Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TATTERSALLS - Quand Tattersalls envoie des signaux positifs de l’élevage français

Institution / Ventes - International / 30.11.2016

TATTERSALLS - Quand Tattersalls envoie des signaux positifs de l’élevage français

 

Les Français ont été particulièrement actifs depuis le coup d’envoi des ventes de juments de Tattersalls. Sur la première journée, on recense dix achats tricolores, dont quatre au-dessus de 50.000 Gns. Mardi, onze juments ont été adjugées à des acheteurs français, sachant que certains professionnels hexagonaux ont été sous-enchérisseurs sur des lots d’importance (notamment Henri Bozo, sur Chartreuse (Lawman), finalement adjugée 825.000 Gns à John O’Connor). Six l’ont été à plus de 100.000 Gns. Et ce mercredi, le haras du Mézeray a aussi investi 100.000 Gns dans une 4ans, Rosie’s Première (Showcasing), placée de Listed et dont la mère a produit deux gagnants de Groupe, Sovereign Debt (Dark Angel) et Puff (Camacho).

 

Cette forte activité des Français est le signe que les éleveurs de l'Hexagone continuent de renouveler leur jumenterie, en axant sur la qualité. Avec un catalogue riche de plus de 1.000 lots sur quatre jours, Tattersalls est l’endroit où le choix est le plus vaste. Marc-Antoine Berghgracht, qui a signé pour quatre lots lors des deux premières journées, explique : « Beaucoup d’éleveurs français sont prêts à investir car ils savent qu’il faut tendre vers la qualité. Les places en août à Deauville sont chères, et l’exotisme en matière d’étalon peut être payant. Il y a une certaine crainte d’un surnombre de produits des étalons français en vogue actuellement. Tattersalls est la place où le choix est le plus vaste, sans dénigrer aucunement le catalogue de Deauville. Le taux de change est, de surcroît, plutôt avantageux en ce moment. Me concernant, j’ai acheté pour différents clients de longue date, des éleveurs français, qui ont décidé de franchir un palier. » Ghislain Bozo, également présent et actif à Tattersalls, ajoute : « Il est vrai que les acheteurs français étaient omniprésents à Tattersalls ! C’est un signe très positif. La diversité de ces acheteurs, leur enthousiasme, leur jeunesse… sont autant de motifs encourageants pour l’avenir de l’élevage français. »

 

Un manque de juments de top-niveau. Concernant le marché en général, Ghislain Bozo pondère : « Il y avait finalement assez peu de très bonnes juments, ce qui explique que le marché ait manqué de fluidité par moment, et que nous nous soyons retrouvés sur les mêmes lots. » Marc-Antoine Berghgracht partage son avis : « Nous étions tous un peu à la recherche des mêmes profils, et il est même amusant que nous nous soyons retrouvés parfois à enchérir les uns contre les autres sur certains lots. Je suis encore aux ventes ce mercredi. Si nous ne trouvons pas ce que nous cherchons, il y a bien entendu Deauville, et sinon, nous attendrons l’année prochaine ! »

 

Andreas Putsch soutient Vadamos. De façon plus détaillée, le troisième top price du mardi a été adjugé à Crispin de Moubray, agissant pour le compte d’Andreas Putsch. Les deux hommes ont porté leur choix sur Irish Rookie (Azamour) pour venir rejoindre la jumenterie du haras de Saint-Pair, résolument axée sur la qualité plutôt que la quantité. Âgée de 4ans, Irish Rookie s’est classée deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) l’an dernier, et troisième des Sun Chariot Stakes (Gr1). Outre ses performances, Irish Rookie se recommande aussi de son pedigree, puisque sa mère est une petite-fille de Zaizafon, la mère de Zafonic et de Zamindar. Andreas Putsch a commenté : « Nous souhaitons mettre en place une jumenterie de qualité au haras de Saint-Pair, et j’espère qu’elle deviendra une jument souche de l’élevage. »

 

Rester connecté au marché. Au total, Crispin de Moubray a acheté quatre juments pour le haras de Saint-Pair. Il nous a expliqué : « Irish Rookie était une excellente jument de course, très consistante tout au long de sa carrière, et avec du pedigree. De telles juments sont rares sur le marché. Les éleveurs qui ont de très bonnes pouliches sont plutôt tentés de les garder quand on voit le niveau du marché des yearlings. Nous sommes allés un peu au-delà de notre budget, mais il faut parfois savoir le dépasser pour ce genre de profils. Nous avons aussi acheté Nymeria, qui fut notamment deuxième, à une encolure, de Via Pisa dans le Prix Coronation (L). C’est une jument que nous suivons depuis longtemps. Ces achats ont aussi pour but de soutenir Vadamos, dont Andreas Putsch a gardé des parts. Pour lui, nous avons cherché des juments avec un peu de vitesse, et si possible gagnantes à 2ans. Monsieur Putsch présente plusieurs femelles à Deauville en fin de semaine. Il faut aussi savoir vendre pour faire tourner l’entreprise. Il est important de rester dans le marché pour ne pas finir par en être déconnecté. Donc on garde certaines juments, on vend celles dont les souches sont déjà très présentes au haras, et on en achète d’autres pour toujours avoir des nouveaux courants de sang… »

