Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’AUTOMNE ARQANA - JOUR 3 - La vente d’automne Arqana se conclut en beauté

Institution / Ventes / 16.11.2016

VENTE D’AUTOMNE ARQANA - JOUR 3 - La vente d’automne Arqana se conclut en beauté

La vente d’automne Arqana s’est conclue sur une belle journée. Ce jour 3, réservé aux yearlings à vocation plat, a vu son chiffre d’affaires progresser de 18,23 % à 1.115.000 €. Il repasse donc la barre du million d’euros, après une année 2015 où les indicateurs avaient enregistré une baisse globale. Le prix moyen de ce jour 3 est similaire à celui de l’année 2015, s’établissant à 7.968 € (+ 2,18 %). Le prix médian enregistre une très légère baisse, à 5.750 € (- 4,16 %), contre 6.000 € en 2015 et 7.000 € en 2014. Le nombre de chevaux présentés cette année étant similaire à celui de 2015 et les indicateurs se tenant relativement bien, l’augmentation du chiffre d’affaires a donc été rendue possible par à un très bon taux de vendus, de 81,87 % contre 72,46 % en 2015. Une configuration bien différente du jour 2, réservé principalement aux yearlings à vocation obstacle, où le pourcentage de vendus était en légère baisse par rapport à 2015 et s’établissait à "seulement" 62,76 %...

Ce jour 3 a aussi enregistré un record côté top price, avec un fils de Siyouni et de Storma (Starborough) adjugé 90.000 € à Powerstown Stud, en vue des breeze up. C’est la première fois que la barre des 50.000 € pour un yearling est franchie à l’occasion de ce jeune jour 3 de la vente d’automne, créé en 2014. Notons que, en tout, six lots ont passé la barre des 20.000 €. Ils étaient au nombre de huit en 2015 et de neuf en 2014.

 

Un nouveau record pour la vente d’automne Arqana. L’année 2015 avait été une année record pour cette vente d’automne, avec un chiffre d’affaires passant pour la première fois la barre des huit millions d’euros. Arqana a donc réussi à consolider ces résultats cette année, avec un chiffre d’affaires global en hausse de 3,96 %, s’établissant à 8.608.000 € avec un taux de vendus en très légère hausse. Sur l’ensemble de la vente, le prix médian est similaire à 2015, à 9.000 €. Le prix moyen reste stable, passant de 19.856 € à 19.344 €.

Alix Choppin, directrice communication et développement d’Arqana, a déclaré : « La vente d’automne enregistre, pour la troisième année consécutive, un chiffre d’affaires record. Nous payons peut-être un peu le supplément de chevaux vendus sur le prix moyen, même si la baisse reste marginale. Nous avons vendu significativement plus de chevaux que l’an dernier, principalement chez les chevaux à l’entraînement, mais le marché est resté fort jusqu’au jour 3 malgré un petit coup de mou sur le jour 2. Cela est bien reparti aujourd’hui. »

Plus particulièrement sur les yearlings, Alix Choppin a expliqué : « Sur l’ensemble de la partie yearlings, il faut souligner la diversité des acheteurs. Ils sont très cosmopolites et cela représente un véritable travail de prospection de nos commerciaux et correspondants. Andriy Ostapchuk (Imperial Bloodstock), notre représentant pour la Russie et l’Ukraine, a acheté 38 lots et Chris Richner, pour les pays de l’Europe de l’Est, 35 [dont des chevaux à l’entraînement, ndlr]. Et il ne s’agit pas seulement de passer la main sur des chevaux dont on ne voulait plus, comme l’a prouvé Subway Dancer, acheté l’an dernier à un petit prix ici et revenu gagner un Groupe en France cette année… Sur les yearlings, les acheteurs des pays méditerranéens ont encore été présents cette année, malgré un contexte politique très difficile. Nous avons vu les entraîneurs français encore très actifs. Cela fait aussi plaisir de voir, aujourd’hui, un bon poulain faire son prix. Notre réflexion sur nos quatre ventes de yearlings est que la segmentation marche bien, que les ventes sont désormais bien identifiées. Chaque vente et chaque journée a son marché lui correspondant côté offre et demande, et cela paye, comme nous le voyons sur le taux de vendus. La force d’une agence de vente vient aussi de la segmentation. »

