Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE TOUR DES HARAS - HARAS DE CISAI

Élevage / 13.10.2016

LE TOUR DES HARAS - HARAS DE CISAI

HARAS DE CISAI

Amélie von Leithner

61230 Cisai-Saint-Aubin

Acquis par Amélie von Leithner en 2010, le haras de Cisai est une structure d’élevage située à Cisai-Saint-Aubin, à environ douze kilomètres de Gacé. Aujourd’hui, le haras compte 30 hectares et une vingtaine de boxes. Les chevaux sont arrivés en 2011 et les premiers yearlings ont été présentés aux ventes l’année suivante. Le haras de Cisai accueille des pensionnaires à l’année ou à la saison pour des clients, en plus de ses propres juments et produits, et présente tous les ans environ deux ou trois yearlings aux ventes. Le but de la structure d’Amélie von Leithner est d’optimiser la qualité de ses produits, tout en conservant à son haras la taille d'une petite structure.

1) TERRE D'ÉLEVAGE

Êtes-vous plutôt étalon, poulinière ou yearling ?

Poulinière, car c’est par là que tout commence.

Barn ou paddock ?

Paddock autant que possible. Mais parfois la météo ne le permet pas.

Bai, alezan ou gris ?

Aucune préférence, cela dépend de l’individu.

Pedigree ou modèle ?

Pedigree, mais je pense qu’il est indissociable du modèle, et tout dépend du budget.

Vitesse ou tenue ?

La mode est à la vitesse mais j’ai un petit penchant pour la tenue.

L'éleveur qui vous a le plus marqué ?

Juddmonte en Angleterre et l’élevage des Wertheimer en France.

Le métier que vous auriez fait si vous n'aviez pas été éleveur ?

Je serais restée dans le design et l’art contemporain – je travaillais entre Paris et Londres – tout en étant passionnée par les chevaux depuis l’enfance. J’ai changé entièrement de direction professionnelle en 2006 pour commencer à masser et monter les pur-sang à l’entraînement, puis élever en très petite quantité en Suède. Je suis enfin revenue en France deux ans plus tard.

Le conseil que vous donneriez à un ami souhaitant se lancer dans l'élevage ?

Patience et humour. Il faut pouvoir supporter les épreuves, être tenace et prendre les choses avec humour pour réussir dans le métier de l’élevage.

Votre première mesure si vous deveniez président du Syndicat des éleveurs ?

J’aimerais que tout le monde travaille ensemble, qu’il n’y ait pas de différences au sein même des éleveurs. Et puis pourquoi ne pas simplifier les tâches administratives également.

 Votre lieu préféré à Deauville ?

La plage en hiver et l’hippodrome.

Votre adresse secrète en Normandie ?

Elle est secrète. Sinon il existe tellement de petits coins sympas en Normandie que je ne saurais en citer qu’un seul.

2) CHAMP DE COURSES

Turf ou P.S.F. ?

Turf.

Ligne droite ou parcours avec tournant ?

Le parcours avec tournant reste le plus intéressant à mes yeux.

Longchamp ou Deauville ?

Longchamp. Deauville est très agréable et c’est un hippodrome idéal pour les

Poules. Mais l’Arc à Longchamp, c’est quand même autre chose.

Sprinter, miler, classique ou stayer ?

Classique.

Arc de Triomphe ou Morny ?

L’Arc sans hésiter.

Votre pur-sang favori dans l'histoire des courses ?

J’en ai beaucoup, mais à choisir, je dirais Secretariat, Trêve XX et Goldikova XX, sans ordre précis.

Entraîneur ?

Alain de Royer Dupré et Sir Henry Cecil pour n’en citer que deux.

Jockey ?

Frankie Dettori.

Casaque ?

Celle de l’Aga Khan.

La dernière émotion que vous avez ressentie sur un champ de courses ?

Le Jockey Club d’Almanzor. Et puis j’étais déçue, comme beaucoup, je pense, de ne pas voir La Cressonnière courir l’Arc.

Votre première mesure si vous deveniez président de France Galop ?

Joker.

3) JARDIN SECRET

Votre mot préféré dans la langue française ?

Assiduité.

Le rêve que vous n'avez pas encore accompli ?

J’en ai beaucoup car je débute. Je rêve quand même d’une victoire classique.

Votre plus grande qualité ?

Je suis passionnée.

Votre plus grand défaut ?

La sensibilité.

La qualité que vous préférez que chez les autres ?

L’honnêteté.

Votre devise ou citation préférée ?

« L’art d’être tantôt très audacieux, tantôt très prudent est l’art de réussir ». C’est une citation de Talleyrand.

 Votre plat ou vin favori ?

Un bon plateau de fruits de mer.

Votre porte-bonheur ou objet-fétiche ?

Aucun.

Vacances : mer, montagne ou campagne ?

À cheval dans les steppes d’Afrique. On ne part pas souvent en vacances avec notre métier mais je suis allée, il y a quelques années, en Afrique de Sud, et dernièrement au Botswana. C’était très dépaysant et magnifique d’approcher de si près des animaux sauvages que l’on ne verra peut-être plus un jour.

Votre peintre, chanteur ou écrivain favori ?

Un seul est impossible. Joker.

En quel animal /végétal aimeriez-vous vous réincarner ?

En aigle impérial, car il est grand, il vole, il voit tout, il est au-dessus de tout.