Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU GRAND CAMP (L) - Do Ré Mi Fa Sol, la note gagnante

Courses / 19.11.2016

PRIX DU GRAND CAMP (L) - Do Ré Mi Fa Sol, la note gagnante

LYON-PARILLY, SAMEDI

 

PRIX DU GRAND CAMP (L)

Do Ré Mi Fa Sol, la note gagnante

Troisième du Prix de Malleret (Gr2) et quatrième du Prix Minerve (Gr3), Do Ré Mi Fa Sol (Wootton Bassett) trouvait une bonne opportunité de gagner sa Listed dans le Prix du Grand Camp. La pouliche de l’Écurie Seyssel et du haras de Saint-Voir n’a pas laissé passer l’occasion de devenir black type. A l’issue d’un bon parcours, en cinquième position, dans le dos de Prince Nomad (Galileo), elle est arrivée sur la ligne de tête dès l’entrée de la ligne droite. Après une courte passe d’armes avec Café Royal (Nicaron), elle s’est détachée pour l’emporter de plus de cinq longueurs devant Prince Nomad, revenu bien finir. Café Royal a conservé la troisième place. Do Ré Mi Fa Sol est entraînée par Philippe Decouz qui s’est très bien servi de sa protégée.

 

La grande journée du Haras de Saint-Voir. Un peu plus d’une heure après la victoire de Do Ré Mi Fa Sol, le Haras de Saint-Voir a vu deux de ses élèves monter sur le podium du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). En effet, Tir Au But (Trempolino) s’est classée deuxième devant Bosseur (Coastal Path). Nicolas de Lageneste, du Haras de Saint-Voir, nous a expliqué : « Elle s’est imposée de très belle manière après avoir dominé toute la course. Do Ré Mi Fa Sol était au-dessus du lot. Elle est beaucoup mieux l’hiver et l’automne, et n’était pas très en forme après le Prix Minerve. À présent, nous la retrouvons bien. Philippe Decouz s’en sert très bien. L’an prochain, à 4ans, elle ne va certainement plus courir l’été. La deuxième mère de Do Ré Mi Fa Sol était une sœur de la mère de Montjeu (Sadler’s Wells). Elle appartenait à la marquise de Tracy. J’en ai acheté la moitié alors que Montjeu avait 2ans et qu’il était lauréat de Listed. Avant elle, nous avions déjà gagné au niveau Listed en plat en tant qu’éleveur, le jour de l’Arc, avec Histoire Sainte (Kendor). »

 

La famille de Montjeu. Élevée par le haras de Saint-Voir, Do Ré Mi Fa Sol est une fille de Wootton Bassett, étalon au haras d’Etreham et de Maîtresse (Singspiel), lauréate de cinq courses en plat, dont le Grand Handicap de l’Élevage. Do Ré Mi Fa Sol fut rachetée 31.000 € en octobre 2014 chez Arqana. Elle est la sœur de deux lauréats, Chère Maman (Coastal Path), gagnante sur les haies de Châteaubriant, et Amiga Intima (Dylan Thomas), vainqueur de cinq épreuves plates. Il s’agit de la souche de Floripedes (Top Ville), la mère du champion Montjeu (Sadler’s Wells) et de Dadarissime (Highest Honor), triple lauréat de Groupe chez les stayers. Avant de devenir un étalon marquant, Montjeu fut le meilleur 3ans européen de la saison 1999 et le meilleur cheval d’âge en Europe l’année suivante. Il s’était imposé dans le Derby irlandais, les King George VI & Queen Elizabeth Stakes, le Tattersalls Gold Cup, le Prix du Jockey Club, Chantilly, le Grand Prix de Saint-Cloud et le Prix de l’Arc de Triomphe-Lucien Barriere (Grs1).

 

Zafonic
Iffraaj
Pastorale
Wootton Bassett
Primo Dominie
Balladonia
Susquehanne Days
DO RÉ MI FA SOL (F3)
In the Wings
Singspiel
Glorious Song
Maîtresse
Glint of Gold
Gold Peble
Toute Cy

 

 

 

http://jourdegalop.com/video/