Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA, JOUR 2 - Un marché plus sélectif pour le début de la partie 2

Institution / Ventes / 04.12.2016

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA, JOUR 2 - Un marché plus sélectif pour le début de la partie 2

La partie 2 de la vente d’élevage Arqana débutait ce dimanche. Après une partie 1 particulièrement forte, samedi, le marché s’est bien tenu. Trois juments ont réalisé des scores à six chiffres, alors que trois foals ont atteint ou dépassé les 60.000 €. Le prix moyen progresse légèrement par rapport à l’an passé, passant à 27.555 € (+ 4,64 %). En revanche, le taux de vendus perd dix points, et s’établit à 71,76 %, signe de la sélectivité du marché. Logiquement, cela s’est répercuté sur le chiffre d’affaires. D’une part, les acheteurs (avec encore une forte présence internationale) ont concentré leur choix sur les animaux cochant toutes les cases, d’autre part les vendeurs n’étaient pas prêts à de grosses concessions, vu la bonne tenue du marché des yearlings. Cela s’est d’ailleurs ressenti sur le segment des foals, où les pinhookers se sont montrés actifs, à des niveaux de prix relativement élevés : neuf foals ont atteint ou dépassé la barre des 50.000 €.

LES GRANDS INDICATEURS – Du jour 2, dimanche 4 décembre

              Présentés      Vendus (%)            Prix moyen (évol.)                Prix médian (évol.)               C. A. (avec amiables)

2016      255               183 (71,76 %)        27.555 € (+ 4,64 %)             22.000 € (+ 4,76 %)             5.043.500 €

2015      280               229 (81,79 %)        26.332 €                               21.000 €                               6.141.000 €

LES GRANDS INDICATEURS – Cumulés, jour 1 & jour 2, samedi 3 et dimanche 4 décembre

2016

              Présentés      Vendus (%)            Prix moyen (évol.)                Prix médian (évol.)               C. A. (avec amiables)

2016      420               317 (75,48 %)        62.030 € (+ 9,38 %)             33.000 € (+ 10 %)                19.664.500 €

2015      469               377 (80,38 %)        56.708 €                               30.000 €                               22.014.000 €

LE TOP DES VENDEURS

JOUR 2

#        Vendeurs                                Lot(s)     Prix moyen        C.A.

1er     Coulonces Consignment        14          36.571 €            512.000 €

2e      La Motteraye Consignment   14          32.143 €            450.000 €

3e      Haras d’Étreham                    8            51.875 €            415.000 €

4e      Wertheimer & Frère               8            47.000 €            376.000 €

5e      Haras du Mézeray                  7            36.571 €            256.000 €

LE TOP DES ACHETEURS

JOUR 2

#        Acheteurs                                Lot(s)     Prix moyen        C.A.

1er     Sylvain Vidal                         9            28.444 €            256.000 €

2e      Emerald Bloodstock Services Ltd       4                        44.500 €       178.000 €

3e      Guy Petit                                6            28.167 €            169.000 €

4e      Sarl HSV Agency                  4            36.000 €            144.000 €

5e      Margaret O’Toole                   3            48.000 €            144.000 €

LE TOP DES JUMENTS

Lot      Âge        Nom (origines)                                     Prix

301      16          VEZINA

                          (Bering & Marie de Vez)                    105.000 €

Pleine de Kendargent

Acheteur : Seven Hills Bloodstock Ltd

Vendeur : Coulonces Consignment

283      14          MELBOURNE SHUFFLE

                          (Street Cry & Liffey Dancer)            100.000 €

Pleine de Siyouni

Acheteur : E.A.R.L. Carel

Vendeur : Haras d’Étreham

479      8            COMIQUE

                          (Distorted Humor & Corrazona)      100.000 €

Pleine de Makfi

Acheteur : Alain Decrion

Vendeur : Wertheimer & Frère

387      11          KIRKINOLA

                          (Selkirk & Spinola)                             83.000 €

Pleine de Lope de Vega

Acheteur : G. Howson & M. Houldsworth

Vendeur : Dehesa de Milagro

378      7            REALLY LOVELY

                          (Galileo & Simply Perfect)                 75.000 €

Pleine de Kendargent

Acheteur : Mickley Stud Ltd

Vendeur : Haras d’Étreham

LE TOP DES FOALS

Lot       Sx        Nom (Origines)          Prix

170      F         N (Frankel & Ascot Family)           450.000 €

Acheteur : Hugo Merry Bloodstock

Vendeur : Haras des Capucines

143      F         N (Sea the Stars & Peinture Rose) 160.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras des Capucines

