Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA, JOUR 4 - Les femelles du Berlais dominent le marché de l’obstacle

Institution / Ventes / 06.12.2016

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA, JOUR 4 - Les femelles du Berlais dominent le marché de l’obstacle

La vente d’élevage Arqana s’est conclue ce mardi par une journée à la tonalité obstacle. Deux juments issues du haras du Berlais ont dominé les enchères. La première était la star annoncée de cette session, puisque Boréale du Berlais (Presenting), présentée pleine de Saint des Saints, est une fille de Bonita du Berlais (King’s Theatre), gagnante de Listed à Auteuil, mais surtout sœur des champions Bonito du Berlais (Trempolino), Nikita du Berlais (Poliglote) et Carlita du Berlais (Soldier of Fortune). Elle a été adjugée 210.000 €. Le deuxième top a été réalisé par Houston du Berlais (Mansonnien), qui va prendre la direction de Yorton Farm, pour 86.000 €. Elle était présentée pleine de Masked Marvel, dont les premiers foals ont réalisé quelques jolis scores.

Globalement, la vente affiche des résultats inférieurs à ceux de l’an passé, mais l’écart s’explique principalement par les étalons de l’Ifce qui avaient dopé les chiffres en 2015. Des quatre journées, c’est la première, correspondant à la partie 1, qui a été la plus active, reflétant l’appétit existant pour le haut de gamme. Éric Hoyeau a analysé : « Nous avions fait le choix de maintenir le standard de la partie 1, ce qui a payé, puisque le prix moyen sur cette journée progresse de 5 %. Le chiffre d’affaires a reculé logiquement en raison d’une offre plus restreinte. La deuxième journée, où le taux de vendus a baissé de 10 %, a montré qu’il y avait un peu moins d’appétit pour les catégories intermédiaires. Lors de la troisième journée, on arrive dans une notion de vente de service, et si le pourcentage de vendus a été satisfaisant, on a vu que les animaux des catégories commercialement inférieures subissaient une perte de valeur de l’ordre de 20 %. Enfin, la dernière journée a acquis une vraie identité d’obstacle. Il existe une demande réelle pour les juments de haut calibre, mais aussi pour les foals issus d’étalons un peu recherchés et avec une bonne conformation. Cette session a aussi montré qu’il y avait un bonus à l’exposition en vente publique pour les bons standards d’obstacle, et le marché pourrait même absorber une offre supplémentaire pour ce type de profils. »

LES GRANDS INDICATEURS, JOUR 4 - MARDI 6 DÉCEMBRE

            Présentés   Vendus (%)      Prix moyen (évol.)     Prix médian (évol.)         C.A. (évol.)

2016    150             115 (76,7 %)     16.130 € (- 24,3 %)    10.000 € (- 13 %)            1.855.000 € (- 20,9 %)

2015    156             110 (70,5 %)     21.314 €                      11.500 €                          2.344.500 €

 

LES GRANDS INDICATEURS CUMULÉS – DU 3 AU 6 DÉCEMBRE

            Présentés   Vendus (%)      Prix moyen (évol.)     Prix médian (évol.)         C.A. avec amiables (évol.)

2016    832             623 (74,9 %)     37.169 € (- 1,7 %)      16.000 € (- 15,8 %)         23.156.500 € (- 10 ,7 %)

2015    895             686 (76,6 %)     37.822 €                      19.000 €                          25.945.900 €

LE TOP 5 DES ACHETEURS

#     Acheteur                                                     Lot(s)         Prix moyen         C.A.

1     Guy Petit                                                     15               19.533 €              293.000 €

2     Sarl LJ Négoce                                            1                 210.000 €            210.000 €

3     Richard Venn Bloodstock/Yorton Farm     5                 34.200 €              171.000 €

4     Highflyer Bloodstock                                  3                 34.667 €              104.000 €

5     Haras du Saubouas                                      3                 32.667 €              98.000 €

LE TOP 5 DES VENDEURS

#     Vendeur                                                      Lots            Prix moyen         C.A.

1     Haras du Berlais                                          4                 89.500 €              358.000 €

2     Haras de la Croix Sonnet                            8                 15.063 €              120.500 €

3     Haras du Mesnil                                          7                 17.000 €              119.000 €

4     Haras de Grandcamp                                   5                 22.800 €              114.000 €

5     Haras de la Reboursière et de Montaigu     4                 22.250 €              89.000 €

LES TOPS DES JUMENTS

Lot    Age   Nom (Origines)                                                                 Prix

