Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE LA GAGNERIE (INÉDITES) (Peloton B) - Sistercharlie ne lâche rien

Courses / 17.12.2016

PRIX DE LA GAGNERIE (INÉDITES) (Peloton B) - Sistercharlie ne lâche rien

DEAUVILLE, SAMEDI

 

PRIX DE LA GAGNERIE (INÉDITES) (Peloton B)

Sistercharlie ne lâche rien

L’arrivée a été très disputée dans le peloton B du Prix de la Gagnerie (Peloton B). C’est finalement Sistercharlie (Myboycharlie) qui l’a emporté d’une courte tête devant Très Belle (Holy Roman Emperor). La lauréate, qui porte les couleurs de Mme Jacques Cygler, a suivi sa principale rivale, Très Belle, dans son accélération. Galopant à l’extérieur du peloton emmené par La Distraite (Makfi), la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a pris l’avantage sur le poteau. Très Belle, qui s’est rapprochée dans le tournant final, a passé en revue le peloton et a lutté jusqu’au bout avec Sistercharlie. Les deux pouliches se sont détachées du lot, en laissant Etatinka (Vision d’État) quatre longueurs derrière.

 

Une petite-fille de Première Création. Sistercharlie avait été présentée par l’Écurie des Monceaux lors de la vente de yearlings d’octobre 2015 à Arqana. Elle avait été achetée par Paul Nataf pour 12.000 €. C’est une fille de Myboycharlie, qui officie au haras du Mézeray, et de Starlet’s Sister (Galileo). Cette jument est la propre sœur de Leo’s Starlet (Galileo), qui a gagné le Prix Cléopâtre (Gr3) et s’est classée deuxième du Prix Malleret (Gr3). Leo’s Starlet est désormais poulinière au Japon. Starlet’s Sister est également une sœur d’Anabaa’s Creation (Anabaa), gagnante de Listed et troisième du Prix Saint-Alary (Gr1), entre autres. Sistercharlie est aussi une petite-fille de Première Création (Green Tune), deuxième du Prix Chloé (Gr3) et troisième des Del Mar Oaks (Gr1).