Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

RAIMONDISSIMO ! - À Hong Kong, Umberto Rispoli fait le papier pour vous !

Courses - International / 09.12.2016

RAIMONDISSIMO ! - À Hong Kong, Umberto Rispoli fait le papier pour vous !

RAIMONDISSIMO !

 

À Hong Kong, Umberto Rispoli fait le papier pour vous !

 

Italien et citoyen du monde, Franco Raimondi est l’un des plus célèbres journalistes hippiques en activité. Grand voyageur et curieux de tout, il offre à plusieurs gazettes de renom international ses connaissances encyclopédiques et ses analyses décalées. Il vous donne rendez-vous chaque semaine dans Jour de Galop.

 

 

Umberto Rispoli ira aux courses dimanche à Sha Tin. Mais il ne sera pas à cheval. Le pilote nous a expliqué : « Je serai là pour "supporter" le vieux Geraldone [le grand Gérald Mossé, ndlr] et m’amuser en regardant des champions et de belles courses. » L’Italien n’a pas bouclé ses bagages début novembre pour faire du tourisme hippique en Asie. Malgré sa bonne volonté, la malchance ne l’a pas épargné.

 

Faire face à l’adversité. Umberto est sur la touche depuis trente jours, à la suite de sa terrible chute du 9 novembre. Mais il a gardé une vision positive des choses : « La chute m’a rapporté, en termes de popularité, autant qu’une victoire de Gr1 ! L’autre jour, l’équipe de At The Races est venue me voir et nous avons plaisanté sur un de mes records : jamais un jockey n’a fait autant de bonds en chutant sur cette piste… Je ne veux pas pleurer. Il faut accepter ce mauvais coup comme une partie du travail que j’aime et que j’ai choisie. » La reprise est longue, mais Umberto garde le moral : « Après l’opération, les docteurs m’ont dit qu’il faudrait trois mois pour récupérer. C’est beaucoup trop. Je me suis donné comme objectif de faire ma rentrée le 8 janvier. J’ai commencé la rééducation. Jeudi, j’ai fait un peu de vélo – doucement pour ne pas prendre trop de poids –, de la natation et un peu de gym pour garder le tonus musculaire. C’est dur, mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. »

 

L’âme d’un journaliste ? Umberto Rispoli avait deux voies possibles pour sa carrière professionnelle : jockey ou analyste des courses. Même s’il a le gabarit pour monter à cheval, il garde sa passion de turfiste : regarder les courses, faire le papier, évaluer le scénario possible. « Franchement, en arrivant ici, je pensais à une autre façon de vivre la semaine des Longines Hong Kong International Races. Je passe la matinée à Sha Tin, comme le ferait un journaliste, si ce n’est que je ne me gave pas de breakfasts ! Je regarde tous les galops. Je discute avec mes confrères et l’entraîneur. Une fois à la maison, je regarde les vidéos des courses. C’est un métier amusant, même si je préfère être jockey. »

 

Son premier choix ? Highland Reel ! Dans une situation imaginaire où tout serait possible, on peut se demander qui serait le premier choix d’Umberto pour le meeting international. Après, l’Italien explique qu’il aurait aimé monter Highland Reel (Galileo), le grand favori du Vase. « C’est un cheval que j’aime beaucoup. Il a fait le tour du monde plusieurs fois et a presque toujours répondu présent. Il a gagné les King George et la Breeders’ Cup, il est deuxième de l’Arc… Highland Reel a hérité du dix à la corde. Mais sur 2.400m, avec Ryan Moore en selle, ce n’est pas un problème. Après 400m de course, il sera en tête ou proche des leaders. Franchement, je ne vois pas un cheval capable de le battre. Silverwave (Silver Frost) est magnifique. Avec l’as à la corde, il peut avoir un bon parcours. Je ne serais pas surpris de trouver dans les trois premiers un cheval comme Anticipation (Fastnet Rock). Le programme de Hong Kong ne propose pas beaucoup de courses sur 2.400m. Il va enfin trouver sa vraie distance. »

 

Ryan Moore est bien armé. Ryan Moore n’a pas à se plaindre de son carnet de montes pour dimanche… « J’ai discuté avec lui. Vous savez, c’est un professionnel très discret, très humble, mais il a de bonnes montes dans toutes les courses. Je ne dis pas qu’il peut faire le coup de quatre, mais quand il a une chance, il ne la rate pas. » L’autre grand favori de Ryan Moore est Maurice (Screen Hero) dans la Cup. D’après Umberto, il sera difficile à battre, mais ce n’est pas un coup aussi sûr qu’Highland Reel : « Il s’agit d’une course japonaise et Maurice est le meilleur japonais. Je n’arrive pas à lui trouver un point faible. Il a dominé le Tenno Sho et Ryan Moore peut le placer au bon endroit. De plus, il est en super condition, alors qu’A Shin Hikari (Deep Impact) m’a laissé quelques doutes le matin. Parmi les locaux, j’aime bien Blazing Speed (Dylan Thomas), un cheval courageux. Avec lui, mes chances dans la Hong Kong Gold Cup étaient parties à la poubelle il y a deux ans. Je serais heureux de le voir gagner une belle course. »