941    5        BORÉALE DU BERLAIS (Presenting & Bonita du Berlais)     210.000 €

Pleine de Saint des Saints

Acheteur : Sarl Lj Negoce

Vendeur : Haras du Berlais

924    11      HOUSTON DU BERLAIS (Mansonnien & Anais du Berlais)   86.000 €

Pleine de Masked Marvel

Acheteur : Richard Venn Bloodstock/Yorton Farm

Vendeur : Haras du Berlais

905    7        TORNADA (Ballingarry & Tourmaline)  70.000 €

Pleine de Martaline

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras des Granges

879    5        CARDLINE (Martaline & Powder Card)           45.000 €

Pleine de Saddler Maker

Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

877    5        POPROCK DU BERLAIS (Martaline & Populonia)     35.000 €

Pleine de Masked Marvel

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras du Berlais

868    5        NILE GRISE (Ange Gabriel & Nile Glorieuse)  34.000 €

Pleine de Turgeon

Acheteur : Five Star Bloodstock Transport Ltd

Vendeur : Haras du Mesnil

833    12      LA CHAMPMESLE (Turgeon & La Pécardière)          33.000 €

Pleine de Kapgarde

Acheteur : PB Bloodstock Services

Vendeur : Haras de Grandcamp

929    4        AISANCE (Saint des Saints & Aulne River)        33.000 €

Pleine de Masked Marvel

Acheteur : Richard Venn Bloodstock/Yorton Farm

Vendeur : Haras d’Étreham

LES TOPS DES FOALS

Lot    Sx      Origines                                                                            Prix

881    M      (Saint des Saints & Queen Place)        45.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras de la Placière

856    M      (Saint des Saints & Miss Courteillaise)          44.000 €

Acheteur : Pegasus Farms Ltd

Vendeur : Haras de la Croix Sonnet

895    M      (Martaline & Shahwarda)         43.000 €

Acheteur : Moanmore Stables Ltd

Vendeur : Haras des Trois Rivières

855    M      (Great Pretender & Miss Country)     41.000 €

Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Haras de Grandcamp

888    M      (Masked Marvel & Sainte Russy)      40.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras d’Etreham

799    M      (Great Pretender & Eliga)        35.000 €

Acheteur : Pegasus Farms Ltd

Vendeur : Haras de Dorat

813    M      (Martaline & Ges)         30.000 €

Acheteur : Carraigh Ard Bloodstock Ltd

Vendeur : Haras de Montaigu

838    M      (Dream Well & Ladies Wish)   25.000€

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras du Mesnil

860    M      (Masled Marvel & Mona Vassy)        24.000 €

Acheteur : The Channel Consignment

Vendeur : Haras du Lieu des Champs

936    M      (Saint des Saints & Benghasi)  22.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras des Cordelles

LES JUMENTS

ELLE LE VALAIT BIEN…

#941    BORÉALE DU BERLAIS (Presenting & Bonita du Berlais, par King’s Theatre)    210.000 €