101      F         N (Camelot & Danish Delight)        135.000 €

Acheteur : Fairway Partners

Vendeur : Haras du Hoguenet

128      M        N (Australia & Tocqueville)            120.000 €

Acheteur : Margaret O'Toole

Vendeur : Haras du Logis Saint-Germain

114      M        N (Dark Angel & Sur Choix)          95.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited

Vendeur : Haras de la Pérelle

LES FAITS MARQUANTS

JUMENTS

JEREMY BRUMMITT ET VEZINA, UNE HISTOIRE QUI SE POURSUIT

#301    VEZINA (Bering & Marie de Vez, par Crystal Palace)  105.000 €

            Pleine de Kendargent

Acheteur : Seven Hills Bloodstock

Vendeur : Coulonces Consignment

Jeremy Brummitt était en terrain connu avec Vezina (Bering), qu’il avait déjà achetée 280.000 € à cette vente d’élevage 2012 alors qu’elle était présentée par La Motteraye Consignment. À cette époque, son fils Morandi (Holy Roman Emperor) était âgé de 2ans et restait sur des succès dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et le Prix des Condé (Gr3)… Morandi s’est ensuite notamment classé deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1) et entamera sa première saison de monte en 2017 au haras de Mont Goubert. Vezina est une sœur de Marie de Ken (Kendor), gagnante d’un Prix Fille de l’Air (Gr3) et mère de Charmo (Charnwood Fores) placé de Gr1 aux États-Unis, ainsi que d’Ana Marie (Anabaa), gagnante d’un Prix d’Harcourt (Gr2) et deuxième du Prix Vermeille et des Nassau Stakes (Grs1). Ana Marie est la mère d’Ana Americana (American Post), troisième d’un Saint-Alary (Gr1).

Ce dimanche, Vezina retrouvait le ring d’Arqana. Présentée par Coulonces Consignment et pleine de Kendargent, elle a été adjugée 105.000 € à Seven Hills Bloodstock. Jeremy Brummitt a expliqué : « Elle va aller à Holy Roman Emperor. J’ai passé des heures à réfléchir à quel étalon j’allais la présenter (rires) ! Elle a été achetée pour un partenariat qu sein duquel figure le Team Hogdala. Nous pensons au long terme et à remporter le Prix de Diane Longines avec une de ses petites filles (rires) ! »

LES TROTTEURS S’ASSOCIENT AUTOUR DE MELBOURNE SHUFFLE

#283    MELBOURNE SHUFFLE (Street Cry & Liffey Dancer, par Sadler’s Wells)           100.000 €

            Pleine de Siyouni

Acheteur : E.A.R.L. Carel

Vendeur : Haras d’Étreham

Victor Langlais a eu le dernier mot à 100.000 € sur Stephen Hillen pour le lot 283, Melbourne Shuffle (Street Cry), présentée pleine de Siyouni. Le poulain à naître sera son premier produit. La jument est bien née : sa mère, Liffer Dancer (Sadler’s Wells), est une sœur de Sequoyah (Sadler’s Wells), gagnante des Moyglare Stud Stakes (Gr1) et mère du champion miler Henrythenavigator. C’est aussi une sœur de Listen (Sadler’s Wells), championne à 2ans et poulinière au Japon, où elle a donné la gagnante de Gr2 Touching Speech (Deep Impact). Il s’agit de la famille d’Absolutelyfabulous, mère de Magician, gagnant du Breeders’ Cup Turf et des 2.000 Guinées d’Irlande (Grs1).

Victor Langlais, qui a signé le bon pour l’E.A.R.L. Carel, nous a expliqué : « La jument a été achetée pour une association de personnes issues du milieu du trot : l’élevage Carel, le haras de Marancourt et moi. Son poulain est appelé à passer en vente, il reviendra à Deauville ! Melbourne Shuffle est une belle jument, bien née. Elle va aller au haras de Marancourt. »

Victor Langlais est connu dans le monde du trot : derrière Langlais Bloodstock, il a repris Neuilly Bloodstock à la suite de Franck Amar. Il investit désormais dans le milieu du galop. Pour les mêmes clients, samedi, lors de cette vente Arqana, il a notamment été battu sur Alpine Snow (adjugée 280.000 € à Meridian International) ou encore Born Cross (adjugée 200.000 € au haras du Quesnay). Il nous a expliqué : « L’idée est d’être vendeur sur le plus haut de gamme possible. C’est un marché très porteur, avec un effet de rareté. »

