Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX MERCALLE (Maiden) - Padoga n’a eu besoin de personne

Courses / 24.11.2016

PRIX MERCALLE (Maiden) - Padoga n’a eu besoin de personne

ANGERS, JEUDI

 

Rapidement installée en tête, la débutante Padoga (Iffraaj) n’a vu aucune de ses quatorze rivales être capable de venir franchement l’inquiéter dans la phase finale. Padoga a profité pleinement de son numéro un à la corde et son talent a ensuite compensé son inexpérience, puisqu’elle affrontait des pouliches qui avaient l’avantage d’avoir déjà couru.

Padoga domine ici Stormy Ireland (Motivator), dont la deuxième place est méritoire. En effet, dans le premier tournant, il y a eu des remous et elle n’a pas été très chanceuse. En face, Jérôme Claudic a pris l’option d’avancer et de rapprocher sa partenaire, ce qui a été une bonne initiative, car il aurait été difficile à Stormy Ireland de venir jouer un premier rôle en ayant attendu à l’arrière-garde.

Une nièce de Dream Ahead. Élevée au haras du Mézeray par Philippe Brosset, Padoga a été rachetée 25.000 €, yearling, en août 2015. La pouliche possède des origines de vitesse. Son père est l’étalon de Darley Iffraaj et sa mère est Idle Tears (Selkirk), qui a couru sous les couleurs du cheikh Mohammed Al Maktoum, sans s’imposer. Land of Dreams (Cadeaux Genereux), la deuxième mère de Padoga, est lauréate de Gr2 à 2ans et a produit le top-sprinter Dream Ahead (Diktat), auteur du doublé Morny & Middle Park à 2ans, et lauréat à 3ans du Darley July Cup et du Sprint Cup avant de battre Goldikova XX dans le Prix de la Forêt.