Pleine de Saint des Saints

Acheteur : Sarl LJ Négoce

Vendeur : Haras du Berlais

Les opportunités pour rentrer dans une telle famille d’obstacle sont rares et les enchères ont logiquement commencé directement à 50.000 € pour Boréale du Berlais (Presenting), présentée pleine de Saint des Saints. Elles sont vite montées et c’est finalement Anthony Baudoin qui a eu le dernier mot sur Xavier Papot, à 210.000 €. Ce dernier avait mis une seule enchère, à 200.000 €. Boréale du Berlais, élevée par Jean-Marc Lucas comme son nom l’indique, s’est classée deuxième d’un Prix Sagan (L). Elle est aussi issue de l’une des plus grandes familles "Berlais". Sa mère, Bonita du Berlais (King’s Theatre), n’est autre qu’une sœur du champion et regretté Bonito du Berlais (Trempolino), gagnant du Prix Cambacérès (Gr1), de multiples groupes à Auteuil, et deuxième du champion Blue Dragon (Califet) dans le Prix Renaud du Vivier (Gr1), de la championne Nikita du Berlais (Trempolino), multiple gagnante de Gr2 et Gr3 à Auteuil et deuxième d’une Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), ainsi que de Carlita du Berlais (Soldier of Fortune), qui a montré de gros moyens sur les haies à 3ans, mais a vu sa carrière interrompue prématurément avant les grandes échéances de sa génération durant l’automne. Boréale du Berlais représente l’alliance de courant de sang parfait pour l’obstacle, avec la présence de deux des plus grands étalons d’obstacle outre-Manche, Presenting et King’s Theatre, ainsi que le sang de Cadoudal via Chica du Berlais. Son produit à naître par Saint des Saints possèdera un pedigree d’obstacle somptueux.

« J’avais prévu entre 150.000 et 200.000 €, j’ai un peu dépassé mon budget ! », a expliqué Anthony Baudoin (haras du Hoguenet). Boréale du Berlais le valait certainement bien car, en plus d’une page parfaite, elle est aussi magnifique. Il a ajouté : « Je l’ai achetée pour un client qui souhaite rester anonyme et qui a déjà des chevaux chez moi. Il souhaitait rentrer dans l’une des grandes familles du Berlais. Il est déjà rentré dans la grande famille des "K" du haras des Coudraies… C’était une belle opportunité. Mon client est l’héritier d’une famille qui a eu de l’importance dans l’obstacle dans le passé et il souhaitait relancer tout cela… »

YORTON FARM FAIT SON MARCHÉ

#924    HOUSTON DU BERLAIS (Mansonnien & Anaïs du Berlais, par Dom Pasquini)    86.000 €

            Pleine de Masked Marvel

Acheteur : Richard Venn Bloodstock

Vendeur : Haras du Berlais

Les enchères ont vite monté pour Houston du Berlais (Mansonnien), présentée pleine du jeune Masked Marvel par le haras du Berlais. Cette jument fut notamment deuxième des Prix Fifrelet et Santio Pietro (Ls), et son pedigree compte beaucoup de black type. C’est en effet la sœur de Madison du Berlais (Indian River), gagnant de Grs2 outre-Manche, de Hilton du Berlais (Saint des Saints), lauréate du Prix André Michel (Gr3), de Jameson du Berlais (Royal Charter), lauréat du Prix Santo Pietro (L), de Shanon du Berlais (Turgeon), gagnante du Prix Renaud du Vivier (L) à Pau… Sa troisième mère est Montecha, gagnante du Prix Ingré et mère de deux étalons, Mont Basile et Saint Preuil.

À la fin, Richard Venn s’est retrouvé face à Guy Petit et Anthony Baudouin, et il a dû mettre une enchère à 86.000 € pour l’emporter. Le courtier, accompagné de David Futter, de Yorton Farm, nous a confié : « Je l’ai achetée pour David Futter. Nous adorons cette famille et cet élevage, et d’ailleurs nous venons d’acheter Clovis du Berlais pour faire la monte chez nous. Elle va aller à Yorton et devrait être saillie par l’un des étalons du haras. David adore les familles françaises. Il est possible que la production de la jument revienne en France, pour courir ou pour être vendue. »

