Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX LÉON OLRY-ROEDERER (GR2) - Blue Dragon, Tir au But et Bosseur jouent à "1, 2, 3… Cherel

Courses / 19.11.2016

PRIX LÉON OLRY-ROEDERER (GR2) - Blue Dragon, Tir au But et Bosseur jouent à "1, 2, 3… Cherel

AUTEUIL, samedi

 

PRIX LÉON OLRY-ROEDERER (GR2).

Blue Dragon, Tir au But et Bosseur jouent à "1, 2, 3… Cherel"

Guy Cherel a réalisé un bel exploit dans le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). L’entraîneur mansonnien a réussi à placer ses trois pensionnaires, Blue Dragon (Califet), Tir au But (Trempolino) et Bosseur, aux trois premières places de ce Gr2. Une grande première pour un entraîneur dans cette épreuve. Après une course compliquée dans le Grand Prix d’Automne (Gr1), Blue Dragon a remis les pendules à l’heure, associé pour la première fois à Jonathan Plouganou. Fidèle à sa tactique de prédilection, le champion de Magalen Bryant a dirigé les débats, mais il n’a pas pris le large d’emblée. Son pilote l’a laissé galoper à un tour de l’arrivée. À ce moment du parcours, il avait une dizaine de longueurs d’avance sur Martalette (Martaline) et l’anglais Agrapart (Martaline). Blue Dragon a très bien sauté et il est entré en tête dans la ligne droite, poursuivi par ses compagnons d’entraînement : Bosseur, longuement attentiste, et Tir au But. Sur le plat, Blue Dragon a résisté à la très belle fin de course de Tir au But. Bosseur a conservé la troisième place devant Agrapart, toujours aux avant-postes.

 

Une association "Plouganou-Blue Dragon" couronnée de succès. Jonathan Plouganou avait découvert Blue Dragon cette semaine à l’entraînement et tout s’était bien passé. Vainqueur de sa première course après son retour de blessure il y a un mois, il n’aura pas attendu longtemps pour repasser le poteau en tête dans un Groupe. Il a monté une belle course avec Blue Dragon et a gagné nettement. Lauréat de ce Prix Léon Olry-Roederer en 2012, Tir au But est en grande forme à l’automne et l’a confirmé avec sa deuxième place devant Bosseur. Entraîneur des trois premiers, Guy Cherel a conservé son titre acquis il y a un an avec Street Name (Al Namix). Il nous a déclaré : « L’année de Blue Dragon est finie. Il n’a plus rien à courir. La distance n’a pas été un problème. Il faut simplement le gérer et il faut que son jockey sache à quelle vitesse il va. Tir au But n’a jamais été aussi bon qu’à 9ans. Même quand il a gagné cette course en 2012, il était moins bon que là. Bosseur faisait presque une rentrée parce qu’il est tombé, il a eu des problèmes musculaires… Je suis content de mes chevaux et de mon équipe»

 

Le frère d’Un Dragon Bleu. Co-élevé par Magalen Bryant, Denis Baer et l’Écurie du Chêne, Blue Dragon est le frère d’Un Dragon Bleu (Enrique), invaincu en trois sorties sur les haies et vainqueur du Prix des Platanes à Auteuil. Blessé au bassin, il n’a pu faire la carrière qu’il aurait dû accomplir. La mère de Blue Dragon, Nathalie Blue (Épervier Bleu), a gagné trois courses : une en plat, une en steeple et une sur les haies d’Auteuil, dans le Prix Géographie. Comme Un Dragon Bleu, elle était entraînée par Guillaume Macaire. « Nathalie Blue était une bonne pouliche en course, mais elle a été victime d’un coup de chaud et elle n’a plus été la même ensuite », nous avait expliqué David Powell, représentant de Magalen Bryant, copropriétaire et co-éleveur de Blue Dragon. Blue Dragon est aussi le neveu d’Orphée de Vonnas (Jimble), lauréate de quatre de ses huit courses, toutes en obstacle.

 

   Soviet Star
  Freedom Cry 
   Falling Star
 Califet  
   Kendor
  Sally’s Room 
   Square Room
BLUE DRAGON (H5)   
   Saint Cyrien
  Épervier Bleu 
   Equadif
 Nathalie Blue  
   Cadoudal
  Grace de Vonnas 
   Montrifaut