Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX BERNARD SECLY (L) - Yosille survole la course avec les œillères australiennes

Courses / 06.11.2016

PRIX BERNARD SECLY (L) - Yosille survole la course avec les œillères australiennes

AUTEUIL, DIMANCHE

À l’instar de Titi de Montmartre (Montmartre), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3) samedi à Auteuil, Yosille (Blue Brésil) était munie d’œillères australiennes pour la première fois dans le Prix Bernard Sécly (L). Et cette aide lui a fait le plus grand bien. La pouliche de David Goncalves a rapidement pris les devants de la course. Elle n’a pas fait une faute et n’a jamais été mise en danger dans la ligne droite. Yosille a passé le poteau avec dix longueurs d’avance sur l’animatrice, Kitkatie (Dansili). Casablanca Mix (Shirocco) a terminé courageuse troisième, sans avoir pu donner l’impression de pouvoir gagner.

Entraîneur de Yosille, Jehan Bertran de Balanda nous a déclaré : « C’est une petite pouliche de qualité. Elle retrouvait Auteuil et un terrain qu’elle apprécie. Son jockey, James Reveley, l’a remarquablement montée. Elle n’avait pas eu des engagements faciles en début de saison. Là, elle en trouvait un bon. Nous l’avons montée de façon plus offensive et elle a gagné facilement. Il lui reste deux épreuves du même genre avant la fin de l’année. Personnellement, je suis très heureux de gagner ce Prix Bernard Sécly. Lorsque je suis arrivé à Paris, c’était mon modèle. » Yosille pourrait arrêter sa carrière à la fin de la saison. Rappelons qu’elle s’était classée notamment troisième du Prix Bournosienne (Gr3).

Pour voir la course : http://jourdegalop.com/video/

Kitkatie s’est bien relancée à la fin. Kitkatie a dirigé les débats comme elle en a l’habitude. Entre les deux dernières haies, elle paraissait plafonner, mais elle s’est relancée à la fin pour se classer deuxième. Son entraîneur, Jean-Paul Gallorini, nous a dit : « Kitkatie court très bien, d'autant plus qu'elle ne va pas dans le terrain lourd. Elle avait été envoyée chez moi dans le but d'être vendue et avait été rachetée à Newmarket. En principe, elle va peut-être courir le Prix André Michel et pourrait partir au haras l'année prochaine. »

La famille de Diamond Boy. Élevée par la famille Hosselet, Yosille est une fille de Blue Brésil et de Yolaine (Astarabad), gagnante de six courses en obstacle. Yosille est pour le moment la seule lauréate de Yolaine. La deuxième mère de Yosille, Belle Manson (Mansonnien), a gagné un handicap avant de finir cinquième du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Il s’agit de la famille de l’étalon Diamond Boy, lauréat du Prix Scaramouche (L), de Golden Silver, huit fois lauréat de Groupe sur les obstacles irlandais, dont deux Grs1, de Bielo Vielsa, troisième du Grand Steeple-Chase d’Angers (L) et d’Or ou Argent, lauréat de la Grande Course de Haies de Rome (Gr1). La troisième mère de Yosille, Gold or Silver (Glint of Gold), est la génitrice de Diamond Boy, Golden Silver, Bielo Vielsa et Or ou Argent.

   Kaldoun
  Smadoun 
   Mossma
 Blue Brésil  
   Exit to Nowhere
  Miss Récif 
   Miss Brésil
YOSILLE (F4)   
   Alleged
  Astarabad 
   Anaza
 Yolaine  
   Mansonnien
  Belle Manson 
   Gold or Silver