans le Prix des Sablonnets (L), offrant une première victoire black type à son propriétaire, l’écurie de Montlahuc. Elle s’est montrée assez verte dans cette Listed, tout en étant aussi un peu contrariée dans le tournant final, se faisant sortir. Penny Lane devance Danarosa (Clodovil) d’un quart de longueur. Danarosa a fait un écart à l’entrée de la ligne droite, tout en penchant beaucoup sur sa gauche, mouvement qu’a suivi Penny Lane. Les deux pouliches ont encore besoin d’apprendre leur métier. L’animateur Just a Formality (Spirit One) est troisième à deux longueurs.

De bon augure pour la suite. Penny Lane s’est imposée pour ses débuts à Craon, dans le Prix Yves Lalleman (Maiden) – remporté en 2015 par une certaine La Cressonnière (Le Havre) – où elle devançait notamment Groundfrost (Exceed and Excel), qui avait déjà débuté et s’est depuis imposée dans un bon style à Toulouse. Penny Lane a ensuite été battue par Chiarush (Dark Angel) dans le Prix de Nord-sur-Erdre (Classe 1), préparatoire à ce Prix des Sablonnets, en étant très verte.

Joint par téléphone, Francis-Henri Graffard, son entraîneur, nous a expliqué : « Elle est encore immature. Penny Lane s’était imposée pour ses débuts. La dernière fois, elle avait eu du mal à s’équilibrer et elle n’a pas gagné à cause de cela. Aujourd’hui, elle confirme. C’est une pouliche qui avait bien progressé sur chacune de ses sorties et c’est de bon augure pour l’année prochaine. Son propriétaire est ravi ! »

Un premier succès black-type pour Steve Burggraf. L’écurie de Montlahuc est l’entité hippique de Steve Burggraf, un nouveau propriétaire dont la casaque est apparue sur les hippodromes en 2015. Penny Lane avait d’ailleurs été son premier gagnant. Steve Burggraf n’est autre que le propriétaire et fondateur – en 2012 – de la chaîne de "hamburgers" Big Fernand, qui propose des burgers gastronomiques. Steve Burggraf a donc rapidement investi dans les courses, achetant des yearlings sur les conseils de Laurent Benoit. Ce dernier nous a expliqué : « C'est une pouliche que j'ai achetée à Baden, alors que c'était ma première visite à cette vente. J'y allais "décontracté", sans forcément l'intention d'acheter, mais je suis tombé sur cette pouliche qui me plaisait physiquement et qui était bien née. Je l'ai proposée à Steve, qui n'achète que des pouliches. Il a trois 2ans chez Francis Graffard, et deux poulinières au haras des Sablonnets. C'est donc amusant de le voir gagner cette course. La dernière fois, elle a été battue, car elle était encore immature. »

Steve Burggraf a connu une jolie semaine, car outre Penny Lane, il avait aussi Heuristique (Shamardal) en piste, mercredi à Saint-Cloud. La pouliche faisait ses débuts dans le Prix Douve (Inédits) où elle a conclu bonne deuxième de Peace in Motion (Hat Trick), qui avait fait impression.

Une belle souche du Gestüt Etzean. Élevée par le Gestüt Etzean, Penny Lane a été achetée 40.000 euros par Laurent Benoit (Broadhurst Agency) en Allemagne, à BBAG. C’est une fille de Lord of England, un étalon qui officie pour 5.500 € chez Gestüt Etzean et de Peace Time (Surumu), gagnante de Listed. Cette dernière a déjà produit Peace Royale (Sholokhov), double gagnante de Gr3 en Allemagne et mère de Peace Society (Iffraaj), troisième d’un Prix de Saint-Cyr (L) et gagnant de Listed en Allemagne. Peace Time a aussi donné Peaceful Love (Dashing Blade), gagnante de Gr3 en Allemagne. La deuxième mère, Princess of Spain (King of Spain), a gagné le Hamburger Criterium (L).