 

Des ventes de yearlings qui ont tenu leur rôle. Arqana clôturait ses ventes de yearlings pour l’année ce mercredi. Concernant l’analyse des quatre ventes (août, v.2, octobre et novembre), Alix Choppin a expliqué : « Pour la troisième année consécutive, Arqana bat son record de yearlings vendus, avec vingt de plus en 2016 qu’en 2015. Pour la cinquième année consécutive, nous sommes au-dessus des 1.000 yearlings vendus. Nous constatons globalement une augmentation du taux de vendus, du chiffre d’affaires et du prix moyen. Le marché continue à repousser ses limites. Les ventes ont tenu leur rôle. »

LES GRANDS INDICATEURS - JOUR 3

Présentés         Vendus (%)              Prix moyen (évol.)                Prix médian (évol.)          C.A. (évol.)

2016         171                  140 (81,87 %)          7.968 € (+ 2,18 %)               5.750 € (- 4,17 %)           1.115.500 € (+ 18,23 %)

2015         167                  121 (72,46 %)          7.798 €                                 6.000 €                            943.500 €

 

LES GRANDS INDICATEURS CUMULÉS

Présentés      Vendus (%)              Prix moyen (évol.)        Prix médian (évol.)     C.A. (évol.)

2016         570               445 (78,07 %)           19.344 € (- 2,58 %)       9.000 € (=)                  8.608.000 € (+ 3,96 %)

2015         558               417 (74,73 %)           19.856 €                        9.000 €                       8.301.500 €

 

LES GRANDS INDICATEURS - SEGMENT DES YEARLINGS

Présentés                Vendus (%)                Prix moyen (évol.)           Prix médian (évol.)          C.A. (évol.)

2016           354                         264 (74,58 %)             12.426 € (- 6,48 %)         7.000 € (- 12,5 %)                   3.280.500 € (- 1,63 %)

2015           352                         251 (71,31 %)             13.287 €                          8.000 €                   3.335.000 €

VENTE D’AUTOMNE ARQANA JOUR 3 - FAITS MARQUANTS

Siyouni signe un record pour ce jour 3 de la vente d’automne

#549    M        Siyouni & Storma, par Starborough         90.000 €

            Acheteur : Powerstown Stud Ltd

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

Éleveur : A. Sauty de Chalon

À l’issue d’une longue bataille, Marco Bozzi – battu sur le lot 532 – a eu le dernier mot, notamment sur Paul Basquin, pour le lot 549, un fils de Siyouni et de Storma (Starborough) présenté par le haras de l’Hôtellerie. C’est un frère de Coup de Théâtre (Gold Away), gagnant du Prix Omnium II (L) et troisième d’un Prix Jean Prat (Gr1). Il s’agit de la famille de Doctor Dino. Marco Bozzi a signé le nom pour Powerstown Stud et le poulain devrait revenir sur le ring d’Arqana l’année prochaine. Il a expliqué : « Le poulain a été acheté en vue des breeze up et devrait revenir ici. Il est issu d’un bon étalon, d’une belle famille. C’est un beau cheval qui se déplace très bien. C’était mon choix de la journée. »

Depuis que cette journée dédiée aux yearlings de plat a été créée pendant la vente d’automne Arqana, jamais un yearling du jour 3 n’avait atteint une telle somme, ni même passé la barre des 50.000 €. En effet, en 2015, le top price était de 43.000 € pour une femelle par Air Chief Marshal et Fenella’s Link (Linamix), présentée par le haras de Castillon et achetée par Marc-Antoine Berghgracht. En 2014, année d’inauguration de cette formule, il était de 37.000 € pour un fils de Kendargent et de Mémoire (Sadler’s Wells), présentée par Jedburgh Stud et achetée par l’agence FIPS.

