Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CARTIER RACING AWARDS 2016 - Gérard Augustin-Normand : « Almanzor a été sacré après avoir battu les anglais et les irlandais sur leur terrain. Cette distinction atteste de la valeur de sa performance. »

Courses - International / 09.11.2016

CARTIER RACING AWARDS 2016 - Gérard Augustin-Normand : « Almanzor a été sacré après avoir battu les anglais et les irlandais sur leur terrain. Cette distinction atteste de la valeur de sa performance. »

 

Ce mardi, dans la soirée, les noms des lauréats des Cartier Racing Awards 2016 ont été dévoilés. Cette cérémonie, organisée à Londres, récompense les meilleurs chevaux européens sur la scène internationale. La catégorie suprême, celle du cheval de l’année, a été remportée par Minding (Galileo). Almanzor (Wootton Bassett) décroche le titre de mâle de 3ans de la saison 2016. Aidan O'Brien a reçu un Award of Merit pour sa contribution à la reconnaissance des courses européennes dans le monde.

Almanzor est né au haras d’Étreham. Il est entraîné par Jean-Claude Rouget et a couru la majeure partie de sa carrière pour le compte de Gérard Augustin-Normand et d’Antonio Caro. Récemment, S.F. Bloodstock, le haras d’Étreham, Riviera Equine et Maurice Lagasse ont intégré l'aventure. Gérard Augustin-Normand nous a expliqué : « C’est une grande fierté. Cette reconnaissance prestigieuse a été attribuée à de très grands chevaux depuis la création des Cartier Racing Awards dans les années 1990. Peu de chevaux français figurent au palmarès de ces récompenses. Almanzor a été sacré meilleur poulain de 3ans en Europe, après avoir battu les anglais et les irlandais sur leur terrain. Cette distinction atteste de la valeur de sa performance. C’est aussi une étape de plus dans l’histoire qui lie Antonio Caro, Jean-Claude Rouget et moi-même. J’espère que nous allons continuer à vivre de grands moments, en particulier avec les succès à venir d’Almanzor. L’histoire a commencé par Le Havre (Noverre), qui était entraîné par Jean-Claude Rouget. Elle s’est poursuivie avec cet entraîneur, en compagnie d’Antonio Caro, grâce à Avenir Certain (Le Havre) et La Cressonnière (Le Havre). C’est presque une histoire de famille. Il y a beaucoup d’émotion, mais aussi de la fierté, pour toute l’équipe. Almanzor porte beaucoup d’espoirs en vue de la saison hippique 2017. 

CHEVAL DE L’ANNÉE - Lauréate : Minding

Les autres nommés de la catégorie : Almanzor, Highland Reel, Found & Postponed

Minding (Galileo), une pensionnaire d’Aidan O’Brien, a gagné cinq Grs1 en 2016, les 1.000 Guinées, les Oaks d’Epsom, les Pretty Polly Stakes, les Nassau Stakes et les Queen Elizabeth II Stakes.

Lauréats précédents :

2015 : Golden Horn

2014 : Kingman

2013 : Trêve

2012 : Frankel

2011 : Frankel

POULAIN DE 3ANS - Lauréat : Almanzor

Les autres nommés de la catégorie : Galileo Gold, Harzand & The Gurkha

Almanzor (Wootton Bassett) a gagné trois Grs1 en 2016, le Prix du Jockey Club (avec Jean-Bernard Eyquem), les Irish Champion Stakes et les Champion Stakes (avec Christophe Soumillon).

Lauréats précédents :

2015 : Golden Horn

2014 : Kingman

2013 : Magician

2012 : Camelot

2011 : Frankel

Dernier lauréat français dans cette catégorie : Hurricane Run en 2003

POULICHE DE 3ANS - Lauréate : Minding

Les autres nommées de la catégorie : Alice Springs, La Cressonnière & Quiet Reflection

Lauréates précédentes :

2015 : Legatissimo

2014 : Taghrooda

2013 : Trêve

2012 : The Fugue

2011 : Danedream

CHEVAL D’ÂGE - Lauréate : Found

Les autres nommés de la catégorie : Highland Reel, Limato & Postponed

Found (Galileo) a gagné le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Cette dame de fer a enchaîné huit sorties au niveau Gr1 en 2016. Depuis ses débuts, elle est montée à quinze reprises sur le podium à ce niveau. Lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1) à 2ans, elle a remporté le Longines Breeders' Cup Turf (Gr1) l’année suivante.

Lauréats précédents :

2015 : Solow

2014 : Noble Mission

2013 : Moonlight Cloud

2012 : Frankel

2011 : Cirrus des Aigles

SPRINTER - Lauréate : Quiet Reflection

Les autres nommés de la catégorie : Limato, Mecca's Angel & The Tin Man

En 2016, Quiet Reflection (Showcasing) a gagné les 32e Sprint Cup Stakes et la Commonwealth Cup (Grs1).

