Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

JLT LONG WALK HURDLE (Gr1) - Alex de Larredya en conquérant

Courses - International / 16.12.2016

JLT LONG WALK HURDLE (Gr1) - Alex de Larredya en conquérant

 

ASCOT (GB), SAMEDI

 

JLT LONG WALK HURDLE (Gr1)

Alex de Larredya en conquérant

Alex de Larredya (Crillon) va relever un sacré défi samedi, à Ascot, dans le JLT Long Walk Hurdle (Gr1). C’est une épreuve prestigieuse pour les hurdlers de tenue, sur la route du World Hurdle de Cheltenham. Au palmarès, on retrouve notamment le crack Big Buck’s (Cadoudal), avec trois victoires, et le champion de François Doumen, Baracouda (Alesso), avec quatre succès. Le tenant du titre, Thistlecrack (Kayf Tara), n’est pas là, ayant été dirigé sur le steeple-chase. Un obstacle de moins pour Alex de Larredya. Mais la tâche n’en sera pas simple pour autant.

 

LE BETTING BRITANNIQUE

Unowhatimeanharry            11/10

Alex de Larredya                 11/2

Lil Rockerfeller                    13/2

Ballyoptic                             8/1

Ptit Zig                                 8/1

Rêve de Sivola                     12/1

 

Un défi pour un sujet de talent. À la question : Alex de Larredya a-t-il assez de classe pour remporter ce JLT Long Walk Hurdle, la réponse est oui. Le pensionnaire de François Nicolle vient de s’imposer de toute une classe dans le Grand Prix d’Automne (Gr1) et peut continuer sur sa lancée. Il est doté de tenue et sait placer de belles pointes de vitesse. Alex de Larredya a beaucoup d’atouts dans son jeu, mais il y a aussi beaucoup d’interrogations.

La première porte sur les claies. Les courses de haies en Angleterre proposent peu d’obstacles à sauter, avec de longues portions de plat. Cela peut dérouter. Une autre interrogation concerne le rythme. Cela va bien plus vite qu’à Auteuil. Le terrain est annoncé bon-souple. La course devrait donc avancer. Alex de Larredya n’a pas un rythme de croisière élevé et, samedi, il sera peut-être contraint d’en sortir, face à des chevaux durs et rompus à l’exercice. Il a une vraie chance, mais ce n’est pas un penalty. Les bookmakers le proposent à 11/2.

 

Ptit Zig, après Auteuil. Troisième du Grand Prix d’Automne d’Alex de Larredya en dernier lieu, Ptit Zig (Great Pretender) ne déméritait pas : faire une rentrée directement dans ce Gr1 n’est pas une tâche facile et il s’est brûlé les ailes en menant la chasse derrière Blue Dragon (Califet)… Ptit Zig et Alex de Larredya ont été indissociables cette saison : le pensionnaire de Paul Nicholls a remporté la Grande Course de Haies d’Auteuil devant le représentant de Simon Munir. Ce dernier l’a devancé dans le Grand Prix d’Automne. Samedi, Ptit Zig aura l’avantage d’évoluer sur son terrain. Il connaît bien la piste d’Ascot et n’y a jamais déçu. Sa rentrée à Auteuil lui aura certainement fait du bien, Paul Nicholls marche sur l’eau actuellement. Ptit Zig s’annonce comme l’un des concurrents à battre.

Paul Nicholls présente aussi Zarkandar (Azamour), le lauréat du Grand Prix d’Automne 2014. Sur ses meilleurs titres, sa cote de 20/1 fait tiquer. En 2014, Zarkandar ne s’était incliné que d’une tête face à Rêve de Sivola dans ce JLT Long Walk Hurdle. Le problème est que ses deux courses de la saison sont un peu inquiétantes. Pour sa rentrée dans une course à conditions à Aintree, remportée par Un Temps pour Tout (Robin des Champs), il aurait lutté pour la victoire s’il ne s’était pas emmêlé les pinceaux à la réception de la dernière claie. En obstacle, il faut rester debout. Zarkandar vient de mal courir dans l’Ascot Hurdle (Gr2). C’était cependant sur 4.000m et pour son retour sur 4.900m il faut s’en méfier.