Deux produits de Siyouni sont passés sur le ring lors de ce jour 3. Le lot 633, issu de Clarté d’Or (Kendor), a été racheté 42.000 €.

Alessandro Botti remporte un duel italien

#532    M        Le Havre & Shining Sea, par Anabaa Blue          40.000 €

            Acheteur : Alessandro Botti

Vendeur : Coulonces Consignment

Éleveur : Franklin Finance S. A. & Mme E. Vidal

Alessandro Botti a eu le dernier mot sur Marco Bozzi pour ce fils de Le Havre présenté par Coulonces Consignment. Les enchères ont commencé à 10.000 € pour ce beau poulain alezan. C’est un fils de Shining Sea (Anabaa Blue), deuxième des Prix Madame Jean Couturié et Petite Étoile (Ls), et troisième du Prix Caravelle - Haras des Granges (L). Il s’agit de la famille de Secret Quest (Rainbow Quest), troisième d’un Prix Saint-Alary (Gr1), de Secret Form (Formidable), placée dans la Poule d’Essai, le Diane et le Saint-Alary, et de la souche de Pearl Flute (Piccolo). Alessandro Botti a expliqué : « C’est tout simplement un beau cheval. En principe, il va courir en partie pour nous et pour Roberto Bugatti. » Roberto Bugatti a actuellement trois chevaux déclarés à l’entraînement chez Alessandro Botti.

À la recherche du futur gagnant du Derby polonais…

#575    M        Planteur & Xaara, par Xaar          27.000 €

Acheteur : Falba Krzysztof

Vendeur : Coulonces Consignment

Éleveur : Team Hogdala France

L’entraîneur polonais Adam Wyrzyk était présent lors de cette vente d’automne Arqana et a obtenu, moyennant 27.000 €, ce fils de Planteur présenté par Coulonces Consignment. Il appartient à la première production de l’étalon du haras de Bouquetot. Falba Krzysztof a signé le bon et le cheval sera donc entraîné en Pologne par Adam Wyrzyk, le meilleur entraîneur actuel du pays. Ce dernier est notamment l’entraîneur de Caccini (American Post), gagnant du Derby polonais. Caccini avait été acheté 7.000 € en 2014, lors de cette vente d’automne Arqana, où il était présenté par le haras de Grandcamp. Les deux Polonais nous ont déclaré : « Nous avons déjà acheté dans le passé Caccini ici, qui est devenu le meilleur cheval de Pologne cette année. Nous avons désormais l’habitude de venir ici tous les ans. Cette année, pour le moment, nous avons acheté deux lots [le lot 496, un fils de Cockney Rebel et Pantelleria (Monsun), présenté par le haras de Préaux, moyennant 5.500 €, ndlr]. Nous avions acheté quatre chevaux l’année passée. Nous aimons beaucoup venir ici. » Les pays de l’Est sont de plus en plus actifs à Arqana et, cette année, les graduates Arqana ont remporté le Derby polonais, mais aussi le Derby tchèque avec Gontchar (Champs Élysées), acheté 44.000 € foal à Arqana, et le Derby hongrois, avec Merion (Soldier of Fortune), acheté 3.500 € yearling lors de cette vente d’automne Arqana.