#929    AISANCE (Saint des Saints & Aulne River, par River Mist)    33.000 €

Pleine de Masked Marvel

Acheteur : Richard Venn Bloodstock / Yorton Farm

Vendeur : Haras d’Étreham

Richard Venn a signé le bon à 33.000 € pour le lot 929, Aisance (Saint des Saints), une jeune jument de 4ans présentée pleine de Masked Marvel. Elle avait beaucoup pour plaire, étant sœur de Wait for Me (Saint des Saints), troisième d’un Weatherbys Champion Bumper (Gr1). On retrouve aussi des chevaux qui sautaient sous la deuxième mère, avec Klakos (Nikos), gagnant d’un Prix Univers II (L), et Carolina (Baby Turk), placée d’un Prix Guillaume de Pracomtal (L). David Futter nous a expliqué : « C’est une très belle jument. Pour moi, c’était l’une des juments de la vente. Pour le moment, elle va aller en Irlande, chez nous, à Yorton Farm. Une fois là-bas, nous déciderons à quel étalon elle sera envoyée. »

QUAND LE PLAT BASCULE VERS L’OBSTACLE

#905    TORNADA (Ballingarry & Tourmaline, par Cadoudal)           70.000 €

            Pleine de Martaline

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras des Granges

Présentée par le haras des Granges, Tornada (Ballingarry) est double gagnante de Listed pour l’entraînement de Marcel Rolland et les couleurs d’André Duboé. Elle a été saillie pour la première fois cette année et elle est pleine de Martaline. Ils ont été nombreux à mettre des enchères, mais Guy Petit a eu le dernier mot à 70.000 €. Le courtier nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour un client français, qui souhaite orienter son élevage vers l’obstacle après avoir débuté en plat. Il souhaite l’axer sur la qualité, d’où le choix de cette jument black type et pleine d’un très bon étalon. Sa production sera destinée à être vendue. » La mère de Tornada, Tourmaline (Cadoudal), s’est classée deuxième du Prix Finot (L) et elle a aussi produit Tourwell (Della Francesca), gagnant du Prix Achille Fould (L).

SADDLER MAKER ENCORE DANS LES MÉMOIRES

#879    CARDLINE (Martaline & Powder Card, par Ultimately Lucky)        45.000 €

            Pleine de Saddler Maker

Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

Présentée par le haras de l’Hôtellerie, Cardline (Martaline) est une propre sœur d'Another Sensation, qui fut deuxième d’un Prix Wild Monarch (L) avant d’être exporté outre-Manche, où il a défendu les couleurs de J.P. McManus. Gagnante de cinq courses sur les obstacles, Cardline était présentée pleine pour la première fois, de Saddler Maker, disparu cette année. Ce qui est rare est cher, et David Minton, de Highflyer Bloodstock, est monté jusqu’à 45.000 € pour l’acheter. Il nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client basé en Grande-Bretagne. C’est une belle jument, qui marchait vraiment très bien, et elle est pleine d’un étalon qui a très bien produit. Mon client élève pour faire courir, donc logiquement, il exploitera sa production. »

POPROCK DU BERLAIS, UNE BELLE AFFAIRE POUR GUY PETIT

877      POPROCK DU BERLAIS (Martaline & Populania, par Polish Precedent)   35.000 €

Pleine de Masked Marvel

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras du Berlais

Guy Petit a eu le dernier mot pour le lot 877, Poprock du Berlais (Martaline), présentée pleine de Masked Marvel, l’étalon du haras d’Étreham. Ses premiers produits sont foals et ont bien marché lors de ce jour 4 de la vente d’élevage Arqana. Poprock du Berlais est gagnante à Enghien et s’est classée troisième d’un Prix Magne (L). Elle venait de recevoir un bon update car son frère, le 3ans Pop Art du Berlais (Poliglote), a signé d’excellents débuts à Auteuil en se classant deuxième du Prix Chalet, et confirmant qu’il avait un bel avenir devant lui. La famille galope, car la deuxième mère est Sudaka (Garde Royale), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) et mère de Motek (Last Tycoon), gagnante d’un Corrida (Gr3) et mère de Saint Émilion, qui remporta les Oaks japonaises (Gr1). On saute aussi, puisque Sudaka est à l’origine de Weisshorn (Assert), gagnant du Prix Gérald de Rochefort (L), et de Sud Bleu (Pistolet Bleu), deuxième de Gr2 sur les claies outre-Manche. Guy Petit nous a dit : « Je l'ai acheté pour un jeune client qui souhaitait investir dans une souche du haras du Berlais. Il a gagné une saillie de Doctor Dino et la jument va donc aller à cet étalon. Elle va rejoindre l’Orne. Elle est, de plus, pleine de Masked Marvel, un jeune étalon qui plaît. »