 

La jeune garde. À 11/10, Unowhatimeanharry (Sir Harry Lewis) est le cheval à battre. Il est invaincu en six sorties depuis qu’il a rejoint les boxes d’Harry Fry en octobre 2015, dont l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr1) lors du Festival de Cheltenham. Pour sa rentrée, il vient de remporter le Long Distance Hurdle (Gr2) à Newbury, devant Ballyoptic (Old Vic), en lice ici, et Rêve de Sivola (Assessor), loin à la cinquième place. La distance est parfaite pour lui et il a de la classe. Mais une cote aussi basse reste étonnante : Unowhatimeanharry n’a pour l’instant aucune référence face à des hurdlers d’âge de la trempe de Ptit Zig ou Zarkandar. Sur sa lancée, il a une première chance ce samedi et il doit bien faire pour s’affirmer en favori du prochain World Hurdle. Comme Unowhatimeanharry, Ballyoptic représente la jeune garde des hurdlers de tenue et sera intéressant à suivre dans ce lot.

 

Rêve de Sivola, de retour dans sa course. Qui dit JLT Long Walk Hurdle dit Rêve de Sivola, lui aussi gagnant d’un Grand Prix d’Automne (en 2013). Il a gagné le Gr1 d’Ascot à trois reprises, de 2012 à 2014 et, l’an dernier, il n’a trouvé que le champion Thistlecrack pour lui barrer la route du succès. Désormais âgé de 11ans, Rêve de Sivola n’est plus de première jeunesse et certainement un ton en dessous du cheval qu’il était il y a deux ans. Mais il s’est toujours transcendé à Ascot – cinq courses, trois victoires de Grs1, une deuxième place de Gr1 et une troisième place dans une Listed en 2011. Rien que pour cela, il reste à surveiller.

 

Un Temps pour Tout et Lil Rockerfeller en embuscade. Sur sa meilleure valeur, Un Temps pour Tout est une première chance. Il devra cependant progresser sur son début de saison, même s’il a des excuses sur sa dernière sortie : c’était sur les fences du Hennessy Gold Cup Chase (Gr3 Hdc), où il devait porter beaucoup de poids. Quant à Lil Rockerfeller (Hard Spun), il reste sur une deuxième place dans l’Ascot Hurdle (Gr2), derrière Yanworth (Norse Dancer), qui est un bon cheval. Mais il tombe régulièrement sur plus fort que lui et se présente avec une chance pour une place. Citons aussi Shelford (Galileo), que l’on connaît bien à Enghien. Il reste sur une cinquième place pour sa rentrée dans le Prix Léopold d’Orsetti (Gr3) et est en droit d’avoir progressé. Mais il est difficile de lui voir une première chance. West Approach (Westerner) est le petit frère de Thistlecrack. Il évolue pour le même entourage, mais n’a pas encore montré la même qualité que son frère. Quant à Surtée du Berlais (High Chaparral), elle est très délaissée à 100/1. La jument vient de s’imposer pour sa rentrée dans une Listed face aux seules femelles. C’est un test très relevé ce samedi face aux mâles.

 

Kotkikova, retour peut-être en Irlande

Kotkikova (Martaline) est longtemps restée engagée dans ce JLT Long Walk Hurdle (Gr1). La désormais représentante de J. P. McManus et pensionnaire de Nicky Henderson n’a finalement pas été déclarée partante. Selon son entraîneur, il est possible qu’elle fasse son retour à Leopardstown le 28 décembre. Nicky Henderson a expliqué : « Kotkikova pourrait aller en Irlande pour le Christmas Hurdle (Gr1 – 4.800m). Barry Geraghty l’a montée hier [lire mardi 13 décembre, ndlr] et s’il y a une chose que nous savons, c’est qu’elle a besoin de terrain souple. »

 

15 h 25 – JLT LONG WALK HURDLE

Diffusé sur Channel 4

Gr1, haies, 4.900m

#          Partant                             Entraîneur                        Jockey

1          Alex de Larredya            F. Nicolle                         D. Jacob

2          Ballyoptic                        N. Twiston-Davies          R. Johnson

3          Lil Rockerfeller               N. King                           N. Fehily

4          Ptit Zig                            P. Nicholls                       S. Twiston-Davies

5          Rêve de Sivola                N. Williams                     D. Mullins

6          Shelford                          D. Skelton                       H. Skelton

7          Unowhatimeanhary         H. Fry                              B. Geraghty

8          Un Temps pour Tout       D. Pipe                            T. Scudamore

9          West Approach               C. Tizzard                        T. O’Brien

10        Zarkandar                        P. Nicholls                       S. Bowen

11        Surtée du Berlais             O. Sherwood                   L. Aspell