Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

MEETING INTERNATIONAL DU MAROC 2016 - Le coup de deux d’Ana Imaz Ceca chez les pur-sang anglais

Courses - International / 20.11.2016

MEETING INTERNATIONAL DU MAROC 2016 - Le coup de deux d’Ana Imaz Ceca chez les pur-sang anglais

MEETING INTERNATIONAL DU MAROC 2016

Le coup de deux d’Ana Imaz Ceca chez les pur-sang anglais

Le meeting international du Maroc a débuté ce samedi 19 novembre avec une réunion réservée aux pur-sang anglais. Organisées par la Sorec, les six courses du jour se sont déroulées sous le soleil sur l’hippodrome d’Anfa à Casablanca avec comme épreuve reine, le Grand Prix de Sa Majesté le roi Mohammed VI. La journée du dimanche a été consacrée aux pur-sang arabes.

GRAND PRIX DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Striving ou la réussite d’Atlantic Racing au Maroc

Striving (Konigstiger) s’est imposé avec la manière dans l’épreuve reine du samedi, le Grand Prix de Sa Majesté le roi Mohammed VI. Ce représentant d’Atlantic Racing a voyagé le long du rail dans le sillage de l’animatrice Anchise (Echo of Light). Will I Ever (Excellent Art), Vacationer (Dubawi) et Karltheodor (Soldier of Fortune) tous sur une même ligne ont galopé dans le dos de Striving. Entraîné par Samy El Alami, Striving a pris l’avantage à la lutte face à Karltheodorn et Vacationer. Anthony Forde, de l'écurie Atlantic Racing, a connu beaucoup de réussite au Maroc. Il nous a expliqué : « C’est un cheval qui avait été envoyé en Espagne, mais il avait été malheureux là-bas. La course avait été très rapide et la distance trop longue. Il est taillé pour 2.000, 2.400m. Sa course préparatoire avait été une catastrophe. Aujourd’hui il réussit à terminer vite. Les ordres étaient d’aller devant et ça a marché. Nous sommes ravis. »

Karltheodorn et Vacationer, tous deux représentants de la casaque du Haras Royal des Sablons et entraînés par Joël Seyssel montent sur la deuxième et troisième marche du podium.

Une bonne souche allemande. Striving est un fils de Konigstiger et Stravina (Platini). Cette dernière a notamment donné Scoville (Sholokhov), gagnante de Listed en Allemagne. Le propre frère de Stravina, Stravini (Platini) est aussi placé de Listed en Allemagne. Son autre frère, Silent Wind (Monsun) est deuxième de Gr2. Il s’agit également de la famille de Surikhana, gagnante de Listed et troisième du Preis der Diana (Gr2) ainsi que de l’Arag-Preis-German 1000 Guineas (Gr2).

PRIX JEAN PIERRE LAFOREST – CRITÉRIUM DES 2ANS

Rajsman of Grine, fer de lance de M’Hammed Karimine chez les pur-sang anglais

Rajsman of Grine (Rajsaman) s’est imposé à la lutte dans ce Prix Jean Pierre Laforest — Critérium des 2ans, ce samedi à Casablanca. Le pensionnaire de Christophe Lermyte a galopé au cœur du peloton emmené par Warscip (II Ward). Caché côté corde, Rajsman of Grine s’est retrouvé en deuxième position dans le tournant final. Le représentant de M' Hammed Karimine est venu inquiéter l’animateur à l’entrée de la ligne droite. Les deux poulains se sont livré une belle bataille en fin de parcours. C’est finalement Rajsman of Grine qui a pris l’avantage sur son adversaire. Christophe Lermyte, l’entraîneur lauréat, nous a dit : « Nous sommes très contents puisque le poulain est également issu de notre élevage. C’est de bon augure pour la suite. C’est aussi la première année de nos 2ans. En trois sorties, il compte deux victoires et une place. D’ailleurs, il aurait dû gagner en dernier lieu, mais il était parti un peu loin et cette stratégie ne fonctionne pas sur l’hippodrome d’Anfa. Peut-être essaierons-nous de lui mettre des œillères par la suite, mais c’est un très bon cheval. » Warscip prend courageusement la deuxième place devant Didawa (Dijeerr), troisième, en retrait.

