Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

ARIMA KINEN (GR1) - Lemaire, un Diamond pour Noël

International / 02.01.2017

ARIMA KINEN (GR1) - Lemaire, un Diamond pour Noël

NAKAYAMA (JP), DIMANCHE 25 DÉCEMBRE

Le jockey français Christophe-Patrice Lemaire a passé un jour de Noël inoubliable en remportant l’Arima Kinen (Gr1). Il était associé au 3ans Satono Diamond (Deep Impact), le favori de la course préférée du public japonais. Les parieurs locaux ont généré l’équivalent de 363 millions d’euros sur cet événement. Les onze courses de la journée ont dépassé les 477 millions d’euros d’enjeux. Le Français est surnommé Totocho par ses supporters.

Après une course "à la Take", Christophe-Patrice Lemaire a battu d’une encolure Kitasan Black (Black Tide), le lauréat de la Japan Cup, associé au célèbre Yutaka. Satono Diamond, qui a également remporté le Kikkuka Sho (Gr1, St Leger japonais) après sa deuxième place dans le Derby, a toujours suivi Kitasan Black avant de l’attaquer dans les 150 derniers mètres, pour finalement s’imposer d’une encolure.

« Pour remporter l’Arima Kinen à 3ans, il faut un crack. » Le pilote français a expliqué : « J’avais déjà gagné l’Arima Kinen le jour de Noël 2005 avec Heart’s Cry (Sunday Silence). Mais aujourd’hui, cette victoire a une autre saveur car  j’ai monté dans toutes ses courses précédentes. Il est devenu un super cheval : pour remporter l’Arima Kinen à 3ans, il faut un crack. » Dans les dix dernières éditions, seuls Orfèvre (Stay Gold) et Victoire Pisa (Neo Universe) ont réussi à devancer leurs aînés à Nakayama. L’entourage de Satono Diamond, grand cheval pas trop dans le type Deep Impact (Sunday Silence), envisage bien sur une participation à l’Arc de Triomphe.

Le fils d’une jument argentine. Satono Diamond, deuxième prix de la vente des foals J.R.H.A. 2013 (230 millions de yens), est le premier produit de Malpensa (Orpen), une triple lauréate de Gr1 en Argentine pour la casaque de l’Italien Sandro Miserocchi, l’éleveur d’Invasor (Candy Stