Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Revoir les meilleurs moments de la seconde soirée de la Breeders' Cup

Courses - International / 06.11.2016

Revoir les meilleurs moments de la seconde soirée de la Breeders' Cup

Arrogate s’offre California Chrome

Le 3ans Arrogate (Unbridled’s Song) s’est offert le crack California Chrome (Lucky Pulpit) dans le Breeders’ Cup Classic (Gr1). Le cheval le plus riche au monde semblait avoir la course à sa merci, mais Victor Espinoza n’a cessé de se retourner pour chercher ses rivaux. Mike Smith, lui, a monté une course de rêve pour venir coiffer l’aîné sur le poteau, qui a paru plus surpris que battu. Les deux chevaux ont laissé le reste du peloton dans le lointain. Bob Baffert remporte cette course pour la troisième année consécutive.

[embed]https://youtu.be/Vkj3jtY-RPY[/embed]

Highland Reel se fait la belle

Highland Reel (Galileo) a remporté de bout en bout le Longines Breeders’ Cup Turf (Gr1). Le représentant Coolmore a progressivement pris plusieurs longueurs d’avance sur le peloton, emmené par Ectot (Hurricane Run). Dans le dernier tournant, il avait quasiment course gagnée, et même si Flintshire (Dansili) a bien conclu, il n’a pu l’inquiéter. Après avoir patienté, Found (Galileo) a fait un bon bout pour venir prendre la troisième place.

[embed]https://youtu.be/wGcbWswdOfc[/embed]

 

Le Filly and Mare Turf pour l’Europe

La 3ans de Cheveley Park Queen’s Trust (Dansili) a remporté du plus court des nez le Filly and Mare Turf (Gr1). Associée à Frankie Dettori, elle a fondu sur Lady Eli (Divine Park) et lui a pris l’avantage au balancier au passage du poteau. Queen’s Trust ne cessait d’afficher des progrès, et restait sur sa troisième place dans les Champions Fillies and Mares Stakes (Gr1) à Ascot. L’animatrice Avenge (War Front) a conservé la troisième place devant Seventh Heaven (Galileo).

[embed]https://youtu.be/Mw1gYQ3rdYE[/embed]

 

Tourist fait le trou dans le Mile

Tourist (Tiznow) a remporté le Breeders’ Cup Mile (Gr1) en faisant le « petit parcours », à la corde. Le pensionnaire de Bill Mott a fait le trou au bon moment pour se mettre hors de portée du bon retour de Tepin (Bernstein) et Julien Leparoux. Midnight Storm (Pioneerof the Nile) est troisième. Limato (Tagula) se classe sixième, sans excuse. Mal partie, Spectre (Siyouni) n’a jamais été dans le coup. Alice Springs (Galileo) n’a jamais vraiment fait illusion dans la ligne droite.

[embed]https://youtu.be/E4c0GcMts18[/embed]

Une première Breeders’ Cup pour Flavien Prat

Le jockey français Flavien Prat a remporté sa première Breeders’ Cup associé à Obviously (Choisir) dans le Turf Sprint (Gr1). Parti de la stalle 1, il a pris les devants, et Obviously a préservé un minime avantage au passage au poteau devant l’excellent finisseur OM (Munnings). Karar (Invincible Spirit), le pensionnaire de Francis-Henri Graffard, a été pris de vitesse en début de parcours avant de revenir en sixième position. Mais le poulain a été surpris et s’est complètement désuni lors du passage sur la piste en dirt. Il n’a pu se relancer dans la ligne droite.

[embed]https://youtu.be/P2zULe3PdwY[/embed]

Au tour de Julien Leparoux

Une demi-heure après Flavien Prat, c’est un autre jockey français qui s’est imposé dans une course de la Breeders’ Cup. Julien Leparoux a mené au succès Classic Empire (Pioneerof the Nile) dans le Juvenile (Gr1). Bien parti, il est resté à trois quarts de longueur de l’animateur avant d’attaquer tôt. Le favori Not This Time (Giant’s Causeway) l’a attaqué tout au long de la ligne droite, sans succès. C’est la septième victoire de Breeders’ Cup de Julien Leparoux.

[embed]https://youtu.be/xIqVGP5wdSU[/embed]