Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

HUITIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS - Événements de l'année en plat et en obstacle

Courses / 17.12.2016

HUITIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS - Événements de l'année en plat et en obstacle

HUITIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS

 

ÉVÉNEMENT DE L’ANNÉE EN PLAT

 

Le record de Pierre-Charles Boudot marque les esprits

L’année n’est pas encore terminée, mais Pierre-Charles Boudot a déjà fait tomber des records. Et il a marqué vos esprits, puisque son record de victoires a recueilli 25,1 % de vos votes, devenant ainsi l’événement de l’année en plat. Vendredi soir, il comptait 293 succès, soit déjà quatre de plus que Sir Tony McCoy la saison où il avait aligné 289 victoires. Quant au record de Peter Schiergen, il l’a fait tomber le mardi 22 novembre. Logiquement, il devrait franchir sans difficulté la barre des 300 victoires en une année…

 

2e : le triplé d’Aidan O’Brien dans le Prix de l’Arc de Triomphe

Jamais un entraîneur n’avait placé ses trois représentants aux trois premières places d’un Prix de l’Arc de Triomphe… Jamais, jusqu’à ce dimanche 2 octobre où Aidan O’Brien a réalisé l’exploit, grâce à Found, Highland Reel et Order of St Georges, tous les trois issus des œuvres de Galileo. Avec 23,9 % de vos votes, ce tour de force du maître de Ballydoyle arrive en deuxième position dans la catégorie de l’événement de l’année en plat.

 

3e : l’année exceptionnelle de Jean-Claude Rouget avec neuf succès de Groupes 1

2016 restera comme l’année de Jean-Claude Rouget, qui a fait encore plus fort qu’en 2009, lorsqu’il avait gagné le Prix du Jockey Club avec Le Havre et le Prix de Diane Longines avec Stacelita, ainsi que la Poule d’Essai des Pouliches avec Elusive Wave.

Cette année, l’entraîneur palois a aussi remporté ces trois classiques grâce à Almanzor (Wootton Bassett) et La Cressonnière (Le Havre), mais il a aussi gagné les Coronation Stakes et le Prix Rothschild avec Qemah (Danehill Dancer), les Champion Stakes anglais et irlandais avec Almanzor, le Prix Jean Prat avec Zelzal (Sea the Stars) et enfin le Saint-Alary avec Jemayel (Lope de Vega). Soit neuf Groupes 1, un score qui a retenu l’attention de 16,7 % d’entre vous.

 

Les autres événements de l’année en plat, cités par ordre d’importance de vos votes : Almanzor remporte le Jockey Club et devient le meilleur 3ans d’Europe en enlevant les deux Champion Stakes, Siljan’s Saga première française dans l’Arc et gagnante des EpiqE Series, les Poules d’Essai à Deauville et l’Arc à Chantilly : une année sans Longchamp, La Cressonnière réalise le doublé Poule d’Essai - Diane... et se blesse avant l’Arc, le succès de Qemah à Royal Ascot dans les Coronation Stakes, la dispersion d’une partie des effectifs Wildenstein : une page qui se tourne dans l’histoire hippique française, National Defense sauve l’honneur des chevaux français lors du dimanche de l’Arc, un virus touche le centre d’entraînement de Chantilly.

 

 

ÉVÉNEMENT DE L’ANNÉE EN OBSTACLE

 

Milord Thomas, un triplé et le cœur des sportsmen

Le champion Milord Thomas (Kapgarde) est le porte-étendard de l’obstacle français. Son triplé dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1) a fait impression auprès de tous les aficionados de la discipline. La preuve avec un résultat sans appel de 31,1 % de vos suffrages pour l’événement de l’année en obstacle. L’entourage de Milord Thomas a décidé de lui accorder un break estival et cela lui a fait le plus grand bien. Il est apparu plus fort que jamais à l’automne et plus efficace dans ses sauts sur la rivière des tribunes. Il a donc battu une flopée de champions dans le Prix Heros XII (Gr3) puis dans le Prix La Haye Jousselin. Et ce n’est pas fini !

 

2e : Bel la Vie revient sur le devant de la scène

Comme le trot, l’obstacle a vocation à créer des chevaux populaires de par la longévité de leur carrière. À Auteuil, outre Milord Thomas (Kapgarde), nous avons aussi la chance de voir à l’œuvre le champion Bel la Vie (Lavirco). Sa victoire dans le Prix Georges Courtois (Gr2) a ravi tous les passionnés et cloué le bec de plusieurs personnes… Son retour au plus haut niveau vous a séduits, avec un score de 19,4 % des votes.

 

3e : L’incroyable come-back de Jonathan Plouganou

Victime d’une fracture du bras avec déplacement de l’humérus et écrasement d’un nerf lors d’une chute à Dieppe en août 2015, Jonathan Plouganou est revenu cet automne encore plus fort. Il a fait preuve d’une force mentale extraordinaire pour se remettre et revenir à la compétition. C’est le 13 octobre 2016 qu’il a remis les bottes à Lyon-Parilly. Douze jours plus tard, il a signé un retour gagnant à Auteuil en s’imposant grâce à Brut Impérial (Le Fou), soutenu par tout l’hippodrome. Depuis son retour, les victoires se sont enchaînées. Son incroyable performance pour se remettre de sa blessure vous a marqués et vous lui avez attribué 15,4 % des suffrages.

 

Les autres événements de l’année en obstacle, cités par l’ordre d’importance de vos votes :

Le record de victoires à Auteuil décroché par Guillaume Macaire, les deux premiers succès de Gr1 de François Nicolle, le premier Gr1 en plat réservé aux AQPS, le succès d’Alex de Larredya dans le Grand Prix d’Automne.