Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA, JOUR 1 -  Les faits marquants

Institution / Ventes - Élevage / 04.12.2016

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA, JOUR 1 - Les faits marquants

Parvaneh et la poursuite du succès…

#178    PARVANEH (Holy Roman Emperor & College Fund Girl, par Kahyasi)      1.000.000 €

Acheteur : James Delahooke

Vendeur : Écurie des Monceaux

Pour la quatrième fois de son histoire (hors amiable), la barre du million a été atteinte lors la vente d’élevage Arqana. Le courtier James Delahooke est allé jusqu’à 1.000.000 € pour Parvaneh (Holy Roman Emperor), une pouliche de 3ans qui était entraînée par Waldemar Hickst pour lequel elle a remporté le Badener Stutenpreis (Gr2) et le Karin Von Ullman – Schwarzgold-Rennen (Gr3). Via la deuxième mère, on retrouve le nom de Nayyir (Indian Ridge), gagnant des Lennox Stakes (Gr2) et des Challenge Stakes (Gr2), ou encore du bon Sky Hunter  (Motivator), troisième d’un Prix du Jockey Club (Gr1) et deuxième du Dubai City of Gold (Gr2).

James Delahooke a expliqué : « Je l’ai achetée pour le compte d’un client américain nommé Pursuit of Success. La pouliche va aller au Kentucky, où nous déciderons à quel étalon elle sera présentée. Nous avions essayé d’acheter à Tattersalls avant de venir ici. C’est une très belle pouliche et je suis un grand fan de Holy Roman Emperor. C’est vraiment une jolie pouliche, avec de belles performances. » Henri Bozo, qui présentait la jument, a ajouté : « Parvaneh est arrivée il y a un mois au haras. Elle appartient à des Allemands avec qui nous avons déjà travaillé. C’est une grande satisfaction de réaliser une telle vente. Il n’y qu’à la vente d’élevage que nous réalisons ainsi des consigments pour des chevaux qui ne sont pas élevés au haras, et c’est bien de voir un tel résultat. »

Le nom de Pursuit of Success se manifeste pour la toute première fois à Arqana, mais est déjà apparu dans le passé dans les ventes internationales. Cette entité a acheté, en novembre 2015, Sunset Glow (Exchange Rate) lors de la vente d’élevage de Keeneland, moyennant 1.325.000 $. Elle était gagnante des Del Mar Debutante Stakes (Gr1). Toujours en novembre 2015, mais à Fasig-Tipton, Pursuit of Success a dépensé 1.400.000 $ pour obtenir une 2ans par Bernardini et Better Than Honour (Deputy Minister), une placée de Gr1 et fille de Blush with Pride (Blushing Groom), à l’origine de Peeping Fawn ou encore Thewayyouare. Pursuit of Success a aussi acheté dans le passé à Tattersalls Amber Isle (First Defence), nièce de Danehill.

 

Camprock devrait rencontrer Deep Impact

#158    CAMPROCK (Myboycharlie & Camporese, par Sadler’s Wells)         850.000 €

Acheteur : Katsumi Yoshida/Narvick International

Vendeur : Coulonces Consignment

Les enchères ont commencé directement à 250.000 € pour Camprock (Myboycharlie), la lauréate du Prix Pénélope (Gr3) et deuxième du Saint-Alary (Gr1), pour les couleurs de l’Écurie du Grand Chêne (en association avec Gérard Augustin-Normand et Anne Seagroatt). Elles se sont arrêtées à 850.000 €, et c’est Emmanuel de Seroux qui a signé le bon, battant Jim Cassidy. Le courtier nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour Katsumi Yoshida. C’était une excellente jument de course, de grande classe. Nous la suivions depuis très longtemps… Ce genre de jument est rare sur le marché. Elle sera facile à croiser avec les étalons de M. Yoshida. Elle va partir au Japon et devrait être saillie par Deep Impact. » Anna Drion, en Facetime avec sa fille Moa, était très émue et nous a confié : « C’est incroyable. C’est un conte de fées, un rêve qui se réalise. C’est surtout pour ma fille, Moa. Tout cela, c’est grâce à elle. Et à Pia Brandt aussi ! Elles ont toutes les deux fait tout le travail, ainsi que toute mon équipe ; et Charlotte Hutchinson bien sûr, qui a aussi beaucoup travaillé. C’est une histoire de passion et de travail. Je ne sais vraiment pas quoi dire, c’est une émotion énorme. Vraiment, je pense à ma fille, que toute l’aventure ait marché jusque-là, jusqu’à cette vente. »

 

Réponds Moi pour finir une grande année pour le Cadran

#153    RÉPONDS MOI (More Than Ready & Pas de Réponse, par Danzig) 750.000 €

Acheteur : Carlos Lerner

Vendeur : Wertheimer & Frère

À l’issue d’une longue lutte, ce sont tous les amis rassemblés autour du haras du Cadran qui l’ont emporté pour Réponds Moi (More Than Ready), présentée pleine d’Intello . Carlos Lerner a signé le bon à 750.000 € pour cette jument qui a deux produits : un yearling nommé First Call (Shamardal), déclaré à l’entraînement chez Christophe Ferland, et une pouliche foal par Siyouni , nommée Assunta. Il s’agit d’une grande famille : la mère de Réponds Moi n’est autre que Pas de Réponse (Danzig), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1). Au haras, elle a donné Sonnerie (More Than Ready), gagnante du Prix de la Cochère (L), Sunday Doubt (Sunday Silence), gagnant du Prix du Pont Neuf (L). Pas de Réponse n’est autre qu’une sœur du champion et top étalon Green Tune (Green Dancer).