Rémi Boucret continue d’investir dans le galop. Éleveur réputé de trotteurs (affixe Bello et Bella), Rémi Boucret a aussi élevé quelques bons galopeurs, comme Very Nice Name ou Too Nice Name. En octobre dernier, il s’était distingué via un yearling de Wootton Bassett, vendu 120.000 €, et qu’il avait élevé en association avec Gérard Dufit. Lors de cette dernière journée de vente, il a acheté Titane du Berlais (Forestier) pour 27.000 €. La jument était présentée pleine de Masked Marvel. Sa mère, Wendy du Berlais (Loup Solitaire), est placée de Listed. Rémi Boucret est conseillé par Arnaud Leraitre qui a signé le bon sous la bannière Arno Equine Services.

LES FOALS

LE FRÈRE D’HINTERLAND POUR PAUL BASQUIN

#881    N (Saint des Saints & Queen Place, par Diamond Prospect)      45.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras de la Placière

Éleveur : C. Bresson & E. Aubrée

Paul Basquin est allé jusqu’à 45.000 € pour ce produit de Saint des Saints et de Queen Place (Diamond Prospect), un joli petit-fils de Saint des Saints né tardivement : le 12 mai. C’est le frère d’Hinterland (Poliglote), gagnant et placé de Gr1 sur les claies et les fences en Angleterre pour l’entraînement de Paul Nicholls, après avoir remporté un Prix Wild Monarch (L) sous l’entraînement de Guillaume Macaire. C’est aussi un frère de Lofte Place (Poliglote), gagnante à Enghien et à Auteuil. Paul Basquin nous a dit : « Il a vraiment une très belle page. Sa mère a donné deux bons produits par Poliglote et, sous la deuxième mère, on retrouve le nom de Phar Bleu. C’est une belle famille d’obstacle. C’est un poulain très évolutif car il est né tardivement. Il va aller au haras du Saubouas. »

UN SAINT DES SAINTS QUI SÉDUIT

#856    LE PRÉ SAINT LOUIS (Saint des Saints & Miss Courteillaise, par Lavirco)            44.000 €

Acheteur : Pegasus Farms Ltd

Vendeur : Haras de la Croix Sonnet

Éleveur : Comte G. de Saint-Seine & Sarl Vermot Saintlouis

Les enchères sont vite montées pour le lot 857, un foal mâle né pour sauter car fils de Saint des Saints et de Miss Courteillaise (Lavirco). Cette dernière est une sœur de Gris Courteillais (Fragrant Mix), placé de Listed à Auteuil. Il s’agit de la famille de Rhigaf, gagnant d’un Grand Steeple-Chase d’Enghien (L, à l’époque), et de Semirathen, troisième d’un Prix Léon Olry-Roederer (L, à l’époque). La lutte a été intense et c’est finalement Pegasus Farms qui l’a emporté, David Minton d’Highflyer Bloodstock s’inclinant seulement pour 1.000 €.

