Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU HARAS DE LABOURET (Classe 1) - So Elusive garde le pied sur l’accélérateur

Courses / 26.11.2016

PRIX DU HARAS DE LABOURET (Classe 1) - So Elusive garde le pied sur l’accélérateur

BORDEAUX-LE BOUSCAT, SAMEDI

 

PRIX DU HARAS DE LABOURET (Classe 1)

So Elusive garde le pied sur l’accélérateur

Venu rapidement se placer en tête, So Elusive (Elusive City) a usé au train, dans l’unique tournant, son adversaire le plus dangereux, Fuenteesteis (Falco). Ensuite, plus le poteau s’approchait, plus So Elusive prenait du champ sur ses rivaux. C’est finalement avec onze (!) longueurs d’avance que le représentant de Jean-Pierre Dubois a rejoint le poteau, devançant Prestissima (Sageburg), qui restait sur deux victoires, la dernière avec de la marge dans une classe 2 à Saint-Cloud.

Ce succès est le deuxième consécutif pour So Elusive. Le 4 novembre, pour sa cinquième sortie, il avait gagné avec du style, et déjà, de bout en bout, un maiden à Toulouse, sur 1.600m. Ici, la distance imposée était de 1.400m, mais la vitesse de base de So Elusive s’est parfaitement accommodée des 200m de moins à parcourir. Antoine de Watrigant, entraîneur du cheval – qui est d’ailleurs le seul représentant de Jean-Pierre Dubois sous son entraînement –, a déclaré après la course : « Nous avons trouvé les bons boutons avec So Elusive. En début de carrière, il a confondu vitesse et précipitation. Nous l’avons alors volontairement couru sur plus long et, désormais, tout en le laissant faire, nous pouvons le raccourcir. Ici, le terrain, indiqué collant, n’a pas été un problème pour lui. Il possède une grosse vitesse de base. Nous verrons en fonction de sa récupération, mais nous pouvons le recourir à Deauville fin décembre. Sinon, nous attendrons l’année prochaine. »

Guy Cherel, l’entraîneur de Prestissima, nous a expliqué : « Elle a fait son devoir, mais le gagnant était intouchable. Elle a été un peu bousculée, mais cela n’a pas changé l’ordre logique de l’arrivée. Il était intouchable et on peut imaginer revoir le lauréat au niveau black type. En ce qui concerne Prestissima, elle va partir se reposer. La pouliche a rempli sa mission. »

La famille de Nathaniel. Élevé par Dream With Me Stables, So Elusive était absent de la vente de yearlings d’octobre 2015 organisée par Arqana. Son père est l’étalon du haras d’Etreham Elusive City et sa mère est Saraluna (Unbridled’s Song), qui a déjà produit Sierra Lune (Hat Trick), lauréate en France. La deuxième mère de So Elusive est Stylelistick, gagnante de Listed. Il est à noter surtout que la troisième mère du poulain est Magnificent Style, gagnante de Gr3 et qui a produit le champion et désormais étalon, Nathaniel.