Victor Langlais, à cheval entre le trot et le galop. Victor Langlais ne fait pas sa première incursion dans le marché du galop. Il a déjà acheté des poulinières à Tattersalls, ou encore à Goffs, en association avec l’écurie des Monceaux, tout en travaillant aussi avec Lady O’Reilly, et nous a expliqué : « Je pense avoir une bonne place dans le milieu du trot. Je suis en contact avec des personnes ayant une activité trot et galop, comme la famille Dubois, Louis Baudron ou Hugues Rousseau. J’avais cette envie d’ouverture. Le marché du trotteur souffre un peu. Il est assez sclérosé, très français. On y fait face à un peu de surproduction et il n’y a pas assez de clients en France pour étayer l’offre. À part sur le très haut de gamme, le marché est en souffrance. Je ne suis pas issu du milieu des courses : mes parents ne sont pas dedans, je suis venu dans ce monde car je suis un passionné du cheval. Lorsqu’il s’agit d’aller chercher de nouveaux clients, qui ne connaissent pas les courses, je suis plus en confiance en leur proposant une jument pur-sang que trotteuse. Il y a plus de réactivité et de possibilités, plus d’opportunités et aussi plus de glamour. Lorsque vous gagnez une petite course le jour d’un Prix de Diane, c’est magnifique. À Vincennes, hors Prix d’Amérique, c’est désertique et vous pouvez vous retrouver un peu seul à sauter dans les tribunes… Je travaille aussi avec des financiers qui peuvent venir à Deauville l’été et connaissent donc un peu plus le galop. »

Victor Langlais est aussi le directeur commercial et financier de l’écurie du Graal, spécialisée dans l’acquisition d’étalons et de poulinières haut de gamme. « Je gère l’écurie du Graal, dans laquelle on retrouve 70 investisseurs. Seuls cinq d’entre eux avaient des intérêts dans les chevaux de course auparavant. L’écurie a encore vocation à se développer. Sur le plan financier, au galop, l’élevage international reste solide dans le haut de gamme. Nous avons été présents à Goffs et Tattersalls pour cette écurie cette année. À Goffs, nous avons acheté avec l’écurie des Monceaux une fille de Galileo, Newton’s Night, pleine de Lope de Vega, contre 440.000 €. À Tattersalls, le marché était très fort pour les meilleures juments et nous avons été battus sur Chartreuse, Cascading ou encore la fille de Banks Hill par Makfi… C’est toujours un plaisir de faire découvrir l’élevage. La veille de l’Arc, nous avons eu la chance d’aller à l’écurie des Monceaux, où nous avons vu le frère de National Defense. Lorsqu’il a remporté le Prix Jean-Luc Lagardère le lendemain, on se sentait du coup concerné… »

KIRKINOLA, LE PROFIL RECHERCHÉ PAR MATTHEW HOULDSWORTH

#387    KIRKINOLA (Selkirk & Spinola, par Spinning World)            83.000 €

            Pleine de Lope de Vega

Acheteur : G. Howson/M. Houldsworth

Vendeur : Coulonces Consignment

Matthew Houldsworth a signé le bon à 83.000 € pour Kirkinola (Selkirk), gagnante d’un Critérium de l’Ouest (L). C’est une sœur de deux placés du Prix Greffulhe (Gr2) : Navel Orange (Danehill Dancer) et Lady Dragon (Galileo). La jument, âgée de 11ans, a attiré l’attention de Matthew Houldsworth qui a expliqué : « C’est une belle jument. Je l’ai vue hier et elle m’a beaucoup plu. Elle a été achetée pour un de nos clients. Elle est gagnante de Stakes et j’aime beaucoup le fait qu’elle soit pleine de Lope de Vega. Nous recherchons ce type de profils, des juments saillies par des étalons confirmés. Elle va désormais aller en Angleterre. C’est la seconde jument que j’achète lors de cette vente : samedi, j’ai acheté le lot 46, Peace Palace (Archipenko), pleine de Kodiac, moyennant 95.000 € pour le même client. »

WESTADORA, LE COUP DE CŒUR DE CATHY GRASSICK

#391    WESTADORA (Le Havre & Stranded, par Montjeu)   80.000 €

Acheteur : Brian Grassick Bloodstock

Vendeur : Coulonces Consignment

Cathy Grassick a eu le dernier mot à 83.000 € pour le lot 391, la 3ans Westadora (Le Havre), gagnante de deux courses sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Elle appartient à la famille d’Entrée (Halling), gagnante d’un Prix de la Cochère (L), et est une descendante de Cheyenne Dream, lauréate du Prix de Bagatelle et placée des Prix Chloé et des Chênes (Grs3). Il s’agit d’une famille vivante, celle d’Almorox, gagnant de Listed en Espagne. Cathy Grassick a expliqué : « Elle a été achetée pour un partenariat avec un client irlandais. C’était vraiment la plus belle jument de la vente aujourd’hui. Elle a beaucoup de cadre. Pour le moment, elle va retourner à l’entraînement, en France, et nous espérons qu’elle deviendra une belle poulinière dans le futur. »

LA MÈRE DE MOON TROUBLE PROMISE À PRIDE OF DUBAI

#388    SHAKE THE MOON (Loup Solitaire & Sporades, par Vaguely Noble)         70.000 €

