Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LES RENCONTRES DE L’INNOVATION (1/2)  À la découverte des start-up en activité

Courses / 12.10.2016

LES RENCONTRES DE L’INNOVATION (1/2) À la découverte des start-up en activité

LES RENCONTRES DE L’INNOVATION (1/2)

À la découverte des start-up en activité

Huit entreprises innovantes auront l’occasion, le mercredi 19 octobre prochain, de présenter leur produit phare lors des Rencontres de l’innovation, organisées en marge du salon Galop Expo par Génération Galop, le pôle Hippolia et l’association Horse Angels. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir les quatre start-up déjà en activité, en attendant de présenter celles qui sont en levées de fonds dans notre prochaine édition.

Arioneo et son capteur connecté Equimètre

Fondée en 2014, Arioneo est une société française spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions d’analyse de la performance et de la santé des chevaux athlètes. Leur offre s’articule autour de deux gammes de produits : la gamme Care, concernant le monitoring du cheval au repos, et la gamme Performance, pour le monitoring du cheval en activité. La société a déjà commercialisé en début d’année Orscana, un capteur connecté qui se fixe sous tous types de couvertures et relève les données de température, d’humidité et de mouvement. Grâce à une levée de fonds de 1,1 million d’euros, Arioneo est en train de finaliser le premier produit de la gamme Performance, Équimètre, que présente Valentin Rapin, l’un des fondateurs de la start-up et son directeur général.

« L’Équimètre permet le monitoring du cheval en activité. Il est inspiré des technologies utilisées par les footballeurs, rugbymen ou athlètes professionnels lors de leurs entraînements quotidiens. Il s’agit d’un capteur connecté qui analyse en temps réel l’activité physique et physiologique des chevaux de course lors de leur entraînement quotidien (la fréquence cardiaque, la locomotion, le tracé, la vitesse et d’autres données extérieures…). Il est conçu pour s’intégrer sans contrainte dans le quotidien des professionnels des courses.

L’Équimètre propose deux services distincts. Le premier, pour les entraîneurs, est un suivi complet de l’entraînement. L’Équimètre apporte un outil de travail pour les entraîneurs leur permettant de suivre au quotidien l’état de forme du cheval, sa locomotion, ses aptitudes aux conditions extérieures (sol, météo…), de comparer les chevaux entre eux, de détecter d’éventuelles pathologies naissantes.

Le second service est destiné aux propriétaires. Grâce au boîtier et l’application qui l’accompagne, les entraîneurs pourront envoyer un rapport d’entraînement avec note vocale, photos, vidéos, etc., aux propriétaires des chevaux. Le but est de faciliter la communication entre les deux parties avec un suivi très simple et digitalisé. »

La Buvette et son abreuvoir connecté

La Buvette fabrique depuis plus de soixante-quinze ans tous types d'abreuvoirs pour les bovins, les porcins, les ovins, les caprins, et bien sûr les équins. L’entreprise est basée dans le nord-est de la France. Elle lance le Blue Intelligence, un abreuvoir connecté que présente Vincent Cardot, responsable recherche et développement de la société.

« Notre dernière innovation est l’abreuvoir connecté Blue Intelligence. Nous avons développé cet abreuvoir pour suivre en temps réel la consommation en eau du cheval de façon détaillée : l’heure à laquelle il boit, en quelle quantité, le nombre d’abreuvements par jour, etc. Les données sont ensuite envoyées sur un ordinateur qui analyse le comportement d’abreuvement de l’animal. L’application détecte toute chute de consommation qui peut être le signe avant-coureur d'un problème de santé. Des alertes sont mises à jour et envoyées toutes les heures au niveau de l’abreuvoir et sur l’ordinateur. Blue Intelligence a été breveté et il est destiné aux entraîneurs, cavaliers et éleveurs de chevaux de course et de sport. Nous avons commencé à commercialiser cet abreuvoir connecté l’an dernier. »

Normandy Biotech et les cellules souches

Normandy Biotech est une société spécialisée dans les thérapies régénératives. Son domaine d’expertise relève du secteur des biotechnologies. Elle développe, produit et commercialise des traitements orthopédiques à base de cellules souches pour les chevaux et les chiens, et propose notamment des traitements contre l’arthrose et la maladie naviculaire, que présente Hervé Barbeau, chef de produit au sein de la société.

« Nous commercialisons depuis janvier 2014 le traitement NB Joint® pour la prise en charge de l’arthrose, en réparant le cartilage abîmé. Le protocole consiste à faire un prélèvement chez l’animal à soigner, d’en extraire les cellules souches et de les potentialiser avec la technologie brevetée de Normandy Biotech. Le traitement est alors livré au vétérinaire qui l’injecte dans l’articulation du cheval. Aujourd’hui, le même produit est disponible pour les chiens (NB Joint Dog).Nous travaillons pour que cette technologie soit adaptable à l’homme, mais cela prendra beaucoup de temps et de moyens financiers.

En fin d’année 2015, nous avons mis sur le marché le NB Feet® qui traite la maladie naviculaire chez le cheval. Il s’agit du seul traitement régénératif spécifique de cette indication en France et c’est un réel succès. Nous sommes donc en pleine phase de développement : après un premier tour de table en 2013, Normandy Biotech entame actuellement une deuxième levée de fonds. »

TecRail et sa gamme de lices en PVC

Après avoir été à l’origine distributeur pour une société anglaise spécialisée dans les clôtures PVC, TecRail a connu une mutation et propose depuis plus de cinq ans sa propre gamme de produits avec, comme objectif, l’amélioration de la sécurité dans la discipline de l’obstacle. La société française a introduit le polyéthylène souple et la technique du rotomoulage pour fabriquer des barres d’appel, des barres d’impact, et des caissons de haie et steeple.

En 2015, elle a lancé sa gamme de lices en PVC. Elle propose notamment des lices col-de-cygne, mains courantes, ailes d’obstacles… Jean-Philippe Boisgontier, directeur de la société, présente les dernières innovations de la marque.

« Notre produit phare est aujourd’hui la nouvelle lice col-de-cygne TecRail qui nous paraît être la meilleure offre du marché et demeure un produit essentiel dans le paysage des courses de galop. Nos techniques de rotomoulage représentent aussi une technologie innovante que nous souhaitons continuer de mettre en avant. Nos produits sont tous fabriqués en France avec l’objectif d’une qualité optimale au meilleur prix.

Nous avons maintenant abouti à notre phase de développement pour ce qui est de la gamme lices en PVC. Cette famille de produits nous permet d’avoir des débouchés en France mais aussi à une échelle internationale. Nous sommes un petit peu plus protégés sur l’obstacle dans le sens où le marché est une niche, mais nos développements à l’export sont donc plus limités. TecRail doit maintenant communiquer son offre et nous mettons en ligne notre nouveau site web courant octobre. »