Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CHALET - Burn Out contre le poids

Courses / 30.11.2016

PRIX CHALET - Burn Out contre le poids

AUTEUIL, JEUDI

 

Burn Out (Saddler Maker) a les moyens de s’imposer dans ce Prix Chalet, malgré ses 71 kilos. Le pensionnaire de Guillaume Macaire et représentant de Simon Munir et Isaac Souede vient de s’imposer avec classe dans le Prix Robert de Lipowski. Il se présentait alors dans une configuration similaire, c’est-à-dire en rendant du poids à ses adversaires. Il était auparavant tombé en début de parcours dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Burn Out est certainement un poulain de Groupe, le terrain lourd ne le dérange pas, il a de la classe et peut s’imposer malgré le poids. Guillaume Macaire comptera aussi sur Full Glass (Diamond Green), récent quatrième du Prix Congress (Gr2). Aligné sur le steeple-chase cet automne, il compte de bonnes performances sur les balais au printemps, dont une victoire dans le Prix Port Saïd. Avec 68 kilos, il doit être en mesure de lutter pour le podium.

Le principal adversaire de Burn Out devrait être Darling des Bordes XX (Balko) qui, comme dans le Robert de Lipowski, porte deux kilos de moins que le représentant de la casaque Munir. Impressionnant pour ses débuts dans le Prix Emilius, Darling des Bordes est assurément un poulain d’avenir. Il est peu expérimenté et a eu à lutter pour la première fois de sa jeune carrière en dernier lieu, ayant une bonne leçon. Ce jeudi, il devrait encore lutter pour la victoire.

Plaisant gagnant du Prix Mid Dancer pour ses débuts à Auteuil, Burning Man (King’s Best) a certainement de l’avenir. Deuxième auparavant à Compiègne pour ses premiers pas en obstacle, le pensionnaire de Marcel Rolland devrait lutter pour une place ce jeudi. Il peut se montrer tendu et une course avec du rythme serait un plus.

Gagnant à Enghien, Mawenzi (Deportivo) se teste à Auteuil. Il lui faudra avoir progressé pour jouer un tout premier rôle. Pop Art du Berlais (Poliglote) a certainement quelques moyens, mais le lot est relevé. Nombe (King’s Best) se présente en outsider, comme King Goubert (Martaline).