Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE JOUR OÙ…    Nous avons fini troisièmes du Betfair Chase avec Vézelay

Courses / 14.12.2016

LE JOUR OÙ… Nous avons fini troisièmes du Betfair Chase avec Vézelay

Par Paul Couderc

Le samedi 19 novembre, Vézelay (Dom Alco) est parti à l’assaut de l’Angleterre en participant au Betfair Chase (Gr1), le premier steeple d’importance de la saison outre-Manche. Il était confronté aux deux cracks Cue Card (King’s Theatre) et Coneygree (Karinga Bay) et il a très bien tenu sa partie en se classant troisième. Mais au-delà de la performance du protégé d’Emmanuel Clayeux, il faut saluer la sportivité de son entourage qui a osé défier les meilleurs anglais chez eux, chose qui n’était pas arrivée depuis très longtemps en obstacle. Vézelay pourrait participer au Betbright Chase (Gr2) à Cheltenham, lors des trials de janvier. Mais en attendant, Paul Couderc, copropriétaire de Vézelay avec Patrick Joubert, nous a raconté cette fameuse journée du 19 novembre.

« Nous avons pris l’avion depuis Limoges pour Manchester le jeudi. Nous avons été accueillis très chaleureusement par Lord Daresbury, à la tête de l’hippodrome d’Haydock. Il a des chevaux à l’entraînement chez François Nicolle. Tout s’est très bien passé, avec un petit peu de curiosité de la part des Anglais. Ce sont de vrais sportsmen et toute cette aventure m’a rappelé modestement l’ambiance des matchs France-Angleterre en rugby. Nous allions dans l’inconnu avec Vézelay qui avait sauté une fois le chase chez Emmanuel Clayeux. Ensuite, il avait sauté les fences de Bandor-on-Dee et tout s’était bien passé. Le vendredi matin, nous avons vu le cheval faire son canter sur une piste en montée typiquement anglaise. Il était hébergé chez le fils de Lord Daresbury qui est entraîneur. Dans le Betfair Chase, nous avions face à nous deux montagnes que sont Cue Card (Kings Theatre) et Coneygree (Karinga Bay). Felix [de Giles, jockey de Vézelay, ndlr] nous avait prévenus que ces deux chevaux iraient devant et ne s’occuperaient pas de nous. Il a beaucoup neigé le vendredi. La piste était très souple, mais il y a un bon enracinement du gazon à Haydock, avec beaucoup d’herbe. Elle était donc en bon état. Nous avons vécu la course avec un peu de tensions. Mais Felix connaît bien les courses anglaises. Il fallait laisser Vézelay dans son rythme, le cheval n’a pas tiré et a pris une bonne troisième place. Il y avait 11.000 personnes sur l’hippodrome et le vainqueur a reçu une ovation formidable. Nous allons voir ces grandes épreuves par passion. Il y a beaucoup d’ambiance et tous les grands entraîneurs anglais, que l’on n’a pas l’habitude de côtoyer, sont présents. Cette sortie de Vézelay en Angleterre démontre qu’avec des moyens modestes, on peut se faire plaisir dans de belles courses étrangères. Et le soir, nous avons fini au pub conformément à la tradition ! »