Pierre Talvard était très ému à la suite de cet achat, la larme à l’œil. Lorsqu’il lui a été demandé pourquoi il avait porté son choix sur cette jument, le propriétaire du haras du Cadran s’est exclamé : « Parce que je l’aime ! » Il nous a ensuite dit : « C’est un achat coup de cœur. J’ai un peu dû dépasser mon budget, mais quand on aime, on ne compte pas. Je ne voulais pas acheter beaucoup de juments cette année. J’ai donc acheté Réponds Moi aujourd’hui, ainsi qu’une jument à Tattersalls. Je suis vraiment très ému, avec tous mes associés : Jean Cottin, l’écurie Mélanie… C’est la conclusion d’une grande année. » Une grande année emmenée notamment par une certaine Qemah  (Danehill Dancer)…

 

Une association de poids autour de la sœur de Solemia

#112    SLIMERI (Dansili & Stormina, par Gulch)         420.000 €

Acheteur : Suprina

Vendeur : Wertheimer & Frère

Une bataille s’est vite engagée pour le lot 112, une 3ans issue du consignment de Wertheimer & Frère. Restée inédite en compétition, c’est une sœur de Silasol (Monsun), gagnante des Prix Marcel Boussac et Saint-Alary (Grs1). Sa troisième mère a produit la gagnante de l’Arc Solemia (Poliglote). C’est aussi la famille maternelle à qui l’on doit The Gurkha (Galileo). Laurent Benoît a fini par s’incliner à 420.000 € face à Patricia Boutin, accompagné par Henri Bozo. L’homme des Monceaux nous a appris : « Je l’ai achetée pour une association entre Lady O’Reilly, Trevor Harris, de Lordship Stud, et les Monceaux. Elle entre parfaitement dans le cadre de ce que l’on recherche : des jeunes juments bien nées issues de grands élevages, qui vont encore faire fructifier la famille. C’est exactement dans la continuité de ce que nous avons fait auparavant et qui nous a plutôt réussi ! » Cette association n’est pas inédite. Les Monceaux et Lorship Stud s’étaient notamment associés pour acheter Royale du Buisson il y a deux ans.

 

Après Slimeri, Qatar Power…

#195    QATAR POWER (Le Havre & Brave Power, par Aldebaran) 380.000 €

Acheteur : Suprina

Vendeur : The Channel Consignment

Qatar Power (Le Havre), qui passait en toute fin de vente, se recommandait d’une bonne carrière de course, qui l’a vue remporter le Prix de Bagatelle (L) notamment, sous les couleurs de S.A. le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani et l’entraînement de Freddy Head. Patricia Boutin, accompagnée de Henri Bozo et Chryss O’Reilly, a mis l’enchère gagnante à 380.000 €. Henri Bozo nous a expliqué : « Nous l’avons achetée pour un partenariat entre les Monceaux, Skymarc Farm et Lordship Stud. C’est une pouliche magnifique, qui a montré de la qualité en course et beaucoup de vitesse. Elle a aussi un pedigree très facile à croiser. Nous n’avons pas encore décidé par quel étalon elle sera saillie, mais c’est un bel ajout à notre jumenterie ! Elle ira aux Monceaux. »

 

Crispin de Moubray en territoire connu

#131    IROMEA (Dansili & In the Mist, par Pivotal)      320.000 €

Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : Haras de Saint Pair

Lauréate du Prix Madame Jean Couturié (L) lorsqu’elle était entraînée par François Rohaut, Iromea (Dansili), qui défendait les couleurs de son éleveur, le haras de Saint-Pair, a ensuite été exportée aux États-Unis où elle était entraînée par Christophe Clément. Elle ne s’est pas vraiment acclimatée à son nouvel environnement, mais ses performances en France ainsi que son superbe pedigree (sa mère n’est autre qu’une sœur de la championne Grey Lilas) expliquent que les enchères aient rapidement monté. Elles se sont arrêtées à 320.000 €, et le bon a été signé par un homme qui connaît parfaitement cette famille, Crispin de Moubray. Le courtier travaille en effet avec le haras de Saint Pair, mais aussi avec le Gestüt Ammerland, sous les couleurs duquel couraient Grey Lilas et sa fille, Golden Lilac (Galileo). Il nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour un haras anglais. C’était une excellente jument de course. Elle ne s’est pas adaptée aux courses américaines, ce qui peut arriver, mais je pense que si elle était restée en France, elle aurait gagné un Groupe. Je connais parfaitement sa famille, et c’est toujours mieux d’acheter en connaissance de cause. La famille devrait encore prendre de la valeur. Je ne sais pas par quel étalon elle sera saillie. »