            Pleine d’Intello

Acheteur : Renello Bloodstock Agency

Vendeur : Haras du Mézeray

Shake the Moon (Loup Solitaire), désormais âgée de 11ans, est une jument confirmée, qui a déjà donné le bon Moon Trouble (Lope de Vega), deuxième du Prix Paul de Moussac (Gr3). Il s'agissait même d'une bonne jument de course, deuxième du Prix Joubert (L). Elle était présentée par le haras du Mézeray pleine d’Intello, et Joe Hernon est monté jusqu’à 70.000 € pour l’acquérir. L’homme de Castle Hyde Stud nous a expliqué : « Elle va aller en Irlande et devrait être saillie par l’un des jeunes étalons de Coolmore, probablement Pride of Dubai. Elle est pleine d’un fils de Galileo qui a tout pour réussir comme étalon, et je pense que le produit passera en vente. »

ASTUTE BLOODSTOCK SÉDUIT PAR DAY FOR NIGHT ET CHARM SPIRIT

#316    DAY FOR NIGHT (Desert Style & Nightdance Sun, par Monsun)     60.000 €

Pleine de Charm Spirit

Acheteur : Astute Bloodstock

Vendeur : La Motteraye Consignment

Louis Le Métayer a eu le dernier mot à 60.000 € pour le lot 316, Day for Night (Desert Style), présentée pleine du champion miler Charm Spirit (Invincible Spirit). Ce sera son troisième produit à naître. Day for Night est une sœur de Not Only Florina (Makfi), gagnante d’un Prix Occitanie (L), et il s’agit d’une bonne souche allemande, dans laquelle on retrouve Next Desert, gagnant d’un Derby allemand, Next Gina, gagnante des Oaks locales, ou encore la bonne Nightflower. Louis Le Métayer nous a expliqué : « C’est une jument physiquement plaisante. Le fait qu’elle soit pleine de Charm Spirit a aussi pesé. Le poulain sera amené à être vendu. J’ai vu plusieurs foals de Charm Spirit à Tattersalls. Ils m’ont bien plu et ils ont plutôt bien marché. »

L’AMÉRICAIN MICHAEL CARPENTER S’IMPLANTE EN FRANCE

#331    FALABALA (Nayef & Plissetskaia, par Caerleon)         60.000 €

            Pleine d’Anodin

Acheteur : Tony Lacy

Vendeur : Wertheimer & Frère

Falabala (Nayef), jeune jument de 5ans, faisait partie du consignement de Wertheimer & Frère. Elle était présentée pleine d’Anodin. Elle a montré un peu de qualité en course, s’imposant en débutant, et a même été testée au niveau Listed. Elle descend d’une grande famille Wertheimer, puisque sa troisième mère est Apachee, la mère d’Alexandrie, d’où Poliglote notamment. Tony Lacy a dû monter jusqu’à 60.000 € pour l’acheter. Il nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client américain, Michael Carpenter, mais elle va rester en France, probablement au haras d’Ombreville. C’est la première jument qu’il achète en France. Il est très actif aux États-Unis. Cette jument est issue d’une très bonne famille de milers, et c’est ce qu’il aime. Anodin était aussi un très bon miler. La jument est destinée à être saillie par Dariyan. »

UNE PROMESSE POUR LA FAMILLE BURNS

#215    DIVINE PROMESSE (Verglas & Divinité, par Alleged)           59.000 €

            Pleine d’Intello

Acheteur : Emerald Bloodstock

Vendeur : Haras de Castillon

Divine Promesse (Verglas) était déjà passée sur le ring de cette vente l’an dernier, alors qu’elle était pleine de Le Havre. Le haras de Castillon (famille Jeffroy) l’avait achetée pour 46.000 €. Depuis, sa fille Divina Comedia (Footstepsinthesand) s’est classée troisième des Clement L. Hirsch Stakes (Gr1) aux États-Unis. Cette fois, elle était présentée pleine d’Intello, et les enchères sont montées jusqu’à 59.000 €. Sous la bannière Emerald Bloodstock, c’est Jamie Burns, de Lodge Park Stud, qui a signé le bon. Il nous a dit : « C’est la première jument que j’achète seul. C’est une très belle jument, bien saillie et qui a déjà produit. Sa production devrait passer en vente. » La famille Burns est une famille d’éleveurs bien connue en Irlande, depuis plusieurs générations. Paddy Burns, le patriarche, a élevé des chevaux comme Folle Rousse, Park Express ou Park Appeal. Seamus, l’un de ses fils, a élevé New Approach.