Un Le Havre pour les breeze up

#455    M        Le Havre & Jani’s Queen, par King’s Best           20.000 €

            Acheteur : George Mullins

Vendeur : Haras des Capucines

Éleveur : Suc. M. Henochsberg

L’équipe de George Mullins est allée jusqu’à 20.000 € pour obtenir cet alezan, fils de Le Havre et de Jani’s Queen (King’s Best), présenté par le haras des Capucines. Cette dernière est une sœur de Polan (Golan), gagnant de Listed. Il appartient, via la quatrième mère, à la famille des champions Dancing Brave et Jolypha. Une représentante de George Mullins nous a dit : « C’est un beau poulain qui a des atouts pour devenir un bon 2ans. Il a été acheté pour être ensuite préparé pour les breeze up. »

George Mulllins a expliqué que poulain a été acheté pour Ger Kennedy (Sherbourne Lodge). Ce dernier a réalisé un très beau pinhooking lors de la Guineas breeze up de Tattersalls avec une fille de Mayson et Millinsky (Stravinsky) : elle avait été achetée 9.000 £ à la Doncaster Yearling Sale de Goffs UK et a été vendue 140.000 £ à Tattersalls. Une belle réussite. Il se trouve que le top price de cette breeze up était un fils de… Le Havre et Barmaid (Cape Cross), acheté 12.000 € à l’amiable à Arqana par Pegasus Farms, où il était consigné par Coulonces Consignment. Il a été adjugé 300.000 Gns à Tom Goffs.

Patrick Monfort va jusqu’à 20.000 € pour un fils d’Elusive City

#490    M        Elusive City & Moranda, par Indian Rocket       20.000 €

Acheteur : Patrick Monfort

Vendeur : Haras de Montaigu

Éleveur : H. Viallon

Patrick Monfort s’est porté acquéreur du lot 490, moyennant 20.000 €. « J’étais au bout du budget prévu ! », a-t-il expliqué. Ce fils d’Elusive City et de Moranda (Indian Rocket) est un joli poulain, présenté par le haras de Montaigu. Son frère, Morando (Kendargent), avait été acheté 230.000 € en août 2014 à Arqana et il évolue désormais en Angleterre, où il est gagnant. On retrouve de la vitesse dans son pedigree, le yearling était un neveu du bon sprinter Myasun (Panis) et de Matwan (Indian Rocket), gagnante d’un Prix des Rêves d’Or (L). Il s’agit aussi de la famille de la bonne Lacarolina (Chargé d’Affaires), gagnante d’un Prix Miesque (Gr3). Patrick Monfort a ajouté : « C’est un poulain qui marche bien et qui a du modèle. Il nous plaisait depuis deux jours et il a tout pour devenir un cheval de course. »

Un Orpen pour Stéphane Cerulis

#632    M        Orpen & Cinecitta, par Diesis         20.000 €

            Acheteur : Stéphane Cerulis

Vendeur : Haras de Palinges

Éleveur : A. Aupetit

À quelques minutes de la fin de la vente, Stéphane Cerulis est allé jusqu’à 20.000 € pour obtenir le lot 632, un fils d’Orpen et de Cinecitta (Diesis), gagnante en plat et mère de Chattleya (Desert King), deuxième d’un Prix Finot (L). Le poulain était présenté par le haras de Palinges. La deuxième mère, Clever Dorothy (Clever Trick), a pris des places dans le Prix des Sablonnets, le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles et le Critérium de l’Ouest (Ls). Il s’agit de la famille de Sabona, deuxième d’un Breeders’ Cup Mile (Gr1). Stéphane Cerulis a expliqué : « C’est un beau cheval, il est vraiment très bien. Sa famille allait aux courses. Il a du modèle, donc, à terme, il pourrait peut-être aller sur les obstacles. Sa sœur y avait bien réussi. Pour l’instant, nous allons le débourrer et voir s’il montre un peu de précocité. »

Une première pour Alain Darroux

Alain Darroux, de la société Equidarmor, présentait pour la première fois un yearling à une vente publique. Il s’agit du lot 631, une fille d’Air Chief Marshal et de Cinder’s Post (American Post). L’histoire est amusante car Alain Darroux avait gagné, à un tirage au sort, une saillie de l’étalon du haras de la Cauvinière. Sauf qu’il n’avait aucune poulinière ! Il a donc fait appel à Sylvain et Amélie Martin, qui gèrent l’écurie Seconde chance pour la réforme des chevaux de course, mais aussi le site poulinieres.com, qui propose des juments aux pedigrees intéressants. Cinder’s Post est ainsi une sœur du bon Norse Prize (Norse Dancer) qui, pour les couleurs de Jeffrey Colin Smith et l’entraînement de Myriam Bollack Badel, a remporté le Prix François Mathet (L) et s’est classé troisième du Prix du Lys Longines (Gr3). Cinder’s Post défendait le même entourage et la pouliche a finalement été vendue 10.000 € à... Myriam Bollack-Badel !

