Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Equistratis, un think-tank pour répondre aux grands enjeux de la filière hippique

Institution / Ventes / 18.11.2016

Equistratis, un think-tank pour répondre aux grands enjeux de la filière hippique

Equistratis, un think-tank pour répondre aux grands enjeux de la filière hippique

 

Par Éric Puerari, coprésident pour le galop de Equistratis

 

« Ensemble, professionnels du trot et du galop, passionnés du cheval et turfistes, nous créons le premier think-tank indépendant de la filière équine : Equistratis.

Notre ambition est de construire une expertise collective, d’évaluer les diverses réflexions en cours et d’impulser une dynamique d’évolution au service de l’intérêt général.

En effet, tous les rapports qui se succèdent mettent en évidence que la filière équine est confrontée à des défis majeurs, au premier titre desquels son financement par les paris.

Ainsi, comme en témoigne la Cour des Comptes, les pertes des sociétés mères, 46 millions d’euros pour France Galop et 59 millions d’euros pour le Trot en 2015, sont considérables. Et les prévisions pour 2017 sont également inquiétantes.

C’est l’avenir de la filière hippique française qui va se jouer dans les mois à venir et, du même coup, notre avenir à tous, les éleveurs, les entraîneurs, les propriétaires et toutes les professions liées à l’économie du cheval… L’inquiétude et la désespérance montent dans toutes les disciplines hippiques confondues.

Et pourtant, dans le même temps, l’excellence de notre filière est reconnue partout dans le monde. Les professionnels de toute l’Europe viennent élever, entraîner et faire courir leurs chevaux en France. Elle est aussi une filière agricole et économique à part entière, exportatrice de chevaux et de paris à travers le monde.

C’est pourquoi nous avons rassemblé au sein d’Equistratis une équipe d’économistes, de spécialistes de la gestion du changement et d’experts en affaires publiques et réglementaires qui ont pour mission :

 de créer les outils d’analyse pour apporter des contenus chiffrés aux réflexions en cours ;

d’évaluer les différentes voies de sortie de crise ;

 d’imaginer les orientations qui donneront à tous les emplois de la filière des perspectives d’avenir.

Nous rencontrons actuellement les responsables de la filière pour les associer à notre démarche ouverte et plurielle. Et je lance à tous les acteurs de la filière un appel à nous rejoindre en adhérant et en contribuant directement au financement d’Equistratis, via le site www.equistratis.org. »