UNE FAMILLE TRÈS VIVANTE QUI PARLE À STUART BOMAN

#324    PEACEFUL LOVE (Dashing Blade & Peace Time, par Surumu)       58.000 €

            Pleine d’Intello

Acheteur : Blandford Bloodstock

Vendeur : La Motteraye Consignment

Jument allemande élevée par le Gestüt Etzean, Peaceful Love (Dashing Blade) était présentée pleine du jeune Intello par La Motteraye Consignment. Sa page est riche en black type : la jument a gagné un Gr3 en Allemagne et a déjà produit un placé de Gr3, Fort Hastings (Aragorn). C’est aussi la sœur de Peace Royale (Sholokhov), lauréate de Grs3, et Penny Lane (Lord of England), gagnante du Prix des Sablonnets (L). Stuart Boman, de Blandford Bloodstock, l’a achetée pour 58.000 €. Il nous a confié : « C’est une jument qui a déjà bien produit, et issue d’une famille très vivante, avec beaucoup de black type. Je connais bien cette famille pour en avoir déjà acheté des éléments. Je l’ai acquise pour un client qui compte la laisser en France et son produit devrait passer en vente. »

LA MÈRE DE CLEM FANDANGO PROMISE À VADAMOS OU À MEHMAS

#350    QUESTION (Coronado’s Quest & Royal Shyness, par Royal Academy)        56.000 €

Pleine de Sidestep

Acheteur : Margaret O’Toole

Vendeur : Haras du Lieu des Champs

Question (Coronado’s Quest), présentée pleine du sprinter australien Sidestep, a été achetée 56.000 € par l’équipe de Margaret O’Toole. La jument a été mise à l’honneur cette année avec Clem Fandango (Elzaam), deuxième des Cornwallis Stakes (Gr3) et troisième des Queen Mary Stakes (Gr2) de la petite bombe Lady Aurelia (Scat Daddy). Clem Fandango est la gagnante du Challenge v.2 Beachcomber Hotels 2016 Arqana. Il y a de la vitesse et de la précocité dans la famille puisque la mère de Question, Royal Shyness (Royal Academy), s’est classée troisième des Cheveley Park Stakes (Gr1). Un représentant de Margaret O’Toole nous a dit : « La jument a donné une très bonne 2ans. Elle va partir à Tally-Ho Stud, où elle sera une belle addition pour l’élevage. Elle sera présentée à Vadamos (Monsun) ou à Mehmas (Acclamation). »

PIERRE TALVARD FAIT DES HEURES SUP !

#479    COMIQUE (Distorted Humor & Corrazona, par El Gran Senor)       100.000 €

            Pleine de Makfi

Acheteur : Alain Decrion

Vendeur : Wertheimer & Frère

Comique (Distorted Humor) passait en toute fin de vente mais cela n’a pas découragé Pierre Talvard, resté dans l’établissement spécialement pour cette jeune jument en provenance de Wertheimer & Frère. Sa mère, Corrazona (El Gran Senor), a gagné le Beverly Hills Handicap (Gr1), ainsi que les Prix des Réservoirs et Vanteaux (Grs3). Elle a produit trois gagnants de Stakes, et Comique est elle-même gagnante. La jument était présentée pleine de Makfi. C’est sur le score tout rond de 100.000 € que les enchères se sont terminées. Accompagné par plusieurs amis, Pierre Talvard nous a confié : « Si vous me demandez pourquoi je l’ai achetée, la réponse sera simple : parce qu’elle est belle ! C’est une magnifique jument sur laquelle je me suis associé avec plusieurs copains. J’ai bien une idée d’étalon en tête, mais il faut que cela mûrisse… »

LES FOALS

MAYSON A LA COTE

#348    N (Mayson & Rosa Mundi, par Alhaarth)            52.000 €

Acheteur : Kern Lillingston Bloodstock

Vendeur : Haras de Doumy

Éleveur : Écurie Biraben

Cette pouliche présentée par le haras de Doumy est un produit du rapide Mayson. Jean Biraben, qui a élevé la foal, avait acheté sa mère, Rosa Mundy (Alhaarth), pleine de Mayson, l’an dernier, pour 23.000 €. Il a donc réalisé une belle opération puisque la pouliche a été adjugée à 52.000 € à Luke Lillingston, de Mount Coote Stud. Le courtier nous a appris : « Je l’ai achetée pour un nouveau client irlandais, qui compte l’exploiter en compétition. Je lui ai déjà acheté un yearling. Nous n’étions pas venus pour acheter, mais la pouliche nous a vraiment tapé dans l’œil. J’adore Mayson, qui a un excellent taux de gagnants de Groupe, même meilleur que celui de Frankel ! La deuxième mère de la pouliche est gagnante de Gr3, et sa troisième mère est la grande championne Oh So Sharp ! » Jean Biraben, l’éleveur de la pouliche, nous a raconté : « Habituellement, mes chevaux étaient présentés par le haras des Granges, mais j’ai recruté récemment une personne qui s’occupe très bien de ça. Donc je pense que je présenterai de plus en plus sous le nom du haras de Doumy. J’avais acheté la mère car j’aime beaucoup Mayson. Elle est actuellement pleine de Penny’s Picnic. La foal était beaucoup sortie. Je ne sais pas si les chevaux sont intelligents, mais cette pouliche comprend tout très vite, et on dirait presque une vieille jument dans son comportement ! »