 

Stone Roses part en Angleterre

#150    STONE ROSES (Rip van Winkle & Sailor Moon, par Tiger Hill)        280.000 €

Acheteur : Hillwood Bloodstock

Vendeur : Freddy Head

Stone Roses (Rip van Winkle) faisait partie des wild cards de cette vente. Cette pouliche de 4ans, qui défendait les couleurs d’Olivier Thomas et l’entraînement de Freddy Head, a remporté le Prix Solitude (L) l’an dernier. Elle appartient à une belle famille de la Louvière, celle de Seralia (Royal Academy), à qui l’on doit des éléments comme Serisia, Mayyadah, ou plus récemment Saimaa… Charlie Vigors, de Hillwood Bloodstock, a signé le bon à 280.000 € et nous a raconté : « C’est une très jolie pouliche, que nous avons achetée pour un client de notre haras, Hillwood Stud. Vu ses performances, nous savions que nous devrions mettre un peu d’argent pour l’avoir ! »

 

La sœur d’Armande  pour le haras de la Pérelle

#155    ALPINE SPIRIT (Invincible Spirit & Alpine Snow, par Verglas)        280.000 €

            Pleine de Kendargent

Acheteur : Meridian International

Vendeur : Haras de la Louvière

Cette sœur d’Armande  (Sea the Stars), troisième du Prix de Royaumont (Gr3), est une descendante de la grande Allegretta, la mère d’Urban Sea. Elle était présentée pleine de Kendargent et compte une victoire en cinq sorties. Ghislain Bozo, accompagné des hommes du haras de la Perelle, a signé le bon à 280.000 €. Le courtier nous a confié : « C’est une belle jument issue d’une souche de qualité, et encore très vivante. On peut espérer que sa page se renforcera encore à l’avenir. Je l’ai achetée pour le haras de la Perelle. »

 

La mère d’Altérité  pour Laurent Benoit

#166    ANA LUNA (Dream Well & Lunaba, par Anabaa)       250.000 €

            Pleine d’Invincible Spirit

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras des Capucines

Caché en haut des escaliers, Laurent Benoit a eu le dernier mot pour Ana Luna (Dream Well). La jument était présentée pleine d’Invincible Spirit et n’est autre que la mère d’Altérité  (Literato), gagnante de Gr1 aux États-Unis, deuxième d’un Prix Saint-Alary (Gr1) et troisième de la Breeders’ Cup Filly and Mare Turf ainsi que du Prix Marcel Boussac (Grs1). Il s’agit de la famille de Célimène (Dr Fong), double gagnante de Gr3 et achetée 800.000 € lors de cette vente d’élevage en 2010 par Patrick Barbe pour Shadai, et de Lunaska (Ashkalani), gagnante de Listed. Laurent Benoit a expliqué : « C’est une jeune jument dont le premier produit est gagnant de Gr1. Elle est aussi pleine d’un très bon étalon et elle est très belle. Je l’ai achetée pour un client existant. »

 

Shadai Farm s’offre une gagnante de Gr3

#173    EMERALD STAR (Mount Nelson & Ares Vallis, par Caerleon)         240.000 €

            Pleine de Le Havre

Acheteur : Shadai Farm

Vendeur : Haras des Capucines

Cette gagnante de Gr3, issue d’une bonne jument de course, Ares Vallis (Caerleon), gagnante du Prix de la Seine (L), était présentée pleine de Le Havre par le haras des Capucines. Patrick Barbe, accompagné de l’équipe de Shadai Farm, a dû mettre 240.000 € pour l’acheter. Éric Puerari nous a expliqué en ce qui la concerne : « C’est une jument qui appartient à l’un de nos clients. Elle a une très jolie foal par Medaglia d’Oro, qui devrait passer en vente ici en août 2017. Ares Vallis, sa mère, a couru sous mes couleurs et l’entraînement d’André Fabre. C’était une très bonne jument. Nous sommes très satisfaits par l’issue de cette vente. »

 

Une rareté pour Tom Goff

#186    BALANKIYA (Darshaan & Balanka, par Alzao)          240.000 €

            Pleine de Mastercraftsman

Acheteur : Blandford Bloodstock

Vendeur : Aga Khan Studs

Bien que désormais âgée de 14ans, Balankiya (Darshaan), appartenant aux Aga Khan Studs, est restée très populaire. La jument était présentée pleine de Mastercraftsman. On lui doit déjà Bayrir (Medicean), gagnant des Secretariat Stakes (Gr1). Tom Goff est monté jusqu’à 240.000 € pour l’acheter. Il nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client de longue date, mais je ne peux pas vous en dire plus sur lui ! Quant à la jument, évidemment, ce n’est pas un perdreau de l’année, mais quand on voit son pedigree, l’âge importe peu. J’étais un grand fan de Darshaan, son père, et je me souviens aussi de son frère, Balakheri, qui était tout bon. Quand on a la chance de pouvoir acheter de telles juments, issues d’un élevage aussi prestigieux, il ne faut pas hésiter ! De plus, elle est pleine de Mastercraftsman, un étalon que nous apprécions beaucoup. » Balankiya est la plus jeune fille de Darshaan encore en vie issue de l’élevage de l’Aga Khan.

