Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Courses / 18.11.2016

La championne Winx ne courra pas hors d’Australie en 2017

La championne Winx ne courra pas hors d’Australie en 2017

Les turfistes européens vont devoir s’y faire : ils ne verront jamais en action la championne australienne Winx (Street Cry). Elle est actuellement le troisième cheval au monde selon les ratings et le meilleur sur le gazon à ce même classement. Chris Waller, son entraîneur, a annoncé son programme pour l’automne dans la presse locale. Winx, qui est en ce moment en vacances après son deuxième triomphe dans le Cox Plate (Gr1), fera son retour chez Waller mi-décembre. Son premier objectif sera les Apollo Stakes (Gr2), en février. Elle fera ensuite route vers les Chipping Norton (Gr1), toujours à Randwick, sur 1.600m, et les George Ryder (Gr1) sur 1.500m, à Rosehill, à la mi-mars, avant de viser les Queen Elizabeth (Gr1) sur 2.000m, la grande course qu’elle avait ratée l’année dernière.

Ce programme assez chargé empêchera donc Winx de voyager à l’étranger. Chris Waller a expliqué : « Ce serait super de courir à Hong Kong, à Dubaï, au Japon, en Angleterre ou en France. Mais on ne peut pas courir partout et la décision de la garder à la maison n’est pas difficile, car elle aura à courir toutes les grandes épreuves du programme australien. »

Les quatre courses que vise Winx correspondent à six millions de dollars australiens d’allocations. D’un point de vue financier, la décision est logique. Il reste le plaisir de la compétition et le rêve. Les propriétaires de Black Caviar (Bel Esprit) ont vécu une journée inoubliable à Royal Ascot, tout comme ceux de Tepin (Bernstein) qui ont laissé tomber des courses plus dotées et plus faciles. Tant pis, Winx, on te suivra avec plaisir sur nos écrans.