Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE SPORT PAR LE TEMPS - Merci Maurice !

International / 12.12.2016

LE SPORT PAR LE TEMPS - Merci Maurice !

 

Par Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de Galop et animateur de Horse Racing Chrono https://twitter.com/HorseRacingChro

À l’occasion de la Longines Hong Kong Cup, Maurice (Screen Hero) a remporté facilement le sixième Gr1 de sa carrière, et cela sur une distance allant de 1.600 à 2.000m. Il a aussi remporté son 3e Gr1 en autant de sorties sur l’hippodrome de Sha Tin.

Les chevaux entraînés au Japon ont gagné cette année deux des quatre Grs1 disputés lors des Longines courses internationales de Hongkong. Dans un futur proche, en raison de la position géographique de Hongkong, du calendrier où se déroulent ces quatre Grs1, et de la supériorité des chevaux élevés au Japon, on peut s’attendre à ce que les chevaux entraînés au Japon réussissent un parfait quatre sur quatre.

Un casting difficile. Le Hong Kong Jockey Club se donne beaucoup de mal pour réunir un plateau de champions venant du monde entier afin de promouvoir le niveau des courses internationales disputées à Hongkong. Cette année, deux des quatre Grs1 n’avaient clairement pas réussi à séduire. Le Longines Hong Kong Mile cherchait un nouveau champion après les dernières courses en demi-teinte d’Able Friend (Shamardal). Quant au Longines Hong Kong Sprint, il était indéchiffrable en l’absence d’un réel leader. Dans les deux autres Grs1, trois stars mondiales, Highland Reel (Galileo), Maurice et A Shin Hikari (Deep Impact) avaient répondu présent dans la Cup et le Vase. La présence de ces trois chevaux entraînés en Irlande et au Japon et déjà gagnants de plusieurs Grs1 avaient réussi à eux seuls à justifier l’intérêt pour le monde hippique pour ces courses qui se disputent aussi, et il faut le noter, dans un cadre exceptionnel.

Un Hong Kong Sprint sans relief. À l’issue d’une course menée à un train très soutenu par Peniaphobia (Dandy Man) sur les 1.200m de Sha Tin, Aerovelocity (Pins), âgé de 8ans et déjà gagnant de cinq Grs1, s’est imposé après un parcours parfait en partie grâce à une très bonne corde (2) en 1’08’’80. Il réalise une performance en deçà de sa victoire lors de l’édition 2014 du H.K. Sprint en 1’08’’57. Son temps brut est aussi largement en dessous du record réalisé par Lord Kanaloa (King Kamehameha) en 1’08’’25, lui aussi double vainqueur du sprint. Dans cette course, Lucky Bubbles (Sebring), pourtant parti de la stalle 5, est venu échouer à deux centièmes pour la victoire après avoir réalisé les 400 derniers mètres les plus rapides de la course en 22’’20. De son côté, Signs of Blessing (Invincible Spirit), desservi par un mauvais numéro de corde (13), et encore parmi les derniers à l’entrée de la ligne droite, a franchi les 400 derniers mètres en 22’’21, échouant à une méritoire cinquième place en 1’09’’07.

Clt              Nom                                     Tps Brut          L400           Acc. %          Sect. rating

1                 Aerovelocity                        68,80               22,54          101,75          103

2                 Lucky Bubbles                     68,82               22,2            103,33          105,50

3                 Peniaphobia                         68,92               22,9            100,32          99

4                 Amazing Kids                      69,00               22,38          102,77          103

5                 Signs of Blessing                 69,07               22,21          103,66          104,50

                   Standard Time G               68,40               22,5            101,33          106

Beauty Only, la victoire de l’Italie et de l’Europe ! Comme dans le Sprint, en l’absence de réel épouvantail, le Mile était très ouvert et on a assisté à une arrivée très serrée. Là aussi, ce Gr1 ne laissera certainement pas un souvenir impérissable. Il faut cependant noter que les trois premiers de la course sont trois produits européens.

Gagnant d’un Gr3 en 2013 à Rome, élevé et entraîné en Italie avant d’être transféré à Hongkong, Beauty Only (Holy Roman Emperor) a remporté à l’occasion du Hong Kong Mile son premier Gr1 en Asie. Longtemps pointé parmi les derniers, il l’emporte en 1’33’’48. Son temps brut est au-dessus du record détenu depuis 2008 par Good Ba Ba (Lear Fan), en 1’32’’71 mais reste très correct. À l’issue d’une arrivée très serrée, les six premiers de la course sont séparés par trois dixièmes. Satono Alladin (Deep Impact), qui n’a pas eu une ligne droite très limpide, trace les 400 derniers mètres de la course les plus rapides en 22’’79. C’est sans nul doute la meilleure impression de cette édition du Mile.