 

Cascading promise à Invincible Spirit. Parmi les achats d’importance signés par un courtier français, figure le lot 1853, Cascading (Teofilo), présentée pleine de Siyouni. Cascading est une placée de Listed, âgée de 5ans et que l’on a connue à l’entraînement chez John Hammond. Cascading a été élevée par l’écurie des Monceaux, comme son frère, le gagnant de Gr1 National Defense (Invincible Spirit). Ghislain Bozo l’a acquise pour 525.000 Gns, nous expliquant : « Je l’ai achetée pour un partenariat avec Ballylinch Stud et elle ira au haras en Irlande. C’est une très bonne jument, pour laquelle nous avons dû nous battre ! Elle devrait être saillie par Invincible Spirit, et nous comptons sur National Defense pour renforcer encore sa page de catalogue. »

Du beau et du bon pour le Cadran. Pierre Talvard est quant à lui monté jusqu’à 375.000 Gns pour acheter Avenue Gabriel (Champs Élysées), pleine de Muhaarar. Placée de Gr2 et gagnante de Listed, Avenue Gabriel est une petite-fille de la gagnante d’Oaks Lady Carla (Caerleon). Pierre Talvard nous a confié : « Je l’ai achetée en association avec Jean Cottin. Pourquoi elle ? Parce que j’aime voir des belles et bonnes juments dans mes prés ! Le fait qu’elle soit pleine d’un étalon de première production ne gâche rien. »

De jeunes juments aux pedigrees solides. Mardi, deux autres juments ont été achetées par des Français pour plus de 100.000 Gns. Il s’agit de Tortsanlottie (Teofilo), pleine de Zoffany, adjugée 160.000 Gns à Marc-Antoine Berghgracht, et Tales of Valour (Iffraaj), pleine d’Invincible Spirit, achetée 125.000 Gns par l’Écurie des Monceaux. Tortsanlottie est une fille de Truly a Dream (Darshaan), gagnante des EP Taylor Stakes (Gr2 à l’époque) et notamment mère de Dream Peace (Dansili), lauréate d’un Prix de la Nonette (Gr2). Tales of Valour est quant à elle une petite-fille de Rafha (Kris), gagnante classique et mère d’Invincible Spirit. Le produit à naître sera donc inbred 2*3 sur Rafha.

Du côté des vendeurs aussi. Les Français étaient aussi présents du côté des vendeurs. Parmi les lots marquants figure Ennaya (Nayef), une sœur d’Ervedya présentée pleine de Siyouni par European Sales Management et adjugée 270.000 Gns à Hillwood Bloodstock. Éric Puerari l’avait achetée chez Arqana en décembre dernier. Zvarkhova (Makfi), aussi présentée par European Sales Management, a été adjugée 180.000 Gns à Springbank Way. Placée de Listed, elle était pleine de Le Havre. Enfin, European Sales Management a vendu Lake Nona (Authorized), pleine de Kodiac, pour 160.000 Gns. Lundi, le haras de Fresnay-le-Buffard avait vendu Prance (Danehill Dancer), pleine de Camelot, pour 170.000 Gns.