 

Neil Jenkinson de retour dans une vente lui portant chance

#72      CHORTLE (Dubawi & Portmanteau, par Barathea)     220.000 €

            Pleine d’Exceed and Excel

Acheteur : Neil Jenkinson

Vendeur : Godolphin

Les enchères ont commencé à 50.000 € pour Chortle, une jument de 5ans née dans la pourpre car fille de Dubawi et Portmanteau (Barathea). C’est une propre sœur du triple gagnant de Gr1 Hunter’s Light (Dubawi), désormais étalon au haras du Logis. La deuxième mère, Dayanata (Shirley Heigths), est quant à elle une propre sœur de Darshaan et de la matrone Darara (Top Ville). C’est l’Australien Neil Jenkinson qui a eu le dernier mot pour cette jument présentée pleine d’Exceed and Excel, pour John Hutchinson. Il a expliqué : « Elle est par Dubawi, qui est un champion sire dans les deux hémisphères. C’est une famille de champions, qui remonte jusqu’à Darshaan. Ce sera un bel ajout au haras. Elle va pouliner en France et nous verrons si elle ira à Siyouni  durant la saison de monte de l’hémisphère sud. J’aime beaucoup acheter ici. Pour un autre client, j’avais acheté lors de cette vente Mandawara (Daylami), elle aussi issue d’une souche Aga Khan, pour 30.000 €. Elle nous a donné Khan (Exceed and Excel), l’un des favoris du prochain Golden Slipper (Gr1). »

 

Kambura pour Anthony Stroud

#122    KAMBURA (Literato & Tambura, par Kaldoun)          220.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited

Vendeur : Keven Borgel

Gagnante du Critérium de Lyon (L) et deuxième du Prix Miesque (Gr3) derrière la rapide Dame du Roi  (Dark Angel), la 2ans Kambura (Literato) a été adjugée 220.000 € à Anthony Stroud. Élevée par les époux Forien, Kambura est bien née, car sœur de Ximb (Septième Ciel), troisième d’un Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), ou encore de Welcome Millenium (Kendor), gagnante d’un Critérium du Béquet. Il s’agit de la famille de Native Khan, gagnant des Solario Stakes, des Craven Stakes (Grs3) et troisième des 2.000 Guinées (Gr1), ou encore de Pinson, qui a remporté le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) et le Prix Daphnis (Gr3). Anthony Stroud a expliqué : « C’est une jolie petite pouliche. J’espère qu’elle va encore grandir ! Elle va partir en Angleterre et nous aviserons une fois là-bas. Il n’y a encore aucun plan d’établi pour elle. »

 

Une grande souche allemande pour Laurent Benoit

#88      COLONIALISTE (Lord of England & Sahel, par Monsun)     200.000 €

            Pleine d’Intello

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Wertheimer & Frère

Laurent Benoit a eu le dernier mot à 200.000 € pour le lot 88, Colonialiste (Lord of England), une pouliche de 4ans issue de l’élevage Wertheimer & Frère. Il s’agit de l’une des plus grandes souches allemandes, toujours très recherchée. Sahel (Monsun), la mère, a donné Sortilège (Tiger Hill), gagnante du Premio Lydia Tesio (Gr1), et Sosia (Shamardal), placée de Listed. Sahel est une propre sœur de Schiaparelli (Monsun), double gagnant du Premio del Jockey Club (Gr1), gagnant du Derby allemand (Gr1), du Deutschland-Preis (Gr1) et du Preis Von Europa (Gr1), de Samum (Monsun), qui a remporté le Grosser Preis Von Baden et le Derby allemand (Grs1), ou encore de Salve Regina (Monsun), gagnante d’un Diane allemand et deuxième du Derby allemand (Grs1). On retrouve aussi le nom de Sea the Moon (Sea the Stars), impressionnant gagnant d’un Derby allemand, ou encore Sasuela (Dashing Blade), dont les yearlings font régulièrement l’actualité à Arqana : en 2014, sa fille yearling par Monsun avait été adjugée 1.200.000 € à Tony Nerses et, en 2016, sa yearling par Frankel avait été adjugée 600.000 € à Kenji Ryotokuji.

Laurent Benoit a expliqué : « Il s’agit de l’une des plus belles familles allemandes, voire européennes. Je l’ai achetée pour un client existant et nous sommes ravis de pouvoir rentrer dans cette famille. Elle est outcross sur Northern Dancer. La jument va rester en France. »

 

