Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

2016, une grande année pour le haras de la Pommeraye

Élevage / 15.12.2016

2016, une grande année pour le haras de la Pommeraye

Le haras de la Pommeraye, au cœur du Pays d’Auge, a connu une superbe année 2016. C’est dans cette structure, gérée par Georges Dias et son épouse, qu’ont notamment été élevés les gagnants de Groupe Footpad et Titi de Montmartre.

La passion de l’élevage. Georges Dias a commencé sa carrière au milieu des années 1970, au haras du Lieu Plaisant. Après être devenu l’étalonnier de Jalisco B (le meilleur étalon selle-français des années 1990 et 2000), il a été promu responsable de ce haras où été élevé Sierra Madre (Baillamont), une gagnante du Vermeille et du Boussac. En 2002, Georges Dias a pris la gérance du haras de la Pommeraye. Ce dernier nous a expliqué : « Notre travail va de la gestion des juments jusqu’à la période qui précède le débourrage. Nous nous occupons donc de toute la période d’élevage, des soins, du poulinage… Nous pouvons aussi prendre des chevaux au repos. Nous avons eu le plaisir d’élever beaucoup de bons sujets pour les clients qui nous font confiance. Depuis une quinzaine d’années, nous travaillons avec monsieur Collet et cela fonctionne très bien. Des entraîneurs comme madame Butel ou monsieur Balanda nous font aussi confiance, pour l’élevage et pour le repos. La terre est bonne et vallonnée. Les chevaux élevés ici sont solides et ils ont peu de tendinites. »

Une structure à taille humaine. « Les nouveaux clients sont les bienvenus. Nous travaillons en couple, avec un nombre de chevaux limités et sur une surface de 40 hectares. Notre objectif est de fournir une prestation de qualité, en ayant le temps d’être attentif pour chaque cheval. Les résultats en course attestent du bon fonctionnement de notre activité. Nous travaillons avec la clinique du docteur Plainfossé à Crèvecœur-en-Auge, qui est une référence dans la profession. » Le haras de la Pommeraye appartient à Pierre de Crépy.

Un haras de petite taille mais de grands résultats. Parmi les meilleurs chevaux élevés au haras de la Pommeraye, souvent pour des clients, on peut citer Footpad (Prix Alain du Breil et Spring Juvenile Hurdle, Grs1), Titi de Montmartre (Prix Bournosienne et Prix Général de Saint-Didier, Grs3), Drôle de Drame (Prix Georges de Talhouët-Roy, Gr2), Piste aux étoiles (2e Prix Georges de Talhouët-Roy, Gr2), Headache (Prix d’Arenberg, Gr3), Wild Mania (3e du Prix Hopper, L), Wanaba (2e du Prix André Massena, L), Isle Enchantée (Prix Magne et Prix de Chambly, L), Iron Belle (un des meilleurs 3ans de sa génération en Pologne), Ultimate Fight (Muhaymin), Psy Chic (Munir), Lamego (Ski Chief), River Plate (2e Prix Idalie), Petit Prince (Prix du Comte Antoine de Gontaut-Biron)…