Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

BREEDERS’ CUP JUVENILE FILLIES TURF (Gr1) - Cavale Dorée nous fait vibrer

Courses - International / 05.11.2016

BREEDERS’ CUP JUVENILE FILLIES TURF (Gr1) - Cavale Dorée nous fait vibrer

SANTA ANITA (US), VENDREDI

 

BREEDERS’ CUP JUVENILE FILLIES TURF (Gr1)

Cavale Dorée nous fait vibrer

On y a cru ! Cavale Dorée (Sunday Break), la pensionnaire de Christophe Ferland qui défend à présent les couleurs de Martin Schwartz, a réalisé une ligne droite de toute beauté dans la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Mais elle n’a pas eu le temps de remonter tout à fait les pouliches américaines New Money Honey (Medaglia d’Oro) et Coasted (Tizway), plus habituées qu’elle à ce genre des courses très rythmées, sur des hippodromes ayant des virages serrés. Cavale Dorée a mis un peu de temps à s’y adapter et Flavien Prat lui a laissé le temps de s’équilibrer, en patientant à la corde. Lull (War Front) a mené bon train, plusieurs longueurs devant le peloton, alors que la future lauréate évoluait en troisième position. New Money Honey est venue créer la différence à mi-ligne droite, alors que Coasted a eu le parcours en or, car tout s’est ouvert côté corde. Cavale Dorée a produit un remarquable effort pour prendre la troisième place, alors que Rymska (Le Havre), ancienne pensionnaire de Pia Brandt dont Alain Jathière est toujours copropriétaire, a aussi fini très fort pour prendre la cinquième place, tout près de l’animatrice. Spain Burg (Sageburg), vue aux avant-postes, a cédé ensuite et se classe seulement dixième.

Une édition relevée. New Money Honety venait de battre Rymska dans les Miss Grillo Stakes (Gr3) et faisait partie des américaines les plus en vue. Chad Brown, son entraîneur, a commenté : « Elle est en acier trempé ! J’ai eu des partantes dans cette course quasiment tous les ans, et je pense que c’était le lot le plus relevé que j’aie connu. Je ne connais pas ses limites ! » Ce commentaire rehausse encore la performance de Cavale Dorée, qui découvrait des conditions totalement différentes de celles qu’elle avait connues jusque là. Son nouveau propriétaire a déclaré au micro d’Equidia que la pouliche allait rentrer en France pour y poursuivre sa carrière. Cavale Dorée était le premier partant de Christophe Ferland dans une Breeders’ Cup. L’entraîneur l’avait achetée pour seulement 34.000 € chez Osarus. Elle était présentée par le haras de Grandcamp où elle a été élevée pour le compte de Chantal Becq. Elle défendait en début de carrière la casaque de l’Écurie Mill Reef, un groupe d’amis habitant tous sur le bassin d’Arcachon. Cavale Dorée est leur premier cheval de course. Sunday Break, son père, officie au Haras de la Barbottière. Placé de Gr1 aux États-Unis, il a produit des lauréats et placés de Groupe dans ce pays, comme Maybesomaybenot ou Danza Cavallo.

 

8e · 23h52 > Breeders'Cup Juvenile Fillies Turf

Gr1 - Plat - 918.530€ - 1.600m

Pour pouliches de 2 ans.

1re         NEW MONEY HONEY (55,5) F2

(Medaglia d'Oro & Weekend Whim)

Pr/E Five Racing Th’Breds - Él/Winstar Farm Llc

Ent/C. Brown - J/Javier Castellano

2e           COASTED (55,5) F2

(Tizway & Malibu Pier)

Pr/Treadway Racing Stable - Él/Spendthrift Farm Llc

Ent/Mme L. Gyarmati - J/Mike.E. Smith

3e           CAVALE DORÉE (55,5) F2

(Sunday Break & Sweet Alabama)

Pr/Martin S.Schwartz Racing - Él/Mlle Chantal Becq

Ent/C. Ferland - J/Flavien Prat

 

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Lull, Rymska, La Coronel, La Force, Sweeping Paddy, Roly Poly, Spain Burg, Hydrangea, Intricately, Madam Dancealot, Happy Mesa.

Non-partants : Victory to Victory, Con Te Partirò.

(Turf) 1'34"01. Écarts : 1/2 - 1 - 3/4.