LES TOP-LOTS

Lot       Sexe     Origines          Prix

549      M        Siyouni & Storma     90.000 €

Acheteur : Powerstown Stud Ltd

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

532      M        Le Havre & Shining Sea      40.000 €

Acheteur : Alessandro Botti

Vendeur : Coulonces Consignement

575      M        Planteur & Xaara     27.000 €

Acheteur : Falba Krzysztof

Vendeur : Coulonces Consignment

455      M        Le Havre & Jani’s Queen    20.000 €

Acheteur : George Mullins

Vendeur : Haras des Capucines

490      M        Elusive City & Moranda     20.000 €

Acheteur : Patrick Monfort

Vendeur : Haras de Montaigu

632      M        Orpen & Cinecitta    20.000 €

Acheteur : Stéphane Cerulis

Vendeur : Haras de Palinges

451      M        Vision d’État & Infini          18.000 €

Acheteur : Hillis Racing/Griffo Racing

Vendeur : Irene Scheldt

510      M        Sunday Break & Ramina    17.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras de Castillon

593      M        Mount Nelson & Ana Style 17.000 €

Acheteur : Sarl LJ Negoce

Vendeur : Élevage Mer

529      M        Vision d’État & Shamardanse        16.000 €

Acheteur : Alain Couétil

Vendeur : Haras de Grandcamp

LE TOP DES ACHETEURS

JOUR 3

#        Acheteur                                 Lot(s)     Prix moyen        C.A.

1er     Sarl Imperial Bloodstock       16          6.063 €              97.000 €

2e      Powerstown Stud Ltd            1            90.000 €            90.000 €

3e      Chris Richner Bloodstock      13          5.308 €              69.000 €

4e      Chantilly Bloodstock Agency              15                      4.400 €         66.000 €

5e      Zied Romdhane                     10          5.350 €              53.500 €

LE TOP DES VENDEURS

JOUR 3

#        Vendeur                                  Lot(s)     Prix moyen        C.A.

1er     Haras de l’Hôtellerie              5            25.400 €            127.000 €

2e      Coulonces Consignment        5            19.100 €            95.500 €

3e      Haras de Grandcamp             11          7.955 €              87.500 €

4e      Haras de Castillon                  6            8.333 €              50.000 €

5e      Haras du Petit Tellier             9            4.667 €              42.000 €

LE TOP DES ACHETEURS

JOUR 1, 2 & 3

#        Acheteur                                 Lot(s)     Prix moyen        C.A.

1er     Horse Racing Advisory          8            128.250 €          1.026.000 €

2e      Highflyer Bloodstock            10          64.900 €            649.000 €

3e      Harold Kirk                            5            119.000 €          595.000 €

4e      Guy Petit                                17          24.353 €            414.000 €

5e      Chris Richner Bloodstock      34          7.676 €              261.000 €

LE TOP DES VENDEURS

JOUR 1, 2 & 3

#        Vendeur                                  Lot(s)     Prix moyen        C.A.

1er     Alain Couétil                          6            58.417 €            350.500 €

2e      Aga Khan Studs                     8            43.625 €            349.000 €

3e      Yannick Fouin                        1            295.000 €          295.000 €

4e      Arnaud Chaillé-Chaillé          2            139.000 €          278.000 €

5e      Guillaume Macaire                 4            59.500 €            238.000 €