LES FOALS

LE FRÈRE DE MY NAME IS NICK VERS L’IRLANDE

#895    N (Martaline & Shahwarda, par Sendawar)        43.000 €

Acheteur : Moanmore Stables

Vendeur : Élevage des Trois Rivières

Éleveur : H. Viallon

Le lot 865 est né pour réussir sur les obstacles. Par Martaline, il est le frère du bon My Name Is Nick (Nickname), deuxième d’un Prix Maurice Gillois (Gr1) ainsi que du Prix Antoine de Palaminy (L) à Pau. C’est aussi le frère de Kingalola (Kingsalsa), gagnant récemment du Prix Raymond de Bouglon, à Pau, dans un très bon style, posant ses jalons pour le prochain Prix Antoine de Palaminy. Il va désormais s’envoler vers l’Irlande, ayant été acheté par Moanmore Stables. Peter Vaughan nous a dit : « C’est un joli poulain, frère d’un bon cheval. Il va partir en Irlande et passera en vente là-bas lorsqu’il aura 3ans. »

LE FRÈRE DE FRODON POUR HIGHFLYER

#855    N (Great Pretender & Miss Country, par Country Reel)           41.000 €

Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Haras de Grandcamp

Éleveur : P. Gasdoue

Ce foal, présenté par le haras de Grandcamp, est un frère du bon Frodon (Nickname), lauréat de Gr2 en steeple à Wincanton, début novembre. Le cheval avait débuté sa carrière chez Guillaume Macaire avant que les hommes d'Highflyer Bloodstock ne l’achètent. Il évolue désormais sous les ordres de Paul Nicholls. David Minton n’a pas laissé échapper le foal et a dû monter jusqu’à 41.000 € pour se le faire adjuger. Il nous a dit : « Il va partir en Grande-Bretagne, pour le compte d’un client existant, et il est destiné à repasser en vente à 3ans. Nous avons acheté Frodon, en qui nous croyons et qui devrait courir à Cheltenham. »

LES PREMIERS PRODUITS DE MASKED MARVEL SUSCITENT BEAUCOUP D’INTÉRÊT

#888    N (Masked Marvel & Sainte Russy, par Saint des Saints)          40.000 €

Acheteur : Haras du Saubouas

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Haras d’Étreham & E. Puerari

Poulain déjà très développé et né le 31 janvier, ce foal présenté par le haras d’Étreham appartient à la première production du fils de Montjeu Masked Marvel. Sa mère, Sainte Russy (Saint des Saints), fut deuxième du Prix Finot (L), et elle a déjà donné Sainte Sophie (Poliglote), gagnante à Auteuil, et Bohio (Poliglote), lauréat du Prix Romantisme. Paul Basquin a signé le bon à 40.000 € et nous a dit : « C’est un beau poulain, avec de la taille et du chic. Il est issu d’un jeune étalon, fils de Montjeu, et sa mère est une jeune jument issue d’une belle famille d’obstacle. Il va aller au haras du Saubouas et nous aviserons pour son avenir. »

#860    N (Masked Marvel & Mona Vassy, par Sleeping Car)    24.000 €

Acheteur : The Channel Consignment

Vendeur : Haras du Lieu des Champs

Éleveur : N. & B. Ferrand

Ce foal présenté par le haras du Lieu des Champs est issu de la première  production de Masked Marvel, basé au haras d’Étreham. Sa mère, Mona Vassy (Sleeping Car), a pris plusieurs places en obstacle, et sa deuxième mère, Provenchère (Son of Silver) s’est placée de Listed à Auteuil. Alban Chevalier du Fau est monté jusqu’à 24.000 € pour l’acheter. Il nous a expliqué : « Nous avons vu plusieurs foals de Masked Marvel. Ils sont plaisants, avec de la taille, et en tant que fils de Montjeu, il a toutes les chances de réussir. Ce poulain est très athlétique et il a une bonne locomotion. Il semble aussi avoir une belle marge de progression. Je l’ai acheté avec une association d’amis et il devrait repasser en vente à 2 ou 3ans, dans un lieu qui reste à définir. »