JOHN FILPATRICK MISE SUR KENDARGENT

#298    N (Kendargent & Makisarde, par Xaar)  52.000 €

Acheteur : JK Thoroughbreds

Vendeur : La Motteraye Consignment

Éleveur : J. Hulin & Guy Pariente Holding

Ce foal présenté par La Motteraye Consignment est un propre frère de Snow Bell (Kendargent), gagnante du Prix des Lilas (L) pour les couleurs de l’écurie LH et l’entraînement de Nicolas Clément. C’est aussi un descendant de Maggi for Margaret, gagnante de Listed et mère du bon sprinter Cadeau for Maggi (Cadeaux Généreux). John Kilpatrick a mis l’enchère gagnante à 52.000 €. Il nous a dit : « Il est issu d’un très bon étalon, et sa sœur était une toute bonne jument de course. Mais c’est surtout un très joli foal. Il passera en vente l’an prochain, et restera en France pour être préparé dans ma structure normande. » John Kilpatrick, l’homme de Corbally Stud, s’est en effet installé à Cartigny-l’Épinay, il y a quelques années.

LE FRÈRE DE DEALBATA SERA PRÉPARÉ AU HARAS DE TOURGÉVILLE

#358    N (Charm Spirit & Save me the Waltz, par Halling)       48.000 €

Acheteur : B.S.I. nv/T. Lohest

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Haras d’Étreham/Riviera Equine Sarl

Ce foal présenté par le haras d’Étreham appartient à la première production de Charm Spirit, qui fait la monte en alternance entre Tweenhills et le haras de Bonneval. Sa mère, Save me the Waltz (Halling), a déjà produit Dealbata (Dubawi), gagnante du Prix Solitude (L). Il appartient aussi à la famille qui a donné Best Name, Very Nice Name, ou Ombre Légère, tous gagnants de Groupe. Antoine Lepeudry, du haras de Tourgéville, a signé le bon à 48.000 € et nous a dit : « Je l’ai acheté pour deux clients de longue date du haras. Ils ont bien vendu en août et ont souhaité réinvestir. Charm Spirit était un cheval de course de premier plan et on peut espérer ! Le but sera qu’il passe en vente yearling, et maintenant, la pression est sur mes épaules pour le préparer au mieux ! »

LES PREMIERS FOALS D’OLYMPIC GLORY SÉDUISENT

#302    N (Olympic Glory & Marla, par Pentire)  44.000 €

Acheteur : Marco Bozzi

Vendeur : Irene Scheldt

Éleveur : Scea L’Aubay, Mickley Stud & Mlle N. Kent

Ce foal présenté par Irene Scheldt appartient à la première production d’Olympic Glory, étalon basé au haras de Bouquetot. Sa mère, Marla (Pentire), est restée inédite en compétition, mais elle a déjà donné Champ d’Honneur (Champs Élysées), qui galopait un peu (deuxième de Fresles en débutant). Sa deuxième mère, Minaccia (Platini), est gagnante de Listed. Elle est surtout la mère de Macleya (Winged Love), lauréate du Prix de Pomone (Gr2), et Montclair (Montjeu), gagnant du Prix de Barbeville (Gr3). Marco Bozzi a acheté le foal pour 44.000 €. Il nous a dit : « Je crois beaucoup en Olympic Glory. Je l’ai acheté pour un groupe de clients et il repassera en vente yearling. C’est pour moi le plus beau foal d’Olympic Glory de la vente. Il est très bien fait et équilibré. »

UN BEAU LETHAL FORCE POUR GUY PETIT

#322    N (Lethal Force & Patanegra, Barathea)  44.000 €

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveurs : Haras d’Étreham, E. de Chambure & Mme P. Ades-Hazan

Poulain très athlétique, avec beaucoup de force, ce fils de Lethal Force, dont les premiers produits sont yearlings, était présenté par le haras d’Étreham et a été acheté pour 44.000 € par Guy Petit. Sa mère, Patanegra (Barathea), est une propre sœur de Pampa Negra, gagnante du Prix Solitude (L), et de Perfidie (Monsun), la mère de bon Don Bosco (Barathea) et de Vodkato (Russian Blue). Guy Petit nous a dit : « Je l’ai acheté pour un client danois qui l’a choisi lui-même. Il est fait en cheval de vitesse. Il sera revendu yearling, et pour cela, il ira au haras de l’Hôtellerie. »

