Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un nouvel étalon au haras du Broussard - DURBAN THUNDER, UNE RECRUE DE CHOIX POUR LES ÉLEVEURS D’OBSTACLE

Élevage / 26.11.2016

Un nouvel étalon au haras du Broussard - DURBAN THUNDER, UNE RECRUE DE CHOIX POUR LES ÉLEVEURS D’OBSTACLE

Un nouvel étalon au haras du Broussard

DURBAN THUNDER, UNE RECRUE DE CHOIX POUR LES ÉLEVEURS D’OBSTACLE

Le haras du Broussard, situé à Varennes sur Amance (Haute-Marne) accueille un nouvel étalon pour la saison de monte 2017 : Durban Thunder (Samum). Ce lauréat de Gr1, doté d’un modèle très sérieux, devrait convenir à une jumenterie polyvalente, et en particulier aux éleveurs de sauteurs. Il fera la monte à 1.800 € HT pour les juments pur-sang anglais et à 1.500 pour les AQPS.

 

Un cheval dur adapté à la production de sauteurs. Gérard Husson, du haras du Broussard, nous a expliqué : « J’apprécie les lignées allemandes. C’est un cheval qui présente une origine très intéressante pour l’obstacle. Dans l’Est de la France, les éleveurs sont principalement orientés vers cette discipline. Son profil correspond parfaitement à ce que l’on recherche. Il est épais avec suffisamment de taille. C’était un compétiteur courageux, très dur, qui allait tête et corde. De plus il se sortait de tous les terrains, ce qui est important dans la région et, d’une manière générale, en obstacle. Je vais moi-même lui confier des juments. » Durban Thunder a gagné six courses et a couru jusqu’à l’âge de 6ans, se montrant performant de 2.000 à 2.400m. Il a gagné son premier Groupe à Baden Baden, en terrain souple, dans le Engelbert Strauss Trophy (Gr3). En bon terrain, sur cette distance, il s’est classé troisième du Grosser Preis der Badischen Unternehmen (Gr2), à une longueur et demie de la double lauréate de Gr1 Night Magic (Sholokhov). Toujours en bon terrain et sur 2.000m, il a décroché la deuxième place du Grosser Preis Von Lotto Hamburg - Hansa-Preis (Gr2).

 

Une victoire de Gr1 de bout en bout. Lors de sa sortie suivante, au mois de juillet 2011, il a réalisé la meilleure valeur de sa carrière. En terrain souple à Munich, il s’est imposé de bout en bout dans le Grosser Dallmayr-Preis - Bayerisches Zuchtrennen (Gr1). Rapidement placé en tête à la corde, il a supporté tout le poids de la course. Lancé par son jockey dès le dernier tournant, Durban Thunder a eu la dureté nécessaire pour garder le meilleur jusqu’au bout et ainsi décrocher sa victoire au niveau Gr1 (voir vidéo ci-dessous). Ce jour-là, il battait le très sérieux Famous Name (Dansili) d’une longueur et demie. Ce représentant de Juddmonte a gagné treize Groupes dans sa carrière et s’est classé proche deuxième du Prix du Jockey Club (battu d’un nez), mais aussi deuxième du Tattersalls Gold Cup (Gr1) et du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Un an plus tard, toujours dans le Grosser Dallmayr-Preis - Bayerisches Zuchtrennen (Gr1), Durban Thunder a décroché la deuxième place, derrière le meilleur 3ans allemand de l’année Pastorius (Soldier Hollow) et devant Zazou (lauréat du Premio Roma, Gr1, face à Rio de la Plata).

 

La lignée mâle de Monsun. Durban Thunder est un petit fils de Monsun. Ce dernier fut pendant longtemps l’étalon le plus cher en Europe continentale. Même s’il est mort en 2002, ce chef de race allemand continue à faire l’actualité. Il est en effet le père du gagnant de l’édition 2016 du Melbourne Cup, Almandin. Le sire de Gestüt Schlenderhan est d’ailleurs le géniteur de trois des quatre derniers lauréats de cette épreuve. Parmi les 112 black types issus de Monsun, on trouve beaucoup de chevaux ayant fait preuve de tenue, dont Estimate (Gold Cup), Samum (Derby Allemand), Shirocco (Derby Allemand), Schiaparelli (Derby Allemand), Novellist (King George VI & Queen Elizabeth Stakes), Getaway (Grosser Preis von Baden), Le Miracle (Prix du Cadran)… Monsun est aujourd’hui un père de père reconnu. Ses fils Samum, Manduro et Shirocco ont produit des gagnants de Gr1 chez les stayers. En France, Network est l’un des étalons les plus recherchés sur le marché de l’obstacle.

 

Le sang de Sadler’s Wells chez les sauteurs. Autre point fort du pedigree de Durban Thunder pour l’obstacle : la présence de Sadler’s Wells (Northern Dancer). Le sire a laissé une trace tenace chez les sauteurs outre-Manche. Dans le dernier palmarès des 25 meilleurs pères de chevaux d’obstacles en Irlande et en Grande-Bretagne, 10 sont issus de Sadler’s Wells : King’s Theatre, Oscar, Milan, Kayf Tara, Authorized, Brian Boru, Scorpion, Old Vic, Gold Well et Yeats. Chez Durban Thunder, le sang de Sadler’s Wells est véhiculé par Old Vic, qui fut  tête de liste des pères de gagnants outre-Manche sur les obstacles en 2007/2008. En France, Poliglote et Martaline, qui sont respectivement premier et troisième au palmarès des pères de chevaux d’obstacle, sont issus de Sadler’s Wells.

 

L’attrait des éleveurs d’obstacle pour le sang de Samum. Etalon reconnu en Allemagne, Samum a fait la monte au haras de Saint Voir en 2015. Certains des meilleurs éleveurs d’obstacle français ont fait confiance à ce cheval très solide, en lui confiant une remarquable jumenterie d’obstacle. Ce quadruple père de gagnants de Gr1 en plat est aussi le géniteur de Whiteout (Samum), gagnante de l’Irish Stallion Farms EBF Mares Champion Hurdle (Gr1). Samum est par ailleurs le père de Kamsin, lauréat de Gr1, qui vient d’être recruté par le haras d’Etreham en tant qu’étalon d’obstacle. Kamsin a peu produit mais il est notamment le géniteur du très prometteur On The Go. À Auteuil, ce représentant de la famille Papot a gagné le Prix Stanley (L) et il s’est classé deuxième du Prix Aguado (Gr3).

 

Une souche de la Comtesse Batthyany. La famille maternelle de Durban Thunder remonte à une jument brésilienne importée en Europe par la Comtesse Batthyany (l’éleveur de Caro et Nikos, deux étalons bien connus dans le monde l’obstacle). Il descend de Dulce (Royal Forst), une lauréate de 12 stakes qui fut la première gagnante de la triple couronne de Sao Paulo. Les trois premières mères de Durban Thunder sont gagnantes, et toutes black type ou sœur de black type.

 

Haras du Broussard • 52400 Varennes-sur-Amance

Gérard Husson • Tél. : 03 25 90 32 06 / 06 75 50 43 51 • harasdubroussard@orange.fr

 

https://youtu.be/ZJM04a-sURg