Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un Carson peut en cacher un autre

Courses - International / 08.10.2016

Un Carson peut en cacher un autre

Un Carson peut en cacher un autre

Et non, Willie Carson n’a pas fait son retour en selle à 74 ans. Le W. Carson associé à Best Solution (Kodiac), lauréat surprise des Autumn Stakes (Gr3), est le petit-fils du jockey qui a remporté cinq fois la Cravache d’Or anglaise et dix-sept classiques, dont quatre Derby (Troy, Henbit, Nashwan et Erhaab). Le jeune homme vient de la Ligue 2 du galop anglais. William Carson a monté 430 gagnants – dont 178 sur la P.S.F. – en douze saisons, mais sa colonne big race wins était vide. Il a bien profité de la décision de Godolphin, qui consiste à confier les chevaux entraînés par Saeed bin Suroor au meilleur jockey disponible.

Il s’est ainsi retrouvé sur le poulain qui lui a donné son premier Groupe. Les favoris The Anvil (Galileo) et Lockheed (Exceed and Excel), plutôt décevants, se classent troisième et cinquième. William a immédiatement placé Best Solution derrière les leaders et il est parti à l’attaque à quatre cents mètres du poteau. Il a pris un bon avantage et l’a défendu, alors que Zainhom (Street Cry) n’a pas réussi à revenir sur lui.

Best Solution, très malheureux en dernier lieu, s’était classé quatrième des Somerville Stakes (Gr3). Il sera fort probablement supplémenté dans le Racing Post Trophy. William Carson a expliqué : « Il n’y a pas de doute, il tient. » Son père, Kodiac, n’indique pas une aptitude à la tenue. Mais le poulain est issu de la souche d’Eva Luna (Alleged) qui a aussi produit pour l’élevage Abdullah des chevaux de grande tenue comme Brian Boru (Sadler’s Wells), gagnant du St. Leger, Sea Moon (Beat Hollow) et le lauréat du Derby et de l’Arc Workforce (King’s Best).