Éric Puerari revient dans la souche d’Allegretta

#81      MOUNTAIN SPRING (Teofilo & Reunite, par Kingmambo)  200.000 €

Acheteur : Éric Puerari

Vendeur : Godolphin

Pouliche de 3ans sortant de l’entraînement, Mountain Spring (Teofilo) a couru deux fois pour Henri-Alex Pantall et les couleurs de Godolphin. Elle s’est imposée pour ses débuts avant de conclure quatrième à Lyon sur 2.400m, sa dernière sortie. Sa mère, Reunite (Kingmambo), est gagnante de Listed, mais c’est surtout une fille d’Allez les Trois (Riverman), la mère d’Anabaa Blue notamment. La pouliche est donc une arrière-petite-fille d’Allegretta, la mère d’Urban Sea. Éric Puerari l’a achetée pour 200.000 €. Il nous a rappelé : « Nous avions acheté Allegretta aux États-Unis avec mon associé Michel Henochsberg. C’est donc une famille que je connais bien, et c’était l’occasion de revenir dedans. Je l’ai achetée pour un client qui élève aux Capucines. Je ne pensais pas l’avoir à ce prix, alors je ne sais pas par qui elle sera saillie. »

 

Du sang nouveau pour le haras du Quesnay

#194    BORN CROSS (Dubawi & Born Again, par Cape Cross)         200.000 €

Acheteur : Haras du Quesnay

Vendeur : Wertheimer & Frère

Quelques heures après avoir dépensé 160.000 € pour acheter le lot 96, Shahmeen (Shamardal), Vincent Rimaud a signé le bon à 200.000 € pour le lot 194. Il s’agit de Born Cross (Dubawi), une pouliche de 3ans appartenant à l’une des plus illustres familles Wertheimer & Frère. Sa mère, Born Again (Cape Cross), est en effet une sœur de la championne Goldikova  (Anabaa) et donc de Galikova  (Galileo) et d’Anodin (Anabaa), pour ne citer qu’eux… Vincent Rimaud nous a dit : « Comme pour la jument des Aga Khan Studs, il s’agit ici du désir de Freddy et Criquette Head de ramener de nouveaux courants de sang au haras. Nous avons donc une souche Aga Khan et une souche Wertheimer ! Elle va revenir au haras et nous déciderons à quel étalon elle va être présentée. Intello  est une possibilité. » Une chose est certaine : elle ne sera pas présentée à Anodin…

 

#96      Shahmeen (Shamardal & Shamanova, par Danehill Dancer)    160.000 €

Acheteur : Haras du Quesnay

Vendeur : Aga Khan Studs

Vincent Rimaud est allé jusqu’à 160.000 € pour le lot 96, une pouliche issue des Aga Khan Studs nommée Shahmeen (Shamardal). Restée inédite et âgée de 3ans, c’est une fille de Shamanova (Danehill Dancer), gagnante d’un Prix La Moskowa (L) et à plusieurs reprises placée de Groupe, dont le Prix de Malleret (Gr2), le Prix Minerve, le Prix de Lutèce, le Prix Allez France (Grs3), ou encore le Maurice de Nieuil et le Pomone (Grs2). La deuxième mère, Shamadara (Kahyasi), est gagnante du Malleret et s’est classée deuxième des Irish Oaks (Gr1). Au haras, elle a donné la bonne stayeuse Shamdala (Grand Lodge), mais aussi Shamakiya (Intikhab), gagnante d’un Prix de Thiberville (L) et mère de Shamkala, gagnante d’un Prix Cléopâtre (Gr3). Il s’agit de la famille du crack Shergar.

Vincent Rimaud, directeur du haras du Quesnay, nous a expliqué : « Elle va intégrer la jumenterie du Quesnay. La mère est encore très jeune et a été présentée à de bons étalons. Sous la deuxième mère, il y a beaucoup de juments qui travaillent dans le bon sens. Criquette et Freddy souhaitaient amener du sang nouveau au haras du Quesnay et nous avions l’occasion de rentrer dans cette belle famille Aga Khan. Nous n’avons pas encore fixé à quel étalon elle sera présentée, mais ce sera probablement à un étalon du haras, peut-être un jeune étalon prometteur dont les premiers yearlings se sont bien vendus… » Shahmeen pourrait donc être présentée à Intello  (Galileo).

 

Le haras de Bourgeauville vise la qualité

#79      FELCINE (Duke of Marmalade & Red Rosie, par Red Ransom)        180.000 €

            Pleine de Le Havre

Acheteur : Chantilly Bloodstock Agency

Vendeur : La Motteraye Consignment

Felcine (Duke of Marmalade) a montré suffisamment de précocité pour gagner deux courses à 2ans. Elle a ensuite confirmé en se plaçant à plusieurs reprises au niveau Listed, sous l’entraînement d’Alessandro et Giuseppe Botti. Elle était présentée pleine pour la première fois de Le Havre, par La Motteraye Consignment. Mettant ses enchères au restaurant, Gérard Larrieu l’a emportée pour 180.000 €. Il était accompagné d’Amélie Ehrnrooth, l’animatrice du haras de Bourgeauville, qui nous a expliqué : « Nous cherchons régulièrement à renouveler notre jumenterie. Felcine est une jeune jument, très jolie, qui marche bien et qui sera facile à croiser. Nous cherchions aussi une jument ayant performé à 2ans, ce qui est son cas. Je ne sais pas encore par quel étalon elle sera saillie. »

 

La Reboursière et Jean-François Gribomont s’associent sur un grand pedigree

#68      PERSIAN SKY (Galileo & Peinture Abstraite, par Holy Roman Emperor)   160.000 €

