Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE SPORT PAR LE TEMPS - Comment expliquer une telle avalanche de records sur la piste de Deauville ?

Courses / 05.12.2016

LE SPORT PAR LE TEMPS - Comment expliquer une telle avalanche de records sur la piste de Deauville ?

Dans les courses hippiques, l’accumulation de plusieurs facteurs permet de battre le record d’un parcours : Un rythme élevé dès l’ouverture des stalles, la qualité du cheval qui l’emportera ainsi que la vitesse de la piste. La semaine dernière, les records de la P.S.F. de Deauville sont tombés les uns après les autres. Ces nouveaux temps de références sont-ils liés à la qualité des concurrents ou aux conditions particulières dans lesquelles ces épreuves se sont déroulées ?

Par Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de Galop et animateur de Horse Racing Chrono

https://twitter.com/HorseRacingChro

 

Les records tombent les uns après les autres. À Deauville, la nouvelle piste en sable fibrée est à l’œuvre depuis juin 2014. Les temps de référence sont donc établis depuis cette date. Pour chaque distance, ils servent de référence. En décembre 2016, les deux premières réunions disputées sur la piste en sable fibrée ont donné lieu à une avalanche de nouveaux records. Lundi, dès la première journée du meeting d’hiver à Deauville, un à un les records des 1.500m, 1.900m et 2.500m sur la surface synthétique sont tombés. Ils ont été établis ce jour-là, au cours d’une réunion sans événement majeur, à 1’25’’57 (Kenriya), 1’53’’26 (Instant de Rêve) et 2’34’’88 (Mister Smart). Mardi, le record des 2.500m est à nouveau  pulvérisé par Dagobert Duke (Duke of Marmalade) en  2’31’’61. Mercredi, lors du Prix Lyphard (L), Mr Owen (Invincible Spirit) a établi le nouveau record de la piste des 1.900m en 1’52’’97 !

Des conditions exceptionnelles. En étudiant les nouveaux records de la piste sur trois distances différentes, un premier constat s’impose. La piste en sable fibrée est très rapide. La température hivernale et la préparation de la surface ont énormément joué sur cette succession rapprochée de temps records. Ces éléments sont des facteurs qui permettent de battre des records. Même si plusieurs nouveaux détenteurs des records ont déjà montré de la qualité, il est aussi évident que certains ne doivent leurs prouesses qu’à une texture extrêmement rapide.

Évaluer l’impact de la surface. Après cet état des lieux, il est intéressant d’évaluer la vitesse de la piste de manière chiffrée. Les données chronométriques collectées depuis la mise en service de la piste permettent d’évaluer le temps brut que mettra un cheval X pour parcourir une distance donnée dans chaque catégorie. C’est ce qu’on appelle dans le jargon les "Par Time", c’est-à-dire les temps de référence basés uniquement sur le temps brut.

Pour prendre un exemple concret, on constate qu’un cheval en valeur 46 remporte une Listed sur les 1.900m P.S.F. de Deauville en 1’56’’50. Mr Owen a, pour sa part, bouclé le parcours en 1’52’’97, soit 3,53 secondes de moins que le "Par Time". En raisonnant sur la base de ce temps brut, Mr Owen aurait battu de plus de dix-huit longueurs Vodkato (Russian Blue), le gagnant de l’édition précédente. Or, c’est bien sûr totalement impossible. La méthode pour évaluer la vitesse de la piste consiste donc à comparer les temps bruts réalisés par distance et par catégorie en fonction des "Par Time" afin d’ajuster les valeurs. Dans notre exemple, il faut bien sûr ne considérer que les valeurs effectuées en automne et en en hiver, car les données enregistrées en été sont beaucoup plus lentes.

 

Tps brutVar. / ParRed. kil / Var
Par TimeMaiden 1.500 2ans1'30''0060''00
Staight RightMaiden 1.500 2ans1'27''88-2,12-1,42
Waltz KeyMaiden 1.500 2ans1'28''75-1,25-0,84
Par TimeHandicap 1.900 F 3ans1'57''8062''00
HawaaHandicap 1.900 F 3ans1'55''24-2,56-1,35
Par TimeHandicap 1.900 G 3ans1'58''9062''50
M. CannibaleHandicap 1.900 G 3ans1'56''75-2,15-1,05
Par TimeHandicap 1.300 E/G 4+1'17''2559''43
Jack MuscoloHandicap 1.300 E/G 4+1'15''92-1,33-1,03
TantrisHandicap 1.300 E/G 4+1'16''28-0,97-0,76
Daring StormHandicap 1.300 E/G 4+1'16''36-0,89-0,7
Par Time1.900 LR1'56''5061''30
Mr Owen1.900 LR1'52''97-3,53-1,85
Vitesse piste-1,08

On constate que toutes les courses ont été beaucoup plus rapides que les temps de référence. La Listed Race est celle qui fut la plus rapide, avec un écart de 1,85 seconde par rapport à la réduction kilométrique du temps de référence. Cela permet déjà de déduire que la très bonne performance réalisée par Mr Owen n’est pas seulement due à la piste. Pour chiffrer la vitesse de la piste, on retire la valeur la plus haute et la valeur la plus basse. La vitesse de la piste est donc de 1,08 seconde pour 1.000m. La vitesse de la piste permet donc de gagner près de sept longueurs en réduction kilométrique. Pour estimer correctement les performances des gagnants de la journée sur la base de leur temps brut, on est donc obligé de retrancher cet avantage.

Mr. Owen, la meilleure performance réalisée à Deauville. Si l’on ajuste le temps brut de Mr. Owen (1’52’’97 + 1’’08 x 1,9), on obtient un temps brut de 1’55’’02. Ce temps est bien en-dessous de celui de référence pour un gagnant lambda de Listed sur cette même distance. La valeur réalisée par Mr. Owen est de loin la meilleure que l’on ait vue sur les 1.900m P.S.F. de Deauville. On peut donc s’attendre à le voir gravir encore des échelons.