Lauréats précédents :

2015 : Muhaarar

2014 : Sole Power

2013 : Lethal Force

2012 : Black Caviar

2011 : Dream Ahead

Dernier lauréat français dans cette catégorie : Marchand d’Or en 2008

STAYER - Lauréat : Order of St George

Les autres nommés de la catégorie : Quest for More, Sheikhzayedroad & Vazirabad

Order of St George (Galileo) s’est classé troisième du Prix de l’Arc de Triomphe. Il a remporté la Gold Cup et l’Irish St Leger (Grs1).

Lauréats précédents :

2015 : Simple Verse

2014 : Leading Light

2013 : Estimate

2012 : Colour Vision

2011 : Fame and Glory

Dernier lauréat français dans cette catégorie : Westerner en 2005

POULAIN DE 2ANS - Lauréat : Churchill

Les autres nommés de la catégorie : Caravaggio, Mehmas & The Last Lion

Churchill (Galileo) a gagné les Goffs Vincent O'Brien National Stakes et les Dubai Dewhurst Stakes (Grs1).

Lauréats précédents :

2015 : Air Force Blue

2014 : Gleneagles

2013 : Kingston Hill

2012 : Dawn Approach

2011 : Dabirsim

POULICHE DE 2ANS - Lauréate : Lady Aurelia

Les autres nommées de la catégorie : Brave Anna, Rhododendron & Roly Poly

Lady Aurelia (Scat Daddy) est lauréate du Darley Prix Morny (Gr1) et des Queen Mary Stakes (Gr2).

Lauréates précédentes :

2015 : Minding

2014 : Tiggy Wiggy

2013 : Chriselliam

2012 : Certify

2011 : Maybe

Dernière lauréate française dans cette catégorie : Special Duty en 2009

AWARD OF MERIT - Lauréat : Aidan O’Brien

Aidan O’Brien est l’entraîneur de quatre lauréats récipiendaires de cinq récompenses lors de cette édition des Cartier Racing Awards (Minding, Found, Order of St George et Churchill).

Lauréats précédents :

2015 : Jack Berry

2014 : Hamdan Al Maktoum

2013 : Jim Bolger

2012 : Team Frankel

2011 : Barry Hills

Jim Bolger a commenté, concernant Aidan O'Brien : « Il apprend vite, il est très intelligent et c’est un professionnel très populaire. Ses résultats et son implication sont extraordinaires. J'aurais tout donné pour qu'il continue à travailler pour moi. »

John Magnier, qui a recruté Aidan O'Brien pour Ballydoyle, a expliqué : « Ce qui m'a poussé vers Aidan est très simple. Tous les jours à Coolmore, je lis les journaux. Tous les jours cet O'Brien sortait un gagnant, puis deux, puis trois. C'était clairement plus qu'une tendance passagère. C'est devenu extraordinaire. Travaillant avec lui à Ballydoyle, on se rend compte de la façon dont il parvient à maintenir un fonctionnement vraiment simple et efficace. Il est très logique et n'a jamais pris la grosse tête. Il porte toujours la même taille de chapeau que lorsqu’il a passé le pas de la porte le premier jour. »

Harry Herbert, racing consultant pour Cartier a déclaré : « J'aimerais étendre mes félicitations au reste des membres de l'équipe de Coolmore, pour leur record phénoménal de cinq prix lors de cette 26e édition des Cartier Racing Awards. Minding et Found sont de superbes juments, tandis qu'Order of St George est un stayer de très grande qualité. Les performances de Churchill présagent de bonnes choses pour 2017. La réussite d'Aidan O'Brien avec Minding, Found, Order of St George, Churchill et bien d'autres en 2016 parle d'elle-même. Il se distingue depuis 25 ans et mérite vraiment ce Cartier Award of Merit. C'est génial de voir le prix pour les pouliches de 2ans récompenser l'américaine Lady Aurelia. Cela montre à quel point les courses sont vraiment devenues internationales. » Au sujet de Quiet Reflection et d’Almanzor, il a précisé : « Cette pouliche est la grande gagnante du Cartier Sprint Award, tandis que la domination d'Almanzor sur 2.000m est incontestable. »

Le mode de scrutin. Les Cartier Racing Awards sont décernés selon un système de points qui repose sur trois piliers. Le premier, à hauteur de 30 %, est basé sur le rating des chevaux. Trente-cinq pour cent de la note finale proviennent du vote d’un panel de journalistes hippiques. Enfin les 35 % restants correspondent aux votes des lecteurs du Racing Post, du Daily Telepgrah et des téléspectateurs de Channel 4 Racing.