Clt            Nom                                 Tps brut          L400           Acc. %               Sect. rating

2016         Beauty Only                    93,48               22,81          102,50               104

2008         Good Ba Ba                    92,71               22,4            103,50               114

                 Standard Time G          93,80               22,55          104,00               106

 

Highland Reel manque le doublé. Déjà vainqueur de quatre Grs1, le globetrotter irlandais Highland Reel est passé tout près de réaliser un doublé dans le Hong Kong Vase, dans un lot qui paraissait pourtant largement à sa portée. Les voyages répétés et une saison chargée ont peut-être eu raison de sa forme. Peut-être a-t-il aussi présumé de ses forces en imprimant un train très rapide.

Dès le début de la course, Highland Reel s’est porté en tête, menant à un train régulier. Il a franchi la marque des 1.600m sur la base de 1’38’’67, soit sur une base de 3’’42 plus rapide que lors de sa victoire l’année précédente. C’est à partir de ce moment de la course que son partenaire a décidé de durcir encore le rythme en essayant de se porter hors d’atteinte. Au passage des 2.000m, Highland Reel était toujours en tête mais a commencé à plafonner nettement. C’est dans cette dernière fraction que Satono Crown (Marju), longtemps pointé dans les derniers, profitant d’un rythme de course très rapide, est revenu l’ajuster. Il franchit les 400 derniers mètres les plus rapides de la course en 23’’45, boucle le parcours sur un facile succès en 2’26’’22 et signe le quatrième meilleur temps de l’épreuve. Aucun des participants à cette course n’est parvenu à améliorer ses 400 derniers mètres de course par rapport à ses précédentes fractions, hormis le gagnant, ce qui prouve que la course fut disputée à un rythme très élevé jouant un rôle de sélection sans merci. Highland Reel a peut-être aussi présumé de sa capacité à pouvoir tenir un early pace aussi élevé.

Clt                 Nom                            Tps brut          L400           1600

2016             Highland Reel            146,30             24,21          98,67

2015             Highland Reel            148,43             22,78          102,09

2016             Satono Crown            146,22             23,45          99,07

                     Standard Time G      148,05             23,6           

Maurice, l’éclair de classe. Les Longines courses internationales de Hongkong attendaient un éclair de classe cette année et un match dans la Cup entre les deux japonais : A Shin Hikari et Maurice. Le match a tourné court en faveur de Maurice qui a balayé toute opposition dans la ligne droite. A Shin Hikari, détenteur du record de l’épreuve et sacré meilleur cheval mondial sur le turf au printemps dernier, a perdu de sa superbe.

Comme à son habitude, il s’est porté en tête. Il a enchaîné les sections de 400m sur un excellent tempo : 26’’79 – 23’’31 – 23’’24 – 23’’36. Une aptitude à soutenir une vitesse élevée dès le début de course et qui a fait de lui un cheval difficile à contrer par le passé. Il franchit les 1.600m en 1’36’’80, près de six longueurs devant le peloton. À ce stade de la course, son rythme est plus élevé de 0,18 seconde par rapport à l’année précédente où il a remporté la course dans un nouveau temps record de 2’00’’60. Dans les 400 derniers mètres, A Shin Hikari a nettement marqué le pas. Il a laissé la voie libre à son compatriote japonais.  Maurice, longtemps pointé en dixième position, a placé une très bonne accélération, refaisant de nombreuses longueurs. Il franchit les 400 derniers mètres en 22’’79 et remporte la course en 2’00’’95, par trois longueurs. Il signe le quatrième temps brut historique de l’épreuve mais nettement en dessous du record obtenu par A Shin Hikari en 2015. L’histoire ne nous dira jamais si Maurice aurait battu A Shin Hikari en 2015.

                                                  Tps Brut            0 à 400         400 à 800             800 à 1.200         1.200 à 1.600     1.600 à 2.000

Standard Time G     2'01''45              25,95            24,75 (50,70)       24,7 (75,40)         23,40  (98,80)   22,65 (121,45)

2015      A Shin Hikari            2'00''60              26,17            23,47 (49,64)       23,75(73,39)        23,59 (96,98)   23,62 (120,60)

2016      A Shin Hikari            2'02''18              26,79            23,31 (50,10)       23,24 (73,34)       23,46 (96,80)   25,38 (122,18)

2016      Maurice                     2'00''95              27,63            24,07 (51,70)       23,60 (75,30)       22,86 (98,16)   22,79 (120,95)