LE FRÈRE DE SRELIGHONN POUR PEGASUS FARMS

#799    N (Great Pretender & Eliga, par Turgeon)          35.000 €

Acheteur : Pegasus Farms Ltd

Vendeur : Haras du Dorat

Éleveur : Écurie Pégase & Mlle S. Mottier

Ce foal présenté par le haras du Dorat a été élevé par Gaëtan Trotin en Mayenne. C’est un fils du très confirmé Great Pretender et un frère du prometteur Srelighonn (Martaline), gagnant du Prix Paul’s Cray sur les haies d’Auteuil et sixième du Prix Cambacérès (Gr1) pour l’entraînement de François Nicolle. Hervé Barjot est monté jusqu’à 35.000 € pour l’acheter. 35.000 €, c’est aussi le prix qu’avait réalisé Srelighonn quand il était foal, en décembre 2013. C’est Hubert Barbe qui l’avait acheté, avant que François Nicolle ne mette 55.000 € pour l’avoir, à la vente d’été Arqana. Le poulain avait alors 2ans. Eliga (Turgeon), la mère de ces deux éléments, a gagné le Prix André Michel (Gr3).

LE TROIS QUARTS FRÈRE DE GÉMIX VERS L’IRLANDE

#813    TAMGO BORGET (Martaline & Ges, par Hours After)          30.000 €

Acheteur : Carraig Ard Bloodstock Ltd

Vendeur : Haras de Montaigu

Éleveur : Mme O. Goupil

Ce lot 813, présenté par le haras de Montaigu, n’est autre que le trois quarts frère du champion Gémix (Carlotamix), double gagnant de la Grand Course de Haies d’Auteuil et désormais étalon au haras de Victot. Ses premiers produits sont foals en 2016. On retrouve aussi de belles performances en obstacle sous la troisième mère, à l’origine de Go in Front, troisième de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), et de Gospel, troisième d’un Prix Alain du Breil (L, à l’époque). Le poulain a logiquement attiré l’attention et ce sont finalement les Irlandais de Carraig Ard Bloodstock qui l’ont emporté. Paul Murphy nous a dit : « Le poulain descend d’une super famille. Il va repartir en Irlande et passera certainement sur les rings en tant que store dans le futur. Je suis content de l’avoir eu à ce prix. »

UN DREAM WELL POUR LE HARAS DE LA CROIX SONNET

#838    DREAM WISH (Dream Well & Ladies Wish, par Turgeon)     25.000 €

Acheteur : Guy Petit

Vendeur : Haras du Mesnil

Éleveur : Mme H. Devin

Le bon a été signé à 25.000 € pour le lot 838, un foal nommé Dream Wish. Par Dream Well, il est le quatrième produit de Ladies Wish (Turgeon), une sœur de Ladies Choice (Turgeon), gagnante d’un Prix Fleuret (Gr3), et de Ladytown (Turgeon), gagnante d’un Prix Prince d’Écouen (L). Il s’agit de la famille de Shannon Rock (Turgeon), gagnant d’un Prix La Haye Jousselin et quatre fois deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1). Guy Petit nous a précisé que le poulain avait été acheté par le haras de la Croix Sonnet.

Les quatre étalons en vente partent à l’étranger

La dernière journée de la vente d’élevage Arqana a débuté par la vente de plusieurs étalons. Marc-Antoine Berghgracht a signé le bon à 20.000 € pour Archange d’Or, en provenance du haras de Montaigu, et un autre à 14.000 € pour Evasive’s First, en provenance du haras de Grandcamp. Ces deux étalons vont prendre la direction de la Tunisie et seront stationnés au haras Agrolux. Shakespearean, auparavant stationné au haras de la Hêtraie, a quant à lui été acheté pour 21.000 € par Driss Tarik. Il fera la monte au Maroc, dans le haras du docteur Sedrati. Enfin, Linda’s Lad, qui officiait au haras de Grandcamp, a été acheté pour 20.000 € par Toby Jones. Il fera désormais la monte en Grande-Bretagne.

La part de Martaline adjugée 40.000 € à Guy Petit

Le lot 786 était 1/50e de Martaline, l’étalon du haras de Montaigu. Elle a été adjugée 40.000 € à Guy Petit, qui nous a dit : « Je l’ai acheté pour un client français qui adore le cheval. Il a investi dans de très bonnes poulinières et il voulait donc une part dans un très bon étalon. »