Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE BEAUGENCY - Discret et Royal en pensant au steeple

Courses / 13.11.2016

PRIX DE BEAUGENCY - Discret et Royal en pensant au steeple

AUTEUIL, DIMANCHE

 

Né pour sauter, Discret et Royal (Poliglote) est un poulain d’avenir. Après une deuxième place en débutant dans le Prix Emilius, il a confirmé en remportant sûrement le Prix de Beaugency, ce dimanche à Auteuil. Constamment parmi les premiers, il a rejoint l’animateur, Inawen (Iffraaj), pour sauter la dernière haie. Sur le plat, il a pris l’avantage et a résisté à la belle fin de course de Solvedo (Turtle Bowl), fautif à la dernière haie. Inawen a conservé la troisième place. King Goubert (Martaline) a couru en progrès en se classant quatrième.

Entraîneur de Discret et Royal, Marcel Rolland nous a déclaré : « Il a confirmé ses débuts. Je craignais un peu le fait de courir à quinze jours. Mais le cheval a progressé d’une course sur l’autre. Il est très tardif et après un bon hiver, on le reverra rapidement sur le steeple en 2017. En haies, pour monter les marches, ça va être compliqué. Au vu de son physique, il sera encore mieux sur le steeple. Comme sa mère, Ma Royale, il est discret le matin, mais se révèle l’après-midi. Ce qui m’a plu, c’est qu’il a vraiment monté sur sa première course. Nous avions envisagé de le débuter au printemps, mais ça aurait été une erreur. S’il avait débuté trop tôt, cela aurait pu mal se passer. Il n’a pas encore sauté le steeple le matin, mais il va le faire ! » Discret et Royal a très bien couru à 3ans sur sa classe. De ce fait, on peut penser que le meilleur est à venir pour lui, en steeple, comme pour sa mère. Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star.

Un fils de Ma Royale. Élevé par Marie-Laure Besnouin, Discret et Royal est un fils de Poliglote, étalon au haras d’Étreham et de la championne Ma Royale (Garde Royale), deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), du Prix Alain du Breil (Gr1) et lauréate du Prix Ingré (Gr3). Il est donc le propre frère d’Ulyssia Royale (Poliglote), vainqueur du Prix James Hennessy (L), et de Viviane Royale (Poliglote), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3). Deuxième mère de Discret et Royal, Tchela (Le Nain Jaune) a terminé quatrième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Elle a produit Galant Moss (Tip Moss), troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), Iris Royale (Garde Royale), double lauréat de Groupe sur les fences de Cheltenham et Ascot, Jocelin (Épervier Bleu), deuxième du Grand Steeple de Deauville (L), Orthence (Épervier Bleu), deuxième du Prix Wild Monarch (L), Saint du Chenet (Poliglote), lauréat du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et du Grand Prix d’Automne (Gr1), et Tanaïs du Chenet (Poliglote), gagnante des Prix Cambacérès (Gr1) et Orcada (Gr3).

   Northern Dancer
  Sadler’s Wells 
   Fairy Bridge
 Poliglote  
   Val de l’Orne
  Alexandrie 
   Apachee
DISCRET ET ROYAL XX (H3)   
   Mill Reef
  Garde Royale 
   Royal Way
 Ma Royale  
   Le Nain Jaune
  Tchela 
   Chailly