Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE L’ÉPRONNIÈRE (Maiden) - Straight Right fait le tour de tout le monde

Courses / 30.11.2016

PRIX DE L’ÉPRONNIÈRE (Maiden) - Straight Right fait le tour de tout le monde

DEAUVILLE, MERCREDI

 

Parti quasiment de la stalle la plus à l’extérieur, Straight Right (Siyouni) a fait le tour de ses rivaux dans le tournant final et la ligne droite n’a été ensuite qu’une formalité pour lui. C’est avec deux longueurs et demie d’avance, en finissant relâché, que Straight Right remporte ce maiden, ouvrant ainsi son palmarès pour sa deuxième sortie.

Direction la Californie. Ce représentant de Marie-Thérèse Dubuc-Grassa – qui en partage la propriété avec le haras du Saubouas – est entraîné par Christophe Ferland qui a commenté : « L’impression que laisse Straight Right est très favorable. D’autant plus qu’avant ce maiden, de bons bruits circulaient sur plusieurs concurrents ; c’était peut-être le bon maiden de l’hiver. Julien a pu avancer progressivement alors que Straight Right avait un mauvais numéro à la corde. L’avenir nous dira si ce poulain est très bon et, pour l’instant, il ouvre son palmarès en bon cheval. L’idée maintenant est d’aller avec lui à Cagnes-sur-Mer, d’y courir une préparatoire au Prix de la Californie, puis le Prix de la Californie. Ensuite, nous verrons si nous pouvons l’emmener sur le chemin qui mène à la Poule d’Essai. »

Un cheval à suivre. Straight Right a survolé le lot ici et se place comme un candidat très sérieux pour ce Prix de la Californie. Il obtient une JDG Rising Star. Cette distinction met en avant dans notre publication les jeunes chevaux qui détiennent assez de potentiel pour devenir black types.

En débutant, Straight Right avait pris une troisième place à Toulouse, tout près des chevaux classés devant lui et sans être très chanceux. Il devançait alors Crasted Eagle (Holy Roman Emperor) qui a été déclaré non-partant de dernière minute ici.

Deuxième de ce Prix de l’Épronnière, Capitain Ken (Tin Horse) laisse une bonne impression. Encore quasiment dernier pour aborder la ligne droite, il a comblé beaucoup de terrain pour finir.

Vitesse et tenue dans le pedigree maternel. Élevé par Erich Schmid, Straight Right était absent de la breeze up d’Arqana cette année, et il avait été acquis yearling en août 2015, à Deauville, pour la somme de 125.000 €. Son père est l’étalon des Aga Khan’s Stud Siyouni et sa mère est Sailor Moon (Tiger Hill), gagnante à 2ans et déjà génitrice de Stone Roses (Rip van Winkle), gagnante du Prix Solitude (L). La deuxième mère de Straight Right est Seralia (Royal Academy), lauréate du Prix Yacowlef (L) et génitrice des black types Serisia (Exit to Nowhere) et Mayyadah (Invincible Spirit). Sous la troisième mère, Serafica, on retrouve le nom de Shaka, gagnant du Critérium de Saint-Cloud (Gr1).