Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE CRAON - Poker Play dans le style d’un cheval d’avenir

Courses / 21.11.2016

PRIX DE CRAON - Poker Play dans le style d’un cheval d’avenir

ENGHIEN-SOISY, LUNDI

 

Poker Play (Martaline) était précédé de bruits flatteurs avant ses débuts dans le Prix de Saint-Raphaël. Des bruits justifiés puisqu’il s’était classé deuxième. Dès sa deuxième sortie, le poulain de Guy Pariente a ouvert son palmarès à l’occasion du Prix de Craon, et ce dans un excellent style. Il galope du genou et possède une grande action, ce qui l’a aidé à se sortir du terrain lourd. D’abord placé en deuxième position par son jockey, Alain de Chitray, dans le dos de Long Breeze (Royal Assault), il a pris la tête à la haie des tribunes, du fait du manque de rythme. Plus à son aise devant, il a fait deux fautes aux deux dernières haies. Ce qui ne l’a pas empêché de repartir sous l’attaque de Long Breeze, avant de se détacher après le passage de route.

« Il va sûrement faire un super 4ans » Entraîneur de Poker Play, Yannick Fouin nous a dit : « C’est un cheval que j'ai toujours estimé, qui est doté d'une grande action et qui galope beaucoup du genou. Il était très tendre et nous avons pris notre temps. Sa place aujourd’hui aurait été dans le Prix Général de Saint-Didier, mais je n’ai pas le droit de faire cela. S’il avait gagné d’emblée, j’aurais sûrement tenté le Saint-Didier. Toutefois, à chaque jour suffit sa peine. Il a toujours fait partie de mes meilleurs 3ans et fera sûrement un super 4ans. Ce n’est pas uniquement un cheval de haies : bon sauteur, il sera polyvalent. Nous irons sur Auteuil bien sûr… Je pense que ça ne va pas le gêner. Nous avons pris notre temps à 3ans et il nous le rend aujourd’hui. » Poker Play a de l’avenir, si les courses d’obstacle et les courses en général en ont un… Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star.

Long Breeze a conservé la deuxième place devant Pop Art du Berlais (Poliglote), qui devrait s’affirmer en vieillissant, Stellamaker (Saddler Maker) et Petellat du Rheu (Vision d’État) lequel n’a jamais pu se rapprocher. Santa Dame (Saint des Saints) a fait deux fautes au dernier passage en face et n’a pu revenir dans la course ensuite.

Le frère de Storminator et Pokerdor. Élevé par son propriétaire, Guy Pariente, Poker Play est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Becquarette (Nombre Premier), lauréate de cinq courses en plat, dont un gros handicap sous les couleurs Pariente et l’entraînement Fouin. Poker Play est le frère de Storminator (Stormy River), vainqueur de la Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3), des Prix de Besançon, Dominique Sartini et Finot (Ls). Il est aussi le propre frère de Pokerdor (Martaline), multiple placé de courses principales en obstacle. Poker Play est le neveu de Bertranicus (Take Risks), lauréat du Prix Jacques de Brémond (L) et deuxième du Prix de la Porte Maillot (Gr3), et de Becqu’Adorée (Nombre Premier), lauréate du Prix Frédéric de Lagrange (L) et troisième du Prix de Royaumont (Gr3).

 

   Mendez
  Linamix 
   Lunadix
 Martaline  
   Sadler’s Wells
  Coraline 
   Bahamian
POKER PLAY (H3)   
   Kendor
  Nombre Premier 
   Sabiola
 Becquarette  
   Groom Dancer
  L’Étoile La Lune 
   Belle of Broadway