Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3ANS (GR1) - Le jour d’après

Courses / 06.11.2016

PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3ANS (GR1) - Le jour d’après

AUTEUIL, DIMANCHE

 

 

Seule pouliche au départ du Prix Cambacérès (Gr1), De Bon Cœur (Vision d’État) a surclassé l’opposition, s’imposant dans le style d’une championne. Elle avait course gagnée à l’abord de la dernière haie, n’ayant qu’à assurer ce saut. Une fois chose faite, oreilles bien pointées, elle est repartie sur le plat, s’imposant de neuf longueurs en ayant encore plusieurs vitesses à passer. Invicter (Sholokhov) est deuxième, neuf longueurs devant Dolos (Kapgarde), vu parmi les premiers et qui n’a pas démérité. Kalifko (Montmartre) est quatrième, tout près. De Bon Cœur et Dolos étaient les deux concurrents les moins expérimentés de l’épreuve, ayant couru deux fois seulement avant ce Gr1.

Vingt-quatre heures chrono. François Nicolle a remporté le premier Gr1 de sa carrière samedi, avec le succès d’Alex de Larredya (Crillon) dans le Grand Prix d’Automne (Gr1). Visiblement, le professionnel de Royan y a pris goût et, vingt-quatre heures après, il décroche son second Gr1. Et De Bon Cœur a la qualité pour lui en offrir encore plus…

Aussi ému que la veille, la larme à l’œil, François Nicolle nous a dit : « C’est une crack. Elle est fluide dans ses sauts, elle saute vite et bien… De Bon Cœur a fait quelques petites erreurs car elle a envie d’aller plus vite que la musique. James Reveley a donc dû la rappeler à l’ordre à certains moments. Mais elle a sauté la dernière haie les oreilles droites et est repartie. »

En voyant De Bon Cœur en action, la question qui se pose est de savoir combien de vitesses elle aurait encore pu passer. Invaincue en trois sorties, elle s’est toujours imposée avec une facilité presque déconcertante. Ses limites sont inconnues. « C’est une pouliche sur laquelle son jockey n’a jamais bougé. Elle ne sait même pas ce qu’est un coup de cravache. À la maison, elle saute le steeple comme une reine. Elle peut aller encore plus vite. C’est une pouliche qui va bien vieillir, bien apprendre de ses courses. Elle est douée. Ça va être du lourd. »

Un premier gagnant de Groupe pour Vision d’État. De Bon Cœur est une représentante de Jacques Détré, en association avec le haras de Saint-Voir (Nicolas de Lageneste), qui sont aussi coéleveurs de la pouliche. Pour Jacques Détré, l’émotion était intense car De Bon Cœur offre un premier succès de Groupe – et donc de Gr1 – à leur champion Vision d’État (Chichicastenango), stationné au haras de Tréban en 2017. Il a expliqué : « Il est certain que De Bon Cœur sort de l’ordinaire. Sa mère était une bonne jument d’obstacle et je crois que le fait de la croiser avec Vision d’État apporte de la vitesse. Il reste l’étalon le plus titré de France au niveau Gr1. Cette victoire va lui faire beaucoup de bien car il a été abandonné et boudé pour de fausses et mauvaises raisons. En plat, il n’était pas commercial car il ne donne pas des poulains précoces et, en obstacle, parce que les gens pensaient que cela n’irait pas, car pas les origines pour… Alors qu’il y a Smadoun et Garde Royale derrière ! Ce cheval, il est à la base de tout… »

Invicter battu par une extra-terrestre. Gagnant du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), Invicter n’a rien pu faire contre De Bon Cœur, qui était une classe au-dessus. Il a en quelque sorte remporté la seconde course. Guillaume Macaire nous a dit : « Je dirais qu'Invicter court encore mieux que la dernière fois. C'est un poulain qui va en progressant. Il est tombé sur une extraterrestre et nous sommes satisfaits de sa course. »

Bon comportement de Dolos. Il est rare de voir des concurrents britanniques au départ du Prix Cambacérès et Dolos était le premier partant de Paul Nicholls dans l’épreuve. Nick Scholfield, jockey de Dolos, a expliqué : « Il a très bien couru contre probablement les meilleurs juveniles du moment. La pouliche a montré plus de vitesse que nous dans la ligne droite mais c’est un super cheval et il y a plein de belles choses à venir. »

PEDIGREE http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2016/11/DEBONCOEUR.pdf

Une fille de Santa Bamba. Coélevée par le haras de Saint-Voir et Jacques Détré, De Bon Cœur est une fille de Vision d’État et de Santa Bamba (Saint des Saints), lauréate des Prix Jean Stern (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3) et deuxième du Prix Congress (Gr2). Son frère, Saint Path (Coastal Path), a gagné par deux fois sur les haies de Lyon-Parilly. Santa Bamba est la sœur de Pentacle (Anabaa Blue), vainqueur de cinq courses en obstacle.

Smadoun
Chichicastenango
Smala
Vision d’État
Garde Royale
Uberaba
Île d’Amour
DE BON CŒUR (F3)
Cadoudal
Saint des Saints
Chamisène
Santa Bamba
Pistolet Bleu
Bumble
Largesse

3e · 14h00 > Prix Cambacérès

Gr1 - Haies - 270.000€ - 3.600m

Pour tous poulains et pouliches de 3 ans. Poids : 67 kg.

1re       DE BON CŒUR (65) F3

(Vision d'Etat & Santa Bamba)

Pr/J. Détré - El/Haras de Saint-Voir

Ent/F. Nicolle - J/J. Reveley

2e        INVICTER (67) H3

(Sholokhov & Présidence)

Pr/P. Goral - El/M. Pierre Goral

Ent/G. Macaire - J/A. Duchêne

3e        DOLOS (67) H3

(Kapgarde & Redowa)

Pr/Mme J. de la Hey - El/M. Pierre de Maleissye Melun

Ent/P. Nicholls - J/N. Scholfield

 

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Kalifko, Jazz In Montreux, Srelighonn, Middle, Madiran.

Arrêté(e)(s) : Prince Ali, Flying Tiger. Tombé(e)(s) : Désinvolte. Tous couru (11).

(Turf) Très souple à collant. 4'19"19. Ecarts : 9 - 9 - 3/4.