Acheteur : Gilles Forien

Vendeur : Haras du Bois Roussel

Avec la 3ans Persian Sky (Galileo), c’est l’une des plus belles familles Wildenstein qui était proposée sur le ring. La deuxième mère de la pouliche est en effet Peinture Bleue (Alydar), la mère de Peintre Célèbre notamment. Persian Sky, qui était présentée par le haras du Bois Roussel, a couru une fois et s’est imposée, pour l’entraînement d’Alain Couétil et les couleurs Ballymore Thoroughbred Ltd. C’était début octobre. Gilles Forien a mis l’enchère gagnante à 160.000 € et nous a confié : « Je l’ai achetée pour le haras de la Reboursière, en association avec Jean-François Gribomont, un client de longue date. Il s’agit évidemment d’une grande famille maternelle, croisée avec Galileo… Alain Couétil nous a dit qu’il l’aimait beaucoup et il n’est pas impossible qu’elle coure de nouveau. Elle réalise le prix que nous avions évalué. »

 

La sœur de Gift Edge Girl pour l’Irlande

#117    ACCLIMATISATION (Acclamation & Tahara, par Caerleon)           160.000 €

            Pleine de Le Havre

Acheteur : BBA Ireland

Vendeur : Haras du Buff

Acclimatisation (Acclamation), une jument de 4ans présentée pleine de Le Havre, n’est autre qu’une sœur de Gift Edge Girl (Monsieur Bond), gagnante du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Sa mère a aussi produit Godfrey Street (Compton Place), gagnant des Flying Childers Stakes (Gr2). Sous sa deuxième mère, on trouve aussi le nom d’Arcano. Un papier très solide donc, qui a su séduire Eamonn Reilly, de BBA Ireland, qui nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour un éleveur irlandais. Je l’avais achetée foal, à Tattersalls, alors je connais très bien cette famille ! Elle est pleine d’un excellent étalon et a été saillie tôt. Je ne sais pas par qui elle sera saillie l’an prochain. » La jument était présentée par le haras du Buff, et Edwige Le Métayer nous a expliqué : « Nous l’avons reçue au haras à la sortie de l’entraînement. Elle était chez John Hammond. Elle appartient à un client de longue date du haras. Elle a suscité beaucoup d’intérêt en amont de la vente et je me doutais qu’elle ferait plus que ce que nous espérions. »

 

La Cressonnière et Almanzor, une vraie valeur ajoutée !

#38      LOUARN (Elusive City & Lil’s Jessy, par Kris)  150.000 €

            Pleine de Wootton Bassett

Acheteur : BBA Irlande

Vendeur : Coulonces Consignment

Les deux 3ans qui ont marqué l’année 2016 en France se retrouvaient sur la page de catalogue de Louarn (Elusive City), présentée par Coulonces Consignment. La jument de 5ans, qui compte une victoire à 2ans, est en effet une sœur d’Absolute Lady (Galileo), la mère de La Cressonnière (Le Havre). Elle est pleine de Wootton Bassett, qui a donné d’emblée le champion Almanzor. Louarn courait sous les couleurs de Jacques Heloury, et elle avait été présentée à cette même vente, il y a deux ans, étant rachetée pour 13.000 €. Avec ces updates, les enchères sont montées beaucoup plus haut, et John Tyrell, de BBA Ireland, a dû aller jusqu’à 150.000 €. Il nous a dit : « Je l’ai achetée pour un haras irlandais. Évidemment, son pedigree dit tout ! La Cressonnière est une championne et Wootton Bassett est un étalon qui réussit. Pour le moment, je ne sais pas par quel étalon elle sera saillie. Son produit par Wootton Bassett devrait passer en vente, foal ou yearling. »

 

Les "famille Wertheimer" plaisent aux Américains

#91      URBAN HILL (Galileo & Sea Hill, par Seattle Slew)     150.000 €

Acheteur : Justin Casse

Vendeur : Wertheimer & Frère

Pouliche de 3ans sortant de l’entraînement de Carlos Laffon-Parias et appartenant au consignment Wertheimer, Urban Hill (Galileo) compte une victoire en cinq sorties. Mais plus que son palmarès, c’est son papier qui est précieux : c’est en effet une sœur de Légèreté (Rahy), la mère de Pilote, et d’Icelips (Unbridled), la mère de Falco. Il s’agit donc de la famille à qui l’on doit Plumania, Left Hand ou encore Balladeuse. Elle a séduit les investisseurs américains, et Justin Casse l’a achetée pour 150.000 €. Il nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour un client américain dont je ne peux pas révéler le nom. Nous sommes à la recherche de poulinières de qualité, et celle-ci présente un pedigree de tout premier plan. Je ne sais pas encore par qui elle sera saillie. »

 