Un neveu de Milanais. Rajsman of Grine est issu de Rajsaman, étalon au haras de la Cauvinière et de Piémontaise (Ultimately Lucky). Cette dernière avait été vendue pleine lors des ventes mixtes Arqana de février 2014 pour 9.000 € à l’Association des Éleveurs de Pur-Sang Anglais. Piémontaise est une sœur de Milanais (Dyhim Diamond) qui a notamment remporté le Critérium du Becquet (L) à 2ans. Il s’était également classé deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) et La Rochette (Gr3). Le poulain est aussi un neveu de Californiavitality (Panis), deuxième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1).

GRAND PRIX DES ÉLEVEURS

Xiuni termine à toute vitesse

Xiuni (Caradak) a remporté brillamment le Grand Prix des Éleveurs, qui était sponsorisé par le FRBC et France Galop. La représentante de Di Benislchi Cuadra a voyagé dans la deuxième partie du peloton emmené par La Cecilia (Wiener Walzer). Cette dernière a rapidement pris les commandes de la course, après avoir été difficile derrière les boîtes. La Cecilia a évolué aux côtés de Princess Mambo (Manbolix). Les deux pouliches ont galopé détachées d’Alkachok (Alkaid) qui emmenait la deuxième partie de peloton. À l’entrée de la ligne droite, Xiuni a montré qu’elle avait encore des ressources. Décalée par Roberto Carlos Montenegro, elle est passée à l’attaque à l’extérieur avant de nettement créer la différence. Elle finit fort devant Thewayda (Thewayyouare), deuxième et Nafzawa (Sensible), troisième. Anna Imaz Ceca, entraîneur de la lauréate, nous a confié : « J’étais assez confiante pour la pouliche. Elle a été montée en confiance. On sait qu’elle est bonne. Elle finit comme un avion. Elle confirme ses performances aujourd’hui. C’était déjà une bonne pouliche à 2ans. »

Une petite-fille d’Absurde. Xiuni est une fille de Caradak et Attrape (Woodman). Cette jument avait été vendue 14.000 € lors des ventes d’Élevage Arqana en 2005. La mère d’Attrape, Absurde (Green Desert) avait notamment remporté le Prix de la Grotte (Gr3) et s’était classée deuxième des Cheveley Park Stakes (Gr1). C’est aussi la famille d’Absolute (Luthier), gagnante de Listed en France et deuxième du Premio Dormello (Gr2), qui a également donné Alphabel (Bellypha). Ce dernier est gagnant de Groupes en Grande-Bretagne et en Australie.

GRAND PRIX DES PROPRIÉTAIRES

Intaglio à la lutte

Intaglio (Bugatti) a confirmé ses progrès, ce samedi à Casablanca, en remportant le Grand Prix des Propriétaires. Ce pensionnaire d’Ana Imaz Ceca a voyagé dans le sillage de l’animateur Alranger (Bushranger) qui a rapidement pris la tête de l’épreuve côté corde. Intaglio, représentant de Kirsten Nikolaus, s’est retrouvé facilement en tête à l’entrée de la ligne droite. Il a conservé le meilleur sans difficulté avant de placer un dernier coup de reins dans la phase finale, pour contrer l’attaque du français Malte Brun (Sunday Break), revenu très fort dans les deux cents derniers mètres. Entraîné par Christian Delcher-Sanchez et monté par Stéphane Pasquier, ce représentant de Pandora Stud, se classe deuxième après avoir fourni un très bel effort. Humaydi (Sensible) est troisième. Ana Imaz Ceca, entraîneur d’Intaglio, nous a expliqué : « Lors de sa dernière sortie, il avait terminé deuxième d’un autre bon cheval qui avait été vendu yearling pour 350.000 € à Arqana. Intaglio a déjà couru de très bonnes courses en Espagne. Aujourd’hui la distance lui convenait et je savais qu’il n’y aurait aucun souci. »

Un duo qui fonctionne. C’est un beau week-end qui s’annonce pour l’Espagne à Casablanca. Ana Imaz Ceca et Roberto Carlos Montenegro ont signé un doublé samedi sur l’hippodrome d’Anfa. Après avoir gagné chez les femelles de 3ans une demi-heure plus tôt avec Xiuni (Caradak), c’est chez les mâles de 3ans qu’ils s’imposent à nouveau.