Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX LA HAYE JOUSSELIN (GR1) - Milord III, roi d’Auteuil

Courses / 06.11.2016

PRIX LA HAYE JOUSSELIN (GR1) - Milord III, roi d’Auteuil

AUTEUIL, DIMANCHE

Héroïque !

Milord Thomas (Kapgarde) est entré encore un peu plus dans la grande et belle histoire de l’obstacle. Il a remporté pour la 3e fois le Prix La Haye Jousselin (Gr1) en assumant les commandes de la course dès le premier saut de la rivière des tribunes. "Milord d’Auteuil" est à présent en route pour l’incroyable record d’Al Capone II, septuple lauréat de la Haye Jousselin.

Nous avons vécu un moment historique ce dimanche à Auteuil. Le champion de Magalen Bryant, et au final celui de tous les passionnés d’obstacle, Milord Thomas (Kapgarde), a remporté le Prix La Haye Jousselin (Gr1) pour la troisième fois consécutive. Il a donc fait mieux que Méli Mélo, seul triple vainqueur de la course avec le crack Al Capone II, septuple lauréat. Méli Mélo s’était imposé par trois fois, mais pas à la suite, en 1947, 1949 et 1950. Dominique Bressou, l’entraîneur de Milord Thomas,  a décidé d’économiser son pensionnaire pour le faire vieillir. Après ses premières vacances cet été, Milord Thomas est apparu plus tranchant à l’automne. En le préservant au maximum, il a encore de belles pages à écrire, et pourquoi ne pas égaler Al Capone II ? Les courses, c’est aussi cela. Rêver, rêver et encore rêver.

Pour voir la course : http://jourdegalop.com/video/

De la tête et des épaules. Après le premier saut de la rivière des tribunes, Milord Thomas a pris les devants de la course, seul, détaché de plusieurs longueurs. Nous ne l’avions jamais vu faire cela. Plus motivé que jamais, il a emmené ses adversaires sur un bon rythme. So French (Poliglote) l’a suivi, mais il a fait plusieurs fautes, Saint Palois (Saint des Saints) venait dans son sillage avec Alary (Dream Well). La piste intérieure a été passée sans encombre. Au saut du rail-ditch, Storm of Saintly a fait une faute, moins sévère que celle du Prix Héros XII (Gr3). Il a perdu de précieuses longueurs. À l’amorce du tournant final, Alary s’est rapproché de Milord Thomas. Les autres étaient un peu plus loin. Entre les deux derniers obstacles, Alary a attaqué Milord Thomas. La lutte a été exceptionnelle sur le plat. À peine la dernière haie passée, Alary a pris un court avantage sur Milord Thomas, lequel est revenu l’attaquer. Les deux chevaux se sont rendu coup pour coup. Finalement, Milord Thomas s’est imposé d’une demi-longueur devant Alary.

La plus belle Haye Jousselin de Milord Thomas. Ému presque aux larmes, Dominique Bressou nous a dit : « Nous avons eu des sensations fortes. J’ai dû avoir une hausse de tension parce que ces courses-là, on les vit intensément… Après la dernière haie, Alary a pris l’avantage et Milord est vraiment un grand guerrier, il a repris le meilleur et a gagné. Ce cheval a un mental à toute épreuve que je n’ai pas (rires). Quand il avait gagné le Prix Maurice Gillois (Gr1) à 4ans, j’avais failli verser une larme, là je suis à deux doigts aussi. Ce sont des sensations à vivre. Aujourd’hui, il l’a fait peut-être plus plaisamment en allant devant, en durcissant la course de lui-même, même s’il a fait une grosse faute au moyen-open ditch qui aurait pu nous coûter cher. Il a peut-être eu besoin d’un vrai bol d’air à ce moment-là.  Il n’était pas prévu qu’il prenne le meilleur tout seul. Le cheval était tellement bien le matin… J’avais dit à Jacques [Ricou, son jockey, ndlr] qu’il était vraiment généreux à l’entraînement. Il n’a pas pu rester dans le dos de So French, il était trop bien. Les vacances ont été plus que bénéfiques. On retrouve le grand Milord Thomas. Dans ce genre d’épreuves, il n’avait encore jamais gagné comme cela. On ne peut pas dire que c’est un cheval moyen comme certains journalistes à une époque l’ont dit quand il a gagné le Maurice Gillois. En course, c’est celui qui passe le poteau en tête qui a gagné. Aujourd’hui, il s’est imposé de la tête et des épaules. Je suis ravi. »

