Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LES ASSISES DE LA FILIÈRE ÉQUINE 2016 - Un succès à pérenniser

Courses / 03.11.2016

LES ASSISES DE LA FILIÈRE ÉQUINE 2016 - Un succès à pérenniser

 

La troisième édition des Assises de la filière équine s’est tenue le 27 septembre, à Caen. Cinq cents personnes étaient présentes pour cet événement organisé par Ouest France. Trois tables rondes étaient notamment au programme. Rodolphe de Loynes, secrétaire général de rédaction en chef de Ouest France, organisateur de l’événement, revient sur le concept des assises et nous donne son ressenti quant à l’édition 2016 et la prochaine.

Jour de Galop. – Quel bilan faites-vous de l’édition 2016 des Assises de la filière équine ?

Rodolphe de Loynes. – Cette édition a été hyper satisfaisante. Les gens de la filière comme ceux des institutions nous ont tous fait des retours très positifs et nous poussent à continuer. Mais il faut que la filière s’implique davantage si elle considère que ces assises sont importantes. Le programme de cette année a particulièrement intéressé. Les intervenants sortaient du lot. Il y a eu plusieurs moments forts, notamment avec des professionnels comme Jean-Claude Rouget, Sébastien Guarato et Sophie Dubourg. Tout cela a plu. L’enquête de satisfaction réalisée dans la foulée de cette troisième édition devrait nous le confirmer.

Quelles sont vos prévisions pour 2017 ?

Nous n’avons pas encore le contenu de l’édition prochaine. Nous nous posons actuellement la question de savoir si nous devons l’organiser en Normandie ou non. Le Pays de la Loire est demandeur et c’est vrai qu’il n’y a pas qu’en Normandie qu’il y a des chevaux. Ce sont deux régions très équines. Nous allons donc rencontrer des gens de la filière pour savoir si cela les intéresserait. Je pense que n’étant pas nous-mêmes des acteurs du monde du cheval, cela permet à ces assises de rassembler tous les segments de la filière, des sports équestres jusqu’aux courses et même au-delà. Il faut cependant être entouré de journalistes spécialistes pour pouvoir les organiser correctement et cerner le contenu qui sera le cœur des conférences.

Comment est née l’idée d’organiser une telle manifestation ?

En 2005, lorsque je dirigeais la filiale maritime de Ouest France, nous avons mis en place les premières assises de la filière maritime. C’est maintenant la douzième édition et elle rassemble entre 1.500 et 1.800 personnes. C’est devenu un rendez-vous incontournable pour les professionnels du milieu. Il y a trois ans, lors des Jeux équestres mondiaux en Normandie, j’ai pensé que nous pouvions faire la même chose avec les chevaux. Il s’agit de rassembler la famille cheval autour de plusieurs spécialistes. C’est à présent à la filière cheval de s’impliquer plus fortement si elle veut que cette manifestation se pérennise.

LES TROIS GRANDS THÈMES DE L’ÉDITION 2016

- L’œil humain ou technologique : l’avis des entraîneurs – http://jourdegalop.com/2016/10/assises-de-filiere-equine-table-ronde-numero-1-loeil-humain-technologique-lavis-entraineurs/

La médecine sportive en soutien au cheval de compétition – http://jourdegalop.com/2016/10/magazine-assises-de-filiere-equine-table-ronde-n1-medecine-sportive-soutien-cheval-de-competition/

- Prévention, soins, médications : faut-il revoir les règles ? – http://jourdegalop.com/2016/11/magazine-assises-de-filiere-equine-table-ronde-numero-2-prevention-soins-medications-faut-revoir-regles/