Les achats français du jour 2

#1840  IRISH ROOKIE (Azamour & Bold Assumption)           935.000 Gns

Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : Sefton Lodges Stables

#1853  CASCADING (Teofilo & Angel Falls)      525.000 Gns

            Pleine de Siyouni

Acheteur : Meridian International

Vendeur : Jockey Hall Stud

#1792  AVENUE GABRIEL (Champs Élysées & Vas y Carla)            375.000 Gns

            Pleine de Muhaarar

Acheteur : Écurie du Cadran

Vendeur : Ballyhimikin Stud

#1777  NYMERIA (Soldier Hollow & Narooma) 200.000 Gns

            Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : New England Stud

#1798  TORTSANLOTTIE (Teofilo & Truly a Dream) 160.000 Gns

            Pleine de Zoffany

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : John Troy

#1828  TALES OF VALOUR (Iffraaj & Valeur)            125.000 Gns

Pleine d’Invincible Spirit

Acheteur : Écurie des Monceaux

Vendeur : Voute Sales

#1762  PERSONA GRATA (Sir Percy & Kaldounya)   80.000 Gns

Acheteur : Éric Puerari

Vendeur : Jamie Railton

#1765  VENETIAS DREAM (Librettist & Machaera)   80.000 Gns

            Pleine de Siyouni

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Barton Stud

#1733  DESERT IMAGE (Beat Hollow & Western Appeal)     45.000 Gns

            Pleine de Bated Breath

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Juddmonte Farms

#1755  INDIGO (Falco & Blanche)            40.000 Gns

            Pleine de Camelot

Acheteur : Agence FIPS

Vendeur : Baroda & Colbinstown Studs

#1705  SOL Y SOMBRA (Hernando & Soft Morning)   40.000 Gns

            Pleine d’Archipenko

Acheteur : Canirola Bloodstock

Vendeur : Lanwades Stud

Les achats français du jour 1

#1606  MUKAABRA (Iffraaj & Peace Signal)    175.000 Gns

Acheteur : Meridian International

Vendeur : Jamesfield Stables

#1555  ARABIAN BEAUTY (Shamardal & Express Way)       100.000 Gns

            Pleine de Sepoy

Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : Godolphin

#1405  ALMEDA (Champs Élysées & Bionic)     92.000 Gns

            Pleine d’Iffraaj

Acheteur : MAB Agency

Vendeur : Plantation Stud

#1476  NEXT LIFE (Oasis Dream & Silkwood)  60.000 Gns

Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : Godolphin

#1458  FAST LILY (Fastnet Rock & Lovely Blossom)   46.000 Gns

Acheteur : BLM Bloodstock

Vendeur : Barton Stud

#1450  SPRINGLIKE (Acclamation & Spring Wave)    41.000 Gns

            Pleine de Mukhadram

Acheteur : Meridian International

Vendeur : Trickledown Stud

#1448  RIME À RIEN (Amadeus Wolf & Rainbow Crossing)  27.000 Gns

            Pleine de Nathaniel

Acheteur : Haras de Montaigu

Vendeur : Newsells Park Stud

#1368  ALBARAARI (Green Desert & Brigitta) 16.000 Gns

            Pleine d’Iffraaj

Acheteur : Haras de Fécamp

Vendeur : Shadwell Stud

#1559  ANNA PLATINI (Dubawi & Antara)      12.000 Gns

Acheteur : Écurie H.-A. Pantall

Vendeur : Godolphin

#1383  VINNITSA (Montjeu & Rare Ransom)    6.000 Gns

Acheteur : Agence FIPS

Vendeur : Hesmonds Stud Ltd

Coolmore à la recherche d’un futur gagnant du Derby d’Epsom

L’attraction de cette vente d’élevage Tattersalls était le lot 1826. Hazariya (Xaar), présentée par Newsells Park Stud et pleine d’Invincible Spirit, n’est autre que la mère d’Harzand (Sea the Stars), gagnant cette année du Derby d’Epsom et du Derby d’Irlande (Grs1) et étalon en 2017 aux Aga Khan Studs en Irlande. Elle a été adjugée 2.000.000 Gns à M.V. Magnier, qui a eu le dernier mot sur le cheikh Fahad Al Thani, rentré dans la lutte avec une offre à 1,7 million de Guinées, l’opposition étant auparavant menée par Seamus Burns. Mais c’est finalement Coolmore qui a réussi à placer l’enchère gagnante.

M.V. Magnier a confirmé que la jument de 14ans avait été achetée en association avec les Sud-Africains de Mayfair Speculators (Markus Jooste et ses associés) et a ajouté : « C’est une très belle jument qui a déjà produit un gagnant de Derby. Nous allons la ramener à la maison et la présenter à Galileo. » Le produit à naître sera donc un trois quarts frère d’Harzand.

Des Aga Khan Studs à Tattersalls, en passant par Goffs. Hazariya est une élève des Aga Khan Studs. Elle était passée sur le ring de Goffs en 2014, quand Harzand était un yearling. Présentée par son éleveur, Hazariya avait été achetée 480.000 € par Oliver St Lawrence pour Newsells. Elle n’avait alors pas donné de produit du niveau d’Harzand, mais s’était déjà imposée comme une bonne poulinière, avec par exemple Harasiya (Pivotal), troisième des Moyglare Stud Stakes (Gr1), deuxième des Debutante Stakes (Gr2) et gagnante des Silver Flash Stakes (Gr3), ou encore Harazafa (Daylami), gagnante de Listed. Hazariya est quant à elle gagnante des Athasi Stakes (Gr3) et est une sœur d’Hazarista (Barathea), placée des Irish Oaks et des Yorkshire Oaks (Grs1).