 

Un meeting en manque de vedettes locales ? Les meilleures chances des locaux sont, comme d’habitude, dans le Mile et le Sprint. Umberto Rispoli précise : « Hong Kong n’a pas de crack local à présenter cette année. Ce sont des choses qui arrivent, car le niveau des courses est très sélectif et il faut vraiment un champion pour arriver au top et y rester. Able Friend était un crack, mais il a connu des ennuis de santé. Son entraîneur est un peu réservé. Il a peur d’un manque de condition. J’ai vu sa course de rentrée. Elle était très bonne, tout comme son dernier travail sérieux. C’est un magnifique cheval, mais peut-être lui manque-t-il un petit quelque chose pour dimanche. Sur le papier, il est le meilleur du lot. Joao Moreira doit lui donner un parcours magic. Mais n’oubliez pas sa victoire dans le Mile 2014. »

 

Forza Italia. Si Ryan Moore a le meilleur carnet de montes, il faudra suivre de près les performances de Mirco Demuro. Rispoli a dit en riant : « S’il te plaît, n’insiste pas trop sur ça. Mirco est très superstitieux et il dit que je lui porte la poisse... C’est vrai qu’il ne monte pas de favoris, mais ses trois montes sont très bonnes. Logotype (Lohengrin) a mieux couru que sa cinquième place dans le Tenno Sho ne pourrait le laisser le croire. Il n’a jamais tenu les 2.000m de Tokyo et il est venu comme un gagnant avant de lâcher prise. Le Mile est parfait pour lui. En outre, il a un bon numéro à la corde. Queens Ring (Manhattan Cafe) a remporté la Queen Elizabeth II Cup avec une pointe de vitesse impressionnante. La Cup, avec A Shin Hikari, va rouler et les pouliches ont ici un avantage de deux kilos. Le Sprint est très ouvert. Les Japonais ne parlent que de Big Arthur (Sakura Bakushin O), le cheval de Ryan Moore. Il a été très malheureux en dernier lieu, mais Red Falx (Swept Overboard), la monte de Mirco, l’avait battu. Red Falx est un sprinter qui aime les courses d’attente et, avec tous les meilleurs locaux proches de la corde, il va trouver un train d’enfer. »

 

Quelles chances pour les français ? On a parlé des irlandais, des japonais, des hongkongais… mais que pense-t-il des chances françaises ? « Les français ont connu une très belle réussite ici. Mais cette année, les deux courses de référence – la Cup et le Vase – ont des favoris durs à battre. Je pense que la France pourra prendre des places. Signs of Blessing, quant à lui, a hérité d’un numéro impossible dans le Sprint. »

 

Les montes de Gérald Mossé. Il reste à analyser le carnet de bal de "Geraldone". Le 12 décembre 1999, le jour de la première édition des Longines Hong Kong International Races, Mossé était déjà là et avait remporté la Cup avec Jim and Tonic (Double Bed). Au palmarès, il est le leader du meeting avec six victoires : deux Sprint (All Thrills Too et Sacred Kingdom), deux Vase (Daryakana et Red Cadeaux) et un Mile (Beauty Flash). Son leadership n’est pas en danger, car Lanfranco Dettori et Olivier Peslier (5 victoires) ne sont pas là. Il faudrait un carton plein de Ryan Moore, Joao Moreira ou Zac Purton (3 succès) pour le dépasser. Le tifoso Rispoli dit : « Helene Super Star (Polan) sera à 100/1. Il faudrait donc un miracle pour le voir s’imposer. Par contre, Joyful Trinity (Evasive), l’ex-français Baghadur, a une chance pour une place dans le Mile. Il n’a que 4ans. Le poulain a beaucoup progressé et il fera un très bon cheval quand il aura appris tous les secrets de Sha Tin. »

 

 

Suivez les Longines courses internationales de Hongkong en direct sur Equidia Live

Les Longines courses internationales de Hongkong seront diffusées en direct sur Equidia Live dimanche, à partir de 6 h 45. Voici les horaires de tous les Grs1 au programme :

Longines Hong Kong Vase – 7 h

Longines Hong Kong Sprint – 7 h 40

Longines Hong Kong Mile – 8 h 50

Longines Hong Kong Cup – 9 h 30