Un nouveau doublé Grand Steeple & Haye Jousselin pour Magalen Bryant. Propriétaire de Milord Thomas et de So French, Magalen Bryant a signé un deuxième doublé consécutif Grand Steeple & Haye Jousselin en 2016. En 2015, Milord Thomas avait tout raflé. Cette année, So French a gagné le Grand Steeple et Milord Thomas a conservé son titre dans la Haye Jousselin.

Quatrième Haye Jousselin pour Jacques Ricou. Milord Thomas, c’est le cheval d’une vie pour tout son entourage et peut être encore plus pour son jockey, Jacques Ricou. Ce dernier courait après un premier Grand Steeple et il l’a obtenu grâce à Milord Thomas. Ce dimanche, il a signé la passe de quatre dans le Prix La Haye Jousselin. Outre ses trois succès avec Milord Thomas, il s’est également imposé en selle sur Golden Flight en 2005. Jacques Ricou a déclaré : « J’étais sur Mars. Je suis en fin de carrière et c’est fantastique d’être associé à un tel cheval. »

La genèse de Milord Thomas

Coéleveur de Milord Thomas, André Michel a une nouvelle fois vibré avec la victoire de son élève dans le Prix La Haye Jousselin. Très proche de la famille Powell depuis trente-cinq ans, il a coélevé le cheval avec son filleul Thomas Le Boucher, au haras du Lieu des Champs. Il nous avait raconté la genèse de Milord Thomas lors de sa victoire dans le Grand Steeple-Chase de Paris : « Nous avons été à Kapgarde car c’était évidemment une belle origine. Côté maternel, nous avions déjà de la qualité d’obstacle car sur la même lignée, nous avons eu Haut Plessis, double gagnant du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), qui avait dominé Al Capone II. On avait choisi Kapgarde car c’est un cheval puissant, qui a du battant, de l’allure. Et puis, j’avais deux Kapgarde sur la mère et la grand-mère de Milord Thomas. Ce sont deux chevaux totalement différents. Il y en a un qui est très typé Milord, qui a beaucoup d’allure, et l’autre qui est un peu plus puissant. Mais bon, la génétique, si c’était comme les mathématiques, tout le monde gagnerait. (…) Nous, les éleveurs, nous les voyons toujours avec les yeux de l’amour. Dans les prés, je dirais que c’était un cheval comme les autres, joli, bien fait, pas trop de gabarit, allant. Mais bon, bien malin qui aurait pu dire qu’il aurait cette destinée. Par contre, lorsqu’on l’a mis au débourrage, très, très vite, David Powell m’a dit qu’il avait quelque chose d’autre, dans sa façon de galoper, dans sa façon de faire. Il m’avait dit qu’il devrait être un bon cheval. Il ne s’est pas trompé mais David, on peut lui faire confiance. »

Des propres frères à suivre. Coéleveur de Milord Thomas, Thomas Le Boucher nous a expliqué au sujet de la production de Star d’Avril (Phantom Breeze), la mère de son champion : « Elle a eu une 3ans par Al Namix, un 2ans par Full of Gold et elle nous a donné un propre frère de Milord Thomas yearling et un autre foal. Elle est actuellement pleine de Kapgarde. »

Alary confirme sa performance du Grand Steeple. Troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Alary (Dream Well) a confirmé en se classant deuxième du Prix La Haye Jousselin. Ce grand cheval n’arrive à maturité que maintenant et on peut encore attendre de belles choses de sa part. Après avoir toujours galopé parmi les premiers, évoluant avec beaucoup de ressources, il a attaqué sèchement Milord Thomas et l’a inquiété jusqu’au bout. Il continue à progresser et accrochera un jour une belle épreuve à son palmarès.