LE FRÈRE DE MOJITO POUR GROVE STUD

#310    N (Anodin & Narva, par Grand Slam)     40.000 €

Acheteur : Grove Stud

Vendeur : Coulonces Consignment

Éleveur : Écurie du Grand Chêne

Encore un foal issu d’un étalon de première production en haut des palmarès. Le lot 310 est en effet un fils d’Anodin, étalon au haras du Quesnay. La mère du poulain, Narva (Grand Slam) est une jeune jument – ce foal est son troisième produit – mais qui a déjà donné Mojito (Requinto), un 2ans prometteur qui a gagné pour sa deuxième sortie, sous l’entraînement de William Haggas. Il avait été vendu 320.000 € yearling. Ce foal, présenté par Coulonces Consignment, devrait aussi repasser en vente, comme nous l’a appris Brendan Holland, qui l’a acheté pour 40.000 € : « C’est vraiment l’individu que j’ai aimé. Il est très athlétique, et son frère a l’air très prometteur aussi. Il repassera en vente yearling certainement. »

LA REBOURSIÈRE REVIENT DANS LA FAMILLE DE TAMBURA

#420    VERBA STARS (Sea the Stars & Verba, par Anabaa) 58.000 €

            Pleine de Makfi

Acheteur : Gilles Forien

Vendeur : Haras du Quesnay

Présentée par le haras du Quesnay, pleine de Makfi, Verba Stars (Sea the Stars) a terminé sa carrière de course avec deux victoires en dix sorties. Il s’agit d’une fille de Verba (Anabaa), gagnante du Prix Altipan (L) et sœur des gagnants black types Ximb (Septième Ciel), Welcome Millenium (Kendor) et Kambura (Literato), adjugée samedi 220.000 € à Anthony Stroud. Tous ont été élevés à la Reboursière et c’est donc en connaissance de cause que Gilles Forien a signé le bon à 58.000 €. Il nous a expliqué : « Il s’agit d’une petite-fille de Tambura, une jument désormais âgée mais qui nous a donné une multitude de bons chevaux… Nous voulions revenir dans cette famille, et le fait que celle-ci soit par Sea the Stars ne gâche rien. »

LES JOLIS SCORES DE CASTILLON CHEZ LES FOALS

(NB ne pas séparer ces deux faits marquants)

#456    N (New Approach & Awe Struck, par Rail Link)           80.000 €

Acheteur : Hillwood Bloodstock

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveur : East Bloodstock Ltd/ Scea des Prairies

Il était déjà 20 heures quand ce fils de New Approach (le seul du catalogue) est entré sur le ring. Présenté par le haras de Castillon, il a vite fait grimper les enchères, et à la fin, Matt Coleman s’est retrouvé face à un représentant de Hillwood Bloodstock, Charlie Vigors ayant quitté Deauville. Mais même à distance, c’est ce dernier qui a mis l’enchère gagnante à 80.000 €. Il nous a raconté au téléphone : « Je l’ai vu samedi, et pour moi, c’était le plus beau foal de la journée. Le but est de le revendre yearling, mais nous n’avons pas encore décidé où. Le fait que sa mère ait un yearling par Camelot est une bonne chose, on peut espérer que sa page de catalogue va encore prendre de la valeur. Je suis content de l’avoir eu, mais j’étais à la limite de mon budget ! » Awe Struck (Rail Link), la mère du foal, n’a pas couru, mais c’est une sœur de la gagnante de Gr1 Emulous (Dansili). Elle avait été achetée pleine de Camelot à cette vente, en décembre 2014, pour 90.000 €, par East Bloodstock (Stephen Hillen).

#470    N (Dawn Approach & Buille Cliste, par Smart Strike)   60.000 €

Acheteur : Mag O’Toole

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveur : Indivision Buille Cliste

Peu de temps après avoir vendu le foal de Dawn Approach à 80.000 €, le haras de Castillon s’est encore distingué sur le segment des foals grâce à un fils de Dawn Approach (lui-même issu de New Approach), adjugé 60.000 € à Mag O’Toole, qui n’a certainement pas souhaité citer le nom de son client. Elle a juste confié qu’il repasserait en vente yearling. Le foal est le troisième produit de sa mère, Buille Cliste (Smart Strike), que Benoît Jeffroy avait achetée à Goffs l’an dernier, pour 28.000 €. Il s’agit d’une petite-fille de Hot Princess, la mère du champion Rodrigo de Triano.

