Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CHAPEAU ROUGE (Inédits) - Les supplémentations réussies d’André Fabre

Courses / 12.11.2016

PRIX CHAPEAU ROUGE (Inédits) - Les supplémentations réussies d’André Fabre

SAINT-CLOUD, SAMEDI

 

PRIX CHAPEAU ROUGE (Inédits)

Les supplémentations réussies d’André Fabre

Non déclaré partant dans le Prix Dagor (Inédits), mardi à Saint-Cloud, Glen Shiel (Pivotal) avait été supplémenté dans ce Prix Chapeau Rouge (Inédits). André Fabre a donc réussi un jeu de chaises musicales puisque New Trails (Medaglia d’Oro), son camarade de couleurs et d’entraînement, avait été supplémenté dans le Prix Dagor – et non déclaré partant dans un maiden à Chantilly mercredi – en "remplacement" de Glen Shiel… Et il s’y est imposé.

Glen Shiel a gagné en bon poulain ce samedi, dans des conditions très difficiles pour des inédits : terrain jugé lourd (4,6), lice à 22m… Jamais loin des premiers, en épaisseur nez au vent, Glen Shiel est allé à l’extérieur dans la ligne droite, Pierre-Charles Boudot le ramenant en progression vers le rail extérieur. Il a bien soutenu son effort jusqu’au bout, s’imposant par une longueur trois quarts devant Vue Fantastique (Motivator), bonne finisseuse, et Devamani (Dubawi), troisième tout près après être venu un peu isolé en pleine piste. Sœur de la bonne Golden Valentine (Dalakhani), Golden Attitude (Redoute’s Choice) court bien pour être quatrième, sans menacer le trio de tête.

 

Un poulain facile. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, nous a expliqué : « Glen Shiel débute très bien. C’est un poulain facile à monter et il gagne bien sur un terrain très profond. Il était engagé dans l’épreuve pour inédits de mardi, où il avait été suppléé par New Trails, car son entraîneur souhaitait juste lui donner quelques jours de plus. Il est estimé et travaillait bien. Sa mère est une sœur de la mère de Farhh (Pivotal), qui aimait bien le souple. Glen Shiel doit juste prendre un peu de maturité. Nous le reverrons l’année prochaine. » Pierre-Charles Boudot, son jockey, a expliqué au micro d’Equidia : « La piste est compliquée. En général, le rail extérieur est un atout, mais les chevaux y perdent pied et c’est pour cela que je ne l’ai pas rapproché immédiatement des fusains. Il le fait bien, c’est un poulain facile. Il s’est retrouvé tôt devant et il a été au bout, en bon poulain. »

Devamani (Dubawi), frère de Dariyan (Shamardal), était l’une des attractions de l’épreuve et il signe de bons débuts. Alain de Royer Dupré nous a dit : « Nous sommes très contents de ses débuts. Compte tenu de ses origines maternelles, il devrait être mieux sur un meilleur terrain. La piste est vraiment difficile et, aujourd’hui, il faut vraiment aimer cela. »

 

La famille de Fahrr et Fame and Glory. Élevé par Darley, Glen Shiel est un fils de Pivotal et de Gonfilia (Big Shuffle). Il possède donc des origines allemandes côté maternel. Gonfilia est gagnante des Princess Elizabeth Stakes (Gr3), à Epsom, et de quatre Listeds, dont le Prix de Saint-Cyr (L). Au haras, elle a donné Signs in the Sand (Cape Cross), placé de Listed. La deuxième mère, Gonfalon (Slip Anchor), n’a pas couru. Elle a donné Gonbarda (Lando), double gagnante de Gr1 en Allemagne et mère de Farhh (Pivotal), gagnant des Champion Stakes et des Lockinge Stakes (Grs1), deuxième du Prix du Moulin de Longchamp derrière Moonlight Cloud (Invincible Spirit), des International Stakes et des Sussex Stakes (Grs1) de Frankel (Galileo), et deuxième de Nathaniel (Galileo) dans les Eclipse Stakes (Gr1). Gonbarda a aussi donné Gorlor (Lando) et Gonlargo (Big Shuffle), gagnants black type en Allemagne. Via la troisième mère, Grimpola (Windwurf), on retrouve les noms du champion Fame and Glory (Montjeu) et de la classique Legatissimo (Danehill Dancer).

 

 

 

 

Nureyev
Polar Falcon
Marie d’Argonne
Pivotal
Cozzene
Fearless Revival
Stufida
GLEN SHIEL (M2)
Super Concorde
Big Shuffle
Raise Your Skirts
Gonfilia
Slip Anchor
Gonfalon
Grimpola

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 31’’56

De 1.000m à 600m : 31’’31

De 600m à 400m : 12’’84

De 400m à 200m : 12’’25

De 200m à l’arrivée : 12’’93

Temps total : 1’40’’89