Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Triple Threat au Haras du Mont Goubert

Élevage / 04.11.2016

Triple Threat au Haras du Mont Goubert

Triple Threat au Haras du Mont Goubert

Triple Threat (Monsun)  va intégrer le Haras du Mont Goubert à Beuvron-en-Auge pour la saison de monte 2017. Cette structure gérée par Claude Guéguan était à ce jour surtout connue pour ses étalons trotteurs, dont Bilibili (Niky) et Meaulnes du Corta (Voici du Niel). Le modèle, les origines et les performances de Triple Threat font de lui un étalon à vocation mixte, avec une dominante obstacle. Le cheval va être soutenu par Louis Baudron et Jean-Pierre Dubois. Doté d’un modèle très attrayant, il officiera à 3.000 €.

Un fils de Monsun. Triple Threat est un fils de Monsun. Ce dernier fut pendant longtemps l’étalon le plus cher en Europe continentale. Même s’il est mort en 2002, ce chef de race allemand continue à faire l’actualité. Il est en effet le père du gagnant de l’édition 2016 du Melbourne Cup, Almandin. Le sire de Gestüt Schlenderhan est d’ailleurs le géniteur de trois des quatre derniers lauréats de cette épreuve. Parmi les cent-douze black types issus de Monsun, on trouve beaucoup de chevaux ayant fait preuve de tenue, dont Estimate (Gold Cup), Samum (Derby Allemand), Shirocco (Derby Allemand), Schiaparelli (Derby Allemand), Novellist (King George VI & Queen Elizabeth Stakes), Getaway (Grosser Preis von Baden), Le Miracle (Prix du Cadran)… Monsun est aujourd’hui un père de père reconnu. Ses fils : Samum, Manduro et Shirocco ont produit des gagnants de Gr1 chez les stayers. En France, Network est l’un des étalons les plus recherchés sur le marché de l’obstacle.

L’oncle de Canford Cliffs. L’origine maternelle de Triple Threat est de grande qualité. Sa mère est à l’origine de six black type (en première et deuxième génération). La sœur de Triple Threat a donné Canford Cliffs (Tagula), un quintuple lauréat de Gr1, qui connaît un bon début de carrière chez Coolmore. Lyphard, le père de mère de Triple Threat, est présent dans le pedigree de plusieurs reproducteurs reconnus en obstacle, comme Saint des Saints (Cadoudal) ou Martaline (Linamix).

Un lauréat de Gr2 et placé de Gr1. Triple Threat a débuté au mois de juillet de ses 2ans. Au mois d’octobre, il a gagné le Prix Nino (B) de quatre longueurs à Saint-Cloud, avant de terminer sa première saison de compétition par une quatrième place dans le Critérium International (Gr1). À 3ans, il s’est imposé les Prix La Force (Gr3) et Eugène Adam (Gr2). Exporté, il a couru jusqu’à l’âge de 6ans et s’est classé troisième des Northern Dancer Turf Stakes (Gr1) à Woodbine. Triple Threat s’est distingué de 1.600 à 2.400m, en terrain souple comme en bon terrain.