LA CONNEXION SE FAIT…

#481    CONNEXION (Le Havre & Crafty Dane, par Mastercraftsman)        68.000 €

Acheteur : NBB Racing

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

Éleveur : Mme E. Vidal

Nicolas Bertran de Balanda a eu le dernier mot au terme d’une longue lutte pour le lot 480. Cette pouliche par Le Havre, nommée Connexion, a été adjugée 68.000 €. C’est le premier produit de Crafty Dane (Mastercraftsman), restée inédite et sœur de Silver Touch (Dansili), gagnante de Gr3 en Angleterre et troisième du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Nicolas Bertran de Balanda nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client existant. Toutes les options sont ouvertes pour elle : la garder, la repasser sur un ring… Elle était vraiment très belle, elle a une belle page. Je l’aimais beaucoup et je suis très content de l’avoir. C’est un joli cadeau de Noël pour mon client ! »

UN JOLI DUTCH ART POUR MARGARET O’TOOLE

#466    N (Dutch Art & Bertie’s Best, par King’s Best)   52.000 €

Acheteur : Margaret O’Toole

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : R. Haim & J. Bernstein

Cachée dans le passage, Margaret O’Toole a eu le dernier mot pour le lot 466, un foal mâle par Dutch Art et Bertie’s Best (King’s Best). C’est le quatrième produit de cette jument placée dans le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et sœur de Just Little (Grand Slam), gagnante d’un Prix Vanteaux (Gr3). Cette dernière est la mère du bon Justwantacontact (Rock of Gibraltar), gagnant du Prix Milkom (L). Margaret O’Toole nous a dit : « Il n’y a pas vraiment grand-chose à dire. C’est un joli poulain par un bon étalon. Il devrait repasser en vente. »

NICOLAS DE CHAMBURE SOUTIENT WOOTTON BASSETT

#433    N (Wootton Bassett & Acampe, par Sky Mess)    50.000 €

Acheteur : Canirola Bloodstock

Vendeur : Greenfield Consignment

Éleveur : Laundry Cottage Stud

Nicolas de Chambure a signé le bon à 50.000 € pour le lot 433, une jolie pouliche foal de son étalon Wootton Bassett. C’est une fille d’Acampe (Sky Mesa), restée inédite. Il s’agit du deuxième produit de la jument. Le premier, un propre frère, a été adjugé 55.000 €, lors de la dernière vente de yearlings d’août Arqana, à The Channel Consignment. Il s’agit de la famille d’Await the Dawn, gagnant des Hardwicke Stakes (Gr2) et troisième des International Stakes (Gr1). Nicolas de Chambure nous a dit : « C’est une très belle pouliche. Je suis avec attention les produits de Wootton Bassett et j’aime soutenir les éleveurs qui lui ont fait confiance. A priori, elle pourrait repasser sur le ring yearling. »

LE COUP DE CŒUR DE THIERRY DALLA LONGA

#457    N (Zoffany & Azafata, par Motivator)      50.000 €

Acheteur : HSV Agency

Vendeur : Haras d’Ombreville

Éleveur : F. Bermudez

Thierry Dalla Longa est allé jusqu’à 50.000 € pour obtenir cette foal de Zoffany, dotée de présence. C’est le deuxième produit de sa mère, Azafata (Motivator), gagnante de trois courses en Espagne. La deuxième mère est la grand-mère du bon Golden Wood, bien connu dans le circuit du Défi du Galop. La troisième mère, Animatrice, gagnante d’un Prix de Malleret et troisième des Oaks (Gr1), est la sœur de Poliglote, entre autres. Thierry Dalla Longa nous a dit : « Elle m’a beaucoup plu. Elle se déplace très bien et est très élégante. Les sœurs de la mère ont bien produit, donc il n’y a pas de raison pour que cela ne marche pas avec elle. Il n’est pas impossible qu’elle repasse en vente, selon ce que désirent les clients. »

CHEVAL INVEST 2, UN SYNDICAT DÉDIÉ AU PINHOOKING

#434    N (Iffraaj & Accalmie, par Invincible Spirit)       44.000 €

Acheteur : Cheval Invest 2

Vendeur : Haras des Sablonnets

Éleveur : Haras des Sablonnets/A. de Talhouët-Roy

Ce foal d’Iffraaj présenté par le haras des Sablonnets a été acheté 44.000 € et c’est Pascal Adda qui a signé le bon à 44.000 €, sous la bannière Cheval Invest 2. Il s’était déjà manifesté samedi pour le foal de Toronado et Gaieté (Kentucky Dynamite), dont il a pris une participation. Il nous a expliqué : « Cheval Invest 2 est un syndicat qui regroupe 35 personnes qui, majoritairement, ne proviennent pas du milieu des courses. Le but est de faire du pinhooking en prenant des participations dans des foals. Nous en avons acheté deux en Irlande en association avec le haras d’Omméel. Celui-là a été acheté avec La Motteraye et il ira donc là-bas. Je pense qu’Hubert Honoré en prendra une part aussi. C’est un joli poulain, issu d’un étalon que nous aimons bien. Il vient d’un élevage dont nous apprécions la façon de travailler, très nature. » Le poulain est le deuxième produit d’Accalmie (Invincible Spirit), une jument de l’élevage Wertheimer qui descend de la matrone Featherhill, notamment mère de Groom Dancer.