Dario Hinojosa enrichit sa jumenterie

#127    DAKATARI (Dalakhani & Tiyi, par Fairy King)           150.000 €

            Pleine de Mastercraftsman

Acheteur : Carlos Laffon-Parias

Vendeur : Wertheimer & Frère

Accompagné par Dario Hinojosa (haras de San Isidro), Carlos Laffon-Parias a mis l’enchère gagnante à 150.000 € pour Dakatari (Dalakhani), une jument issue du consignment Wertheimer & Frère. Cette descendante de Reine de Saba, gagnante des Prix de Diane et Saint-Alary (Grs1), a gagné sa course B et s’est placée quatrième de Listed pour l’entraînement de Freddy Head. Son premier produit va prendre 2ans l’an prochain, et elle était présentée pleine de Mastercraftsman. Carlos Laffon-Parias nous a dit : « Elle est issue d’un grand élevage que je connais bien. C’est une belle jument, bien née, et il n’y a plus qu’à espérer ! »

 

La sœur de Dolniya pour Peter Brant

#161    DALDIYNA (Dansili & Daltama, par Indian Ridge)      150.000 €

Acheteur : Whitebirch Farm

Vendeur : Aga Khan Studs

Cette 3ans issue du consignment des Aga Khan Studs a couru deux fois et avait débuté par une troisième place dans le Prix du Grand Monarque (F). Mais c’est surtout une sœur de Dolniya (Azamour), gagnante du Dubai Sheema Classic (Gr1). Sa deuxième mère a aussi produit Daylami et Dalakhani. C’est Freddy Powell, au téléphone, qui a signé le bon à 150.000 € pour le compte de Whitebirch Farm, l’entité de Peter Brant.

 

FOALS

 

La seule Frankel du catalogue pour l’Américain Andrew Rosen

#170    N (Frankel & Ascot Family, par Desert Style)      450.000 €

Acheteur : Hugo Merry

Vendeur : Haras des Capucines

Seule foal de Frankel inscrite au catalogue, cette sœur du bon Family One (Dubai Destination), gagnant des Prix Robert Papin (Gr2) et du Bois (Gr3), a fait monter les enchères jusqu’à 450.000 €. C’est Hugo Merry qui a signé le bon et nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour un client américain, Andrew Rosen, qui a des chevaux à l’entraînement aux États-Unis et en Angleterre. Il a aussi de très bonnes poulinières et c’est un grand fan de Frankel, comme beaucoup ! Je ne sais pas encore où elle sera exploitée. Il faut que nous réfléchissions, sachant qu’elle est éligible aux primes. Elle fera sa carrière de poulinières à Claiborne. » Éric Puerari, qui présentait la pouliche sous la bannière du haras des Capucines, nous a expliqué : « J’avais acheté sa mère, Ascot Family, à cette vente, en 2014. Elle avait déjà produit Family One. Nous l’avons envoyée à Frankel et elle va y retourner. Elle est actuellement pleine de Siyouni. »

 

Une jolie Sea the Stars bien née pour Laurent Benoit

#143    N (Sea the Stars & Peinture Rose, par Storm Cat)          160.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras des Capucines

Éleveur : Jean-Pierre Dubois

Le lot 143 a fait monter les enchères jusqu’à 160.000 euros et c’est Laurent Benoit qui l’a finalement emporté. Cette pouliche est née dans la pourpre car elle est une fille de Sea the Stars et de la grande souche des "P" Wildenstein. Sa mère est Peinture Rose (Storm Cat), gagnante d’un Prix Cérès (L), et elle a déjà donné deux black types : Painted Song (Unbdridled’s Song), deuxième des Prix Luth Enchantée et Isola Bella (Ls). Peinture Rose est par ailleurs une sœur du champion Peintre Célèbre (Nureyev), mais aussi de Peinture Rare (Sadler’s Wells), gagnante d’un Prix de Pomone (Gr2), ou encore de Pointilliste (Giant’s Causeway), gagnant d’un Prix de Barbeville (Gr3). Laurent Benoit nous a dit : « C’est une jolie pouliche très bien née. Elle est issue de la famille vivante de Peintre Célèbre. Les options sont ouvertes avec elle, mais c’est une pouliche qui a une valeur résiduelle pour l’élevage. »

 

Hubert Guy investit dans une famille qu’il connaît bien

#101    N (Camelot & Danish Delight, par Danehill Dancer)      135.000 €

Acheteur : Fairway Partners

Vendeur : Haras du Hoguenet

Éleveur : H. Mazeaud

Les fils et filles de Camelot (Montjeu), dont les premiers produits sont yearlings, ont été très populaires dans les différentes ventes européennes cette année, et ce fut de nouveau le cas avec le lot 101. Cette jolie pouliche issue de l’étalon et de Danish Delight (Danehill Dancer) a été adjugée 135.000 € à Hubert Guy pour Fairway Partners. Danish Delight n’a pas couru et la pouliche est son premier produit. Hubert Guy était cependant en terrain connu, comme il l’a expliqué : « C’est une famille que je connais bien, car j’ai acheté la deuxième mère, Première Création (Green Tune), et j’ai participé aux différents croisements. Je trouvais que la pouliche sortait du lot physiquement. Elle s’est avérée un peu chère, mais quand on aime, on ne compte pas ! Elle repassera sur le ring yearling. » Première Création a donné, au haras, Leo’s Starlet (Galileo), gagnante d’un Prix Cléopâtre (Gr3) et poulinière au Japon, ou encore Anabaa’s Creation (Anabaa), gagnante d’un Prix Isonomy (L) et troisième d’un Saint-Alary (Gr1). La foal était présentée par le haras du Hoguenet, mais a été élevée par Hubert Mazeaud au haras de Montet, qui nous a expliqué : « J’avais acheté sa mère sortant de l’entraînement en 2014. Initialement, j’élevais des selle français, mais j’ai évolué vers le pur-sang depuis 2012. J’ai actuellement huit poulinières pur-sang. Je travaille en collaboration avec le haras du Hoguenet qui se charge de la préparation des poulains. »

