Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Melbourne Cup : une arrivée aux accents français

Courses - International / 01.11.2016

Melbourne Cup : une arrivée aux accents français

Deuxième, à une tête seulement, du Melbourne Cup, Heartbreak City (Lando) est un nom qui vous dit peut-être quelque chose… Le cheval, désormais âgé de 6ans, a débuté sa carrière chez Stéphane Wattel, pour les couleurs de son éleveur, Isabelle Corbani. Il est donc né à Jedburgh Stud, et Alec Waugh, animateur du haras, nous a expliqué : « Le cheval avait été réclamé par un entourage irlandais et il a été orienté sur les haies. Il est gagnant sur les obstacles, mais il a aussi remporté un gros handicap en plat lors du meeting de York l’an dernier… À Jedburgh Stud, on produit des chevaux durs ! Sa mère est toujours au haras. Elle a une yearling par Zambezi Sun qui passe en vente à Arqana dans deux semaines. Elle a une foal de Soldier of Fortune. Nous avons aussi sa deuxième mère, Mémoire (Sadler’s Wells), qui a donné Ming Dynasty, et l’une des ses filles, Anna Moscana (Anabaa), qui n’a pu courir, s’étant accidentée. Elle a une foal de Montmartre et elle est pleine de Manduro. Il s’agit d’une superbe souche Wildenstein, celle de Madelia. »

La folle histoire d’Heartbreak City. C’est le 11 août 2013, à l’issue du Prix de Bolbec, qu’Hannah Jones a glissé un bulletin à 23.006 € – six euros de plus que le taux de réclamation ! – pour Heartbreak City, cinquième. L’objectif était de toucher un bon cheval pour l’obstacle en Irlande, et la propriétaire s’était également assuré le gagnant de la course, Cassells Rock (Rock of Gibraltar), pour 20.606 €. Ce dernier a fait son boulot, remportant deux courses dans la spécialité et prenant plusieurs places.

Heartbreak City a mis plus de temps à comprendre son nouveau travail. Il avait déjà gagné un bon handicap en plat, à 5ans mais, pour gagner en haies, il a attendu le mois de mai 2016, à Tipperary, avant de signer un second succès consécutif sur les claies, dans un handicap, pendant le festival de Galway. C’est alors que son entraîneur, Tony Martin, a décidé d’essayer l'Ebor Handicap, un heritage handicap et certainement la course plus difficile à gagner durant le meeting de York. Heartbreak City a pris le gros lot (174.000 £ au gagnant) et, quelques semaines après, l’Australian Thoroughbred Bloodstock a acheté une partie du cheval. Le reste fait partie de l’histoire…