Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX UCELLO II - Brut Impérial écrit le début d’une nouvelle histoire pour Jonathan Plouganou

Courses / 25.10.2016

PRIX UCELLO II - Brut Impérial écrit le début d’une nouvelle histoire pour Jonathan Plouganou

AUTEUIL, MARDI

 

Un cri de joie a vibré dans le ciel d’Auteuil à l’issue du Prix Ucello II. C’est Jonathan Plouganou qui a lâché ce cri après avoir renoué avec la victoire grâce à Brut Impérial (Le Fou). La Cravache d’or de l’obstacle 2013 a effectué son retour à la compétition depuis à peine quinze jours. Il a en effet été victime d’une chute à Dieppe le 17 août 2015. Il a souffert d’une fracture du bras avec déplacement de l’humérus et écrasement du nerf, qui lui a valu une longue convalescence de plus d’un an. On peut donc comprendre la joie qui l’habitait au moment de passer de nouveau le poteau en tête, qui plus est à Auteuil. L’entourage de Brut Impérial lui a d’ailleurs réservé une belle ovation à son retour aux balances. Mais avant de connaître cette grande joie, Brut Impérial et Jonathan Plouganou ont dû parcourir les 3.700m du steeple d’Auteuil avec rivière des tribunes et piste en huit au programme. Pour ses premiers pas sur les gros obstacles, Brut Impérial a très bien sauté. Il a pris la tête de la course après la rivière des tribunes. Puis il a animé l’épreuve à une allure sélective. Fautif à la butte, il a poursuivi son chemin et n’a jamais été vraiment inquiété. Jonathan Plouganou nous a déclaré au sujet du protégé de Donatien Sourdeau de Beauregard : « Revenir avec des chevaux comme Brut Impérial, c’est plus facile. Il est doué pour le steeple, saute très bien et vite. Il est même parfois un peu trop sûr de lui. Il faut qu’il se règle. Il sera à son aise sur 4.300m. » Puis il est revenu sur sa joie de renouer avec le succès après sa blessure : « J’ai mis quelques mois à récupérer l’amplitude de mon bras. L’espoir est revenu petit à petit, encore plus quand je me suis remis à cheval. La guérison passe par la stimulation et elle suit son cours. Je suis obligé de sélectionner les montes. Je monte à 67 kilos sans souffrir. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu durant ma convalescence. »

Brut Impérial a devancé l’animatrice, Vernal Bird (Khalkevi), et Amazone du Lémo (Roli Abi).

La famille de Bayolidaan. Coélevé par Lara Kovenko, Denis Peltier et Jean-Luc Moyne, Brut Impérial est un fils de Le Fou et de Bayonnelle (Saint Cyrien), lauréate de deux courses sur les haies d’Enghien. Brut Impérial est pour le moment le seul vainqueur de sa mère. Brut Impérial est le neveu de Bayokos (Nikos), quatrième des Prix du Président de la République et Montgomery (Grs3). Brut Impérial appartient aussi à la famille de Bayolidaan (Kamaridaan), troisième et quatrième du Prix du Cadran (Gr1) et multiple vainqueur de Groupe sur les haies d’Auteuil.

Danzig
Polish Precedent
Past Example
Le Fou
Top Ville
Floripedes
Toute Cy
BRUT IMPÉRIAL (H5)
Luthier
Saint Cyrien
Sèvres
Bayonnelle
Kamaridaan
Bayokalie
Bayonne