Newsells Park Stud réussit donc une bonne opération financière avec cette vente. Le haras garde un pied dans la famille car, durant son passage à Newsells, Hazariya a donné une pouliche (actuellement yearling) par Fastnet Rock et une pouliche (actuellement foal) par Dansili.

Éblouissante repartira aux États-Unis. Seules deux juments ont passé la barre du million de Guinées durant les deux premiers jours de la vente d’élevage. Il y a Hazariya, mais aussi l’américaine Éblouissante (Bernardini), présentée par The National Stud et achetée 1.100.000 Gns par Summer Wind Farm. Elle est née dans la pourpre, car sœur de la championne Zenyatta (Street Cry) mais aussi de Balance (Thunder Gulch), gagnante de trois Grs1. Éblouissante, âgée de 7ans, n’a quant à elle pas montré le même niveau, remportant deux courses. Elle ressemble cependant à son illustre sœur, avec sa robe bai brun foncé et un modèle assez imposant. Elle était présentée pleine de Dansili et a un foal par Oasis Dream.

Summer Wind Farm investissait pour la toute première fois à Tattersalls. Jane Lyon, veuve de James Lyon, a expliqué : « Elle est imposante et magnifique. Elle pourra être présentée à n’importe quel étalon. Nous avons suivi Zenyatta, comme le reste du monde. C’est une famille phénoménale, l’une des plus solides des États-Unis, et nous n’avions pas un seul représentant de cette souche à la maison. Elle est destinée, à terme, à repartir en Amérique, mais nous allons la laisser pouliner en Angleterre, pour son bien. Nous réfléchirons ensuite à la faire saillir en Europe, ce qui est une possibilité. »

Summer Wind Farm continue donc d’investir sur des poulinières de belles origines et/ou ayant montré de la qualité. En 2014, Jane Lyon avait par exemple investi 2.100.000 $ pour acheter, à Fasig-Tipton, une certaine Littleprincessemma (Yankee Gentleman), mère d’un certain American Pharoah.

Chartreuse pour Ballylinch. Présentée par Highclere Stud comme cheval à l’entraînement, la 3ans Chartreuse (Lawman) a été adjugée 825.000 Gns à Ballylinch Stud. Entraînée par Freddy Head pour les couleurs d’Highclere, Chartreuse a remporté le Prix La Sorellina (L) et s’est classée deuxième des Prix Chloé, de Lieurey et des Réservoirs (Grs3). Elle appartient à la famille de bons éléments comme Albisola (Montjeu), gagnante d’un Prix de Flore (Gr3), de Johnny Barnes (Acclamation), lauréat d’un Prix Quincey (Gr3) en terrain lourd et deuxième d’un Critérium International (Gr1), ou encore d’Ectot (Hurricane Run). Ce dernier a été élevé en association par Skymarc Farm et l’écurie des Monceaux et, d’ailleurs, Henri Bozo était sous-enchérisseur sur Chartreuse.

John O’Connor, directeur général de Ballylinch, a expliqué : « Je l’ai vu courir à Deauville où elle n’avait été rattrapée que sur le poteau et elle m’avait impressionné. C’est une belle pouliche d’une famille que nous suivons, une lignée développée par Gerry Oldham avec de jeunes poulinières produisant bien, une famille vivante. » Ballylinch a aussi investi 675.000 Gns pour le lot 1837, Screen Star (Tobougg), qui a notamment donné la rapide et précoce Lumière (Shamardal), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1). Elle descend de la championne américaine Outstandingly, qui remporta un Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1), et elle était présentée pleine de Golden Horn.

Euro Charline vers le Japon. La très bonne Euro Charline (Myboycharlie) a quant à elle été adjugée 750.000 Gns à Katsumi Yoshida. Elle était présentée par son entraîneur, Marco Botti. Gagnante des Beverly D. Stakes (Gr1), Euro Charline a pris de nombreuses places au niveau Gr1, se faisant régulièrement remarquer par ses fins de courses tranchantes. Elle s’est notamment classée deuxième des Falmouth Stakes, des Al Shaqab Lockinge Stakes ou encore du Dubai Turf (Grs1) 2016, où elle était battue par le japonais Real Steel (Deep Impact). C’est là qu’elle a attiré l’attention de Katsumi Yoshida, qui a expliqué : « Elle était une très bonne jument de course. Nous avons couru contre elle à Dubaï et l’avons suivie depuis. Nous aimons beaucoup sa famille et elle est outcross sur Deep Impact. Nous espérons l’envoyer à Deep Impact mais il est très sollicité. »

