Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX ELSENEUR - L’anglo-arabe Gianicolo fait une incursion victorieuse en steeple

Courses / 19.11.2016

PRIX ELSENEUR - L’anglo-arabe Gianicolo fait une incursion victorieuse en steeple

AUTEUIL, SAMEDI

 

PRIX ELSENEUR

L’anglo-arabe Gianicolo fait une incursion victorieuse en steeple

Dans le Prix Elseneur, l’anglo-arabe Gianicolo (Balko) affrontait des poulains qui avaient déjà un embryon d’expérience en steeple pour la plupart. Cela n’a pas empêché le 3ans de l’Écurie Sagara de réaliser des débuts victorieux sur les gros obstacles. Du fait du manque de rythme, il a été contraint de prendre la tête au saut du mur. Parti de loin à la rivière du huit, il a conservé le meilleur. Entre les deux derniers obstacles, il a été attaqué par les trois pensionnaires de Guillaume Macaire, Topissime (Khalkevi), Tanagan (Silver Frost) et Burrows Saint (Saint des Saints). Gianicolo avait encore des ressources et, sur le plat, il a bien répondu aux attaques en filant sûrement au poteau. Deux longueurs ont sanctionné sa supériorité. Topisime a conclu deuxième devant Tanagan et Burrows Saint qui faisait sa rentrée et ses débuts en steeple. Vrai cheval de lourd, ce dernier pourrait être un bon élément à 4ans.

 

Peut-être un cheval de Groupe. Entraîneur de Gianicolo, François Nicolle nous a déclaré : « Ça venait grand sur la rivière du huit et il a sauté fort, mais cet obstacle n’est pas évident pour les 3ans. Il n’a pas fait une faute. Il a du gaz, gros de gaz… Il devrait maintenant aller sur la Coupe des Anglo-Arabes à Pau et, l’année prochaine, il peut être un cheval de Groupe, sur les haies ou sur le steeple. » Gianicolo avait débuté à Dax en s’imposant de dix-huit longueurs dans un petit lot, avant de faire preuve de qualité à Auteuil en terminant troisième du Prix Lusignan. Il a pris de l’expérience ce samedi sur les gros obstacles et sera du même coup bien placé dans la Coupe des Anglos. Pour l’anecdote, Gianicolo a été acheté foal par l’écurie Sagara qui tient « à remercier la famille Audoy », éleveur du poulain.

 

La famille de Gozzo. Gianicolo est né chez Christine Audoy. Balko, son père, officie au haras du Lion. Sa mère a gagné six courses sur les obstacles dans le circuit des épreuves réservées à la race. Elle a également donné A Moi Le Mago (Merlino Mago), titulaire de deux succès en steeple-chase. Kamailya (Kalyan) s’est classée troisième du Grand-Prix des Pouliches à Tarbes. Elle est notamment la mère de Gozzo (Marly River). Ce dernier avait survolé sa génération à 3 et 4ans chez les anglo-arabes, restant invaincu en cinq sorties. Il s’est par ailleurs classé troisième du Prix Alain du Breil (L).

 

   Top Ville
  Pistolet Bleu 
   Pampa Bella
 Balko  
   Royal Charter
  Ella Royale 
   La Main Heureuse
GIANICOLO (H3)   
   Riverton
  Marly River 
   Lalla Mariem
 Muscade  
   Kalyan
  Kamailya 
   Kimera