Storm of Saintly et So French prennent les troisième et quatrième places. Storm of Saintly a fait une nouvelle fois une faute sur le rail-ditch et il l’a payé en fin d'épreuve. Car il est revenu finir fort sur le plat pour se classer troisième, avec Thomas Gueguen en selle en remplacement de Bertrand Lestrade. Son compagnon d’entraînement, So French, vainqueur du Grand Steeple 2016, a terminé quatrième, après quelques petites fautes. Entraîneur de ces deux chevaux, Guillaume Macaire nous a déclaré : « Storm of Saintly a fait une faute au rail ditch. Nous n'avons pas cinquante excuses à donner. Cela s'est fait ainsi et il n'avait qu'à pas faire de faute. L'histoire est ainsi écrite. So French n'était pas à son aise, il n'avait pas le pied ferme. » Shannon Rock (Turgeon) a fait une course plaisante pour s’octroyer la cinquième place. C’est la cinquième fois qu’il fait l’arrivée de cette compétition. Voilà qui situe aussi sa grande valeur.

Pedigree : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2016/11/MILORDTHOMAShayejousselin2016.pdf

Le neveu de Royale François. Milord Thomas a été élevé par André Michel et Thomas Le Boucher, au haras du Lieu des Champs, géré par Richard Powell. C’est un fils de Kapgarde, étalon au haras de la Hêtraie. Il appartient à une souche que connaît bien Dominique Bressou. En effet, il a entraîné la mère, Star d’Avril (Phantom Breeze), et les deux neveux, Royale François (Kapgarde) et Pennylane (Northern Park) de Milord Thomas. Star d’Avril a été jugé digne de prendre le départ de la Grande Course de Haies d’Enghien et de la Grande Course de Haies de Printemps (Grs3), sans succès. Elle a remporté deux handicaps, sur les haies d’Auteuil et le steeple d’Enghien. Royale François a enlevé le Prix La Périchole (Gr3) et s’est classé troisième du Prix Maurice Gillois (Gr1). Quant à Pennylane, elle s’est classée troisième du Prix Montgomery (Gr3). Outre Milord Thomas, Star d’Avril a donné Martinstar XX (Martaline), un poulain tardif, vainqueur du Prix Marittimo et deuxième du Prix Achille-Fould (L).

Mill Reef
Garde Royale
Royal Way
Kapgarde
Cadoudal
Kaprika
Lady Corteira
MILORD THOMAS (H7)
Vision
Phantom Breeze
Ask the Wind
Star d’Avril
Agent Bleu
Miss Reddy
Ony Boy

6e · 15h45 > Prix La Haye Jousselin

Gr1 - Steeple-Chase - 550.000€ - 5.500m

. Pour tous chevaux de 5 ans et au-dessus. Poids : 5 ans, 66 kg, 6 ans et au-dessus, 68 kg. Pour tous chevaux de 5 ans et au-dessus. Poids : 5 ans, 66 kg, 6 ans et au-dessus, 68 kg.

1er       MILORD THOMAS (68) H7

(Kapgarde & Star d'Avril)

Pr/Mme M. Bryant - El/E.A.R.L.Michel

Ent/D. Bressou - J/J. Ricou

 

2e        ALARY (68) H6

(Dream Well & Cate Bleue)

Pr/Ecurie Centrale - El/M. François-Marie Cottin

Ent/F.-M. Cottin - J/R. Schmidlin

 

3e        STORM OF SAINTLY (68) H7

(Saint des Saints & The Storm)

Pr/J. Andt - El/M. Jeannot Andt

Ent/G. Macaire - J/T. Gueguen

SB_ETREHAM_SAINT DES SAINTS

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : So French, Shannon Rock, Saint Palois, Djagble.

Arrêté(e)(s) : Pindare, Réglis Brunel, Tito Dela Barrière. Tous couru (10).

(Turf) Très souple à collant. 7'06"21. Ecarts : 1/2 - 2 1/2 - 15.