Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Milord Thomas est à son zénith pour emmener la délégation Bressou ce week-end

Courses / 03.11.2016

Milord Thomas est à son zénith pour emmener la délégation Bressou ce week-end

Dominique Bressou présentera plusieurs chevaux en vue lors des Groupes des 48 h de l’obstacle, avec en tête le champion Milord Thomas (Kapgarde), qui tentera une incroyable passe de trois dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1). Contacté ce jeudi, il nous a déclaré au sujet du cheval de Magalen Bryant, lauréat du Prix Héros XII (Gr3) sous 72 kilos pour sa réapparition : « Milord Thomas a fait un travail classique sur le plat ce mercredi matin et tout s’est bien passé. Ses vacances lui ont fait du bien. Il semble plus tonique avec l’envie de galoper, il a plus de niaque. Dans le Prix Héros XII, il a bien sauté la rivière des tribunes alors qu’il aurait pu être encore plus prudent étant donné qu’il rentrait. De plus, il rendait du poids à ses rivaux. Il a une marge de progression, car même s’il avait du travail, une rentrée reste une rentrée. Il portera moins de poids dans la Haye Jousselin ce qui sera un avantage. »

Kalifko a été contrarié lors de sa dernière sortie. Candidat au Prix Cambacérès (Gr1), Kalifko (Montmartre) s’est affirmé comme le meilleur poulain de 3ans sur les haies au printemps, après son succès dans le Prix Aguado (Gr3). Facile gagnant du Prix Robert Lejeune (L) pour sa rentrée, il n’a pas confirmé ensuite en se classant sixième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Mais le poulain de la famille Papot a été contrarié durant la course : « Kalifko s’est fait galoper dessus et n’a jamais été détendu devant. Sa course n’est pas bonne. J’espère surtout qu’il ne sera pas resté sur cette mauvaise impression d’Auteuil. Tout a été fait pour le mieux pour lui. »

Paulougas et Galop Marin, deux atouts pour le Prix Maurice Gillois. Dominique Bressou aura deux partants dans le Prix Maurice Gillois (Gr1) : Paulougas (Turgeon) et Galop Marin (Ballingarry). Paulougas a gagné les Prix Jean Stern (Gr2) et Orcada (Gr3). Galop Marin avait été séduisant lors de son succès dans le Prix James Hennessy (L), mais il n’a pas répété ensuite. « Paulougas est peut-être mieux sur un bon terrain, mais c’est à voir. Lors de son succès dans le Prix Orcada, il a confirmé sa bonne rentrée en haies. Quant à Galop Marin, il a été l’ombre de lui-même dans l'Orcada. Il a mal sauté, mais nous l’avons peut-être monté un peu loin alors qu’il a l’habitude d’être plus près des chevaux de tête. »

Tavera, une pouliche appelée à bien vieillir. Tavera (Turgeon) a signé un bon retour à Auteuil en terminant quatrième du Prix Magne (L). Elle est appelée à faire une bonne jument dans les prochains mois, mais elle sera déjà au départ du Prix Bournosienne (Gr3) ce samedi. « Tavera avait bien débuté dans le Prix Wild Monarch (L, 2e) et ensuite, elle a été l’ombre d’elle-même. Nous l'avons fait rentrer en obstacle à Enghien car il n’y avait pas de course facile pour elle à Auteuil. Dernièrement, elle a fait une bonne course en concluant quatrième, mais j’aurais préféré qu’elle courre à Auteuil plutôt qu’à Enghien pour sa réapparition. C’est une pouliche qui devrait bien vieillir. »