 

Margaret O’Toole et une belle publicité pour Australia

#128    N (Australia & Tocqueville, par Numerous)         120.000 €

Acheteur : Margaret O’Toole

Vendeur : Haras du Logis Saint-Germain

Éleveur : P. Joyaux & Baronne ML. Van Dedem

Margaret O’Toole a eu le dernier mot sur Hubert Guy pour le lot 128, un foal mâle par le champion Australia (Galileo) et Tocqueville (Numerous). Il appartient donc à la première production de l’étalon de Coolmore. Le poulain est né dans la pourpre, car sa mère, Tocqueville, est une sœur de Trêve (Motivator), double gagnante du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Il descend donc de la championne Trillion, gagnante d’un Prix Ganay (Gr1) et mère, entre autres de Triptych, double gagnante des Champion Stakes (Grs1) et qui remporta aussi les 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1). Margaret O’Toole nous a expliqué : « Pour moi, c’était le meilleur foal de la vente aujourd’hui. C’est une fantastique mise en lumière pour Australia. Je l’ai acheté pour un client existant et il devrait repasser en vente l’année prochaine. »

 

Dark Angel séduit toujours

#114    N (Dark Angel & Sur Choix, par Galileo)            95.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Ltd

Vendeur : Haras de la Perelle

Éleveur : Haras de la Perelle

Anthony Stroud a eu le dernier mot à 95.000 € pour le lot 115, un fils de Dark Angel et de Sur Choix (Galileo). C’est le troisième produit de cette jument, restée inédite. Il s’agit de la famille d’Even in the Sky (Sinndar), champion en Scandinavie, de Slatina (Mastercraftsman), placée dans le Prix de Lutèce (Gr3), ou encore de l’étalon Gentlewave, gagnant d’un Derby italien (Gr1) et deuxième d’un Derby d’Irlande (Gr1). Anthony Stroud nous a expliqué : « Le poulain est par un très bon étalon. Je l’ai acheté pour un client existant, basé en Irlande. »

 

Jamie Railton fait son marché

#50      Avenir Royal (Le Havre & Mishhar, par Authorized)    92.000 €

            Acheteur : Jamie Railton Sales Agency Ltd

Vendeur : La Motteraye Consignment

Éleveur : Mme E. Vidal

Jamie Railton est allé jusqu’à 92.000 € pour ce foal par Le Havre et Mishhar (Authorized), laquelle a été vendue 135.000 € – pleine de Le Havre – à Ghislain Bozo (Meridian International) une trentaine de lots auparavant, lors de cette vente d’élevage. Il s’agit du premier produit de cette jument, qui a pris des places en Angleterre et est une sœur de Puggy (Mark of Esteem), mère de la championne Avenir Certain  (Le Havre). Jamie Railton nous a dit : « C’est le trois quarts-frère d’une championne. C’est aussi un très beau poulain, je l’aime beaucoup. Il repassera sur le ring yearling, mais je ne sais pas encore où. Je vais y réfléchir. »

 

Toronado populaire

#8        N (Toronado & Gaieté, par Kentucky Dynamite)           90.000 €

Acheteur : Jamie Railton Sales Agency Ltd

Vendeur : Irène Scheldt

Éleveur : Ruskerne Ltd

Jamie Railton est allé jusqu’à 90.000 € pour le lot 8, un foal issu de la première production du champion miler Toronado (High Chaparral). L’étalon d’Al Shaqab Racing, basé au National Stud, a rencontré un vrai succès avec ses premiers produits lors de la dernière vente de foals de Tattersalls. Ce lot 8 était son tout premier produit à fouler le ring d’Arqana. Présenté par Irene Scheldt, il est le premier produit de sa mère, Gaieté (Kentucky Dynamite), troisième d’un Prix Saraca (L) et sœur de la bonne Gotlandia (Anabaa), gagnante d’un Prix de Saint-Cyr (L) et deuxième d’un Prix de la Grotte (Gr3). Jamie Railton nous a expliqué : « Comme tous les foals que j’achète, il va désormais partir au haras des Monceaux et ce sera à Henri Bozo de faire parler sa magie ! Il repassera sur le ring yearling. » Pascal Adda nous a ensuite précisé : « Avec le syndicat Cheval Invest 2, nous avons pris une part dans ce poulain. C’est un syndicat que je monte tous les ans pour faire du pinhooking. Il y a environ trente-cinq personnes dedans. Nous essayons d’acheter cinq ou six foals chaque année pour les revendre yearlings. Nous avons déjà acheté deux foals à Tattersalls avec le haras d’Omméel. »