Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Disparition du top-jockey américain Garrett Gomez

Courses - International / 15.12.2016

Disparition du top-jockey américain Garrett Gomez

Retiré des pelotons depuis moins d’un an et demi, le top-jockey américain Garrett Gomez est mort dans des circonstances tragiques à l’âge de 44 ans, ce mercredi. Durant sa carrière, il avait connu des problèmes d’addictions à diverses drogues et à l’alcool, et une overdose de produits stupéfiants serait à l’origine de son décès.

Garrett Gomez a commencé sa carrière de jockey en 1988. C’est à partir du milieu des années 1990 qu’il commencera à entrer dans le top de sa profession, remportant son premier Gr1, les Secretariat Stakes, avec Honor Circle, en 1997. Après avoir débuté dans le Midwest, Garrett Gomez s’installe en Californie et il monte notamment pour Robert Frankel, entraîneur pour Juddmonte. Mais, en 2003, alors sur la pente ascendante, il sera condamné pour consommation de substances illicites et ira en prison. Il fera son retour en 2004 et, deux ans plus tard, ce sera le tournant de sa carrière lorsqu’il deviendra le premier jockey de Todd Pletcher. De 2006 à 2009, quatre fois de suite, il sera tête de liste des jockeys américains par les gains.

L’un des grands exploits de la carrière de Garrett Gomez aura été ce Breeders’ Cup Classic (Gr1) 2010 où, associé à Blame, il sera le premier à battre la grande championne Zenyatta. Cinq ans plus tard, le 8 juin 2015, Garrett Gomez a décidé de raccrocher les bottes, fort de 3.769 victoires, dont treize à la Breeders’ Cup.

La carrière de Garrett Gomez a été faite de grands moments mais aussi de zones plus sombres et de rechutes. Le jockey avait d’ailleurs écrit un livre, A Jockey’s Journey Through Addiction & Salvation, dans lequel il avait raconté comment il avait bataillé contre ses différentes addictions.