Les investisseurs japonais ont été actifs ce mardi à Tattersalls. Haruya Yoshida a ainsi dépensé 500.000 Gns pour Queen Catrine (Acclamation), gagnante de Gr3 et troisième d’un Total Prix Marcel Boussac (Gr1). Elle est issue d’une sœur du champion sprinter Tamarisk (Green Desert) et, via la troisième mère, Trevilla, il s’agit de la souche de la championne Trêve (Motivator). Elle pourrait aussi aller à Deep Impact.

Le lot 1813, Whatdoiwantthatfor (Kodiac), a aussi été adjugé 500.000 Gns, mais à Akira Katayama. Cette gagnante de Listed et placée de Gr3 à 2ans était présentée par Baroda et Colbinstown Studs. Âgée de 3ans, elle est pleine du champion sprinter Muhaarar, dont les premiers foals vont naître en 2017. Elle donnera naissance à son poulain en Europe et sera saillie par un étalon européen avant de partir au Japon.

Des indicateurs en baisse. Les indicateurs de ce jour 2 de la vente d’élevage enregistrent une nette baisse par rapport à l’année dernière, même si onze lots ont passé la barre des 500.000 Gns (contre neuf en 2015). Le top price de cette journée l’an passé était cependant de 2.700.000 Gns. Les prix moyen et médian sont en chute, respectivement de 20 % (137.164 Gns en 2016 contre 170.722 Gns en 2015) et de 24 % (60.000 Gns en 2016 contre 79.000 Gns en 2015). Le chiffre d’affaires baisse de 7 % à 25.512.500 Gns, malgré un taux de vendus supérieur cette année par rapport à 2015 et 24 lots de plus ayant trouvé preneurs en 2016. Ce recul s’explique principalement par un manque de profondeur du marché sur le haut de gamme.

LES GRANDS INDICATEURS

Du jour 2

                                               2015                              2016

Catalogués                              279                                284

Présentés                                231                                237

Vendus (%)                            162                                186

Prix moyen (évol.)                  170.722 Gns                 137.164 Gns (- 20 %)

Prix médian (évol.)                 79.000 Gns                   60.000 Gns (- 24 %)

  1. A. 27.657.000 Gns 25.512.500 Gns

LES TOP-LOTS

Du jour 2

1826    Hazariya (Xaar & Hazaradjat, par Darshaan)    2.000.000 Gns

            Pleine d’Invincible Spirit

Acheteur : M.V. Magnier/Mayfair

Vendeur : Newsells Park Stud

1759    Éblouissante (Bernardini & Vertigineux, par Kris S)     1.100.000 Gns

            Pleine de Dansili

Acheteur : Summer Wind Farm

Vendeur : The National Stud

1840    Irish Rookie (Azamour & Bold Assumption, par Observatory) 935.000 Gns

Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : Sefton Lodge Stables

1866    Chartreuse (Lawman & Bufera, par King’s Best)          825.000 Gns

Acheteur : Ballylinch Stud

Vendeur : Highclere Stud

1823    Jack Naylor (Champs Élysées & Fashionable, par Nashwan)   800.000 Gns

Acheteur : London Thoroughbred Services

Vendeur : Gerry Byrne

1848    Euro Charline (Myboycharlie & Eurolink Artemis, par Common Grounds)  750.000 Gns

Acheteur : Katsumi Yoshida

Vendeur : Prestige Place (M. Botti)

1837    Screen Star (Tobougg & Actoris, par Diesis)        675.000 Gns

            Pleine de Golden Horn

Acheteur : Ballylinch Stud

Vendeur : Kingsley Park

1799    Follow a Star (Galileo & Shouk, par Shirley Heights)     575.000 Gns

            Pleine de Zoffany

Acheteur : Hillen & Highban Stud

Vendeur : John Troy

1853    Cascading (Teofilo & Angel Falls, par Kingmambo)      525.000 Gns

            Pleine de Siyouni

Acheteur : Meridian International

Vendeur : Jockey Hall Stud

1813    Whatdoiwantthatfor (Kodiac & Penicuik, par Hernando)         500.000 Gns

            Pleine de Muhaarar

Acheteur : Akita Katamaya

Vendeur : Baroda & Colbinstown Studs

1877    Queen Catrine (Acclamation & Kahira, par King’s Best)          500.000 Gns

Acheteur : Haruya Yoshida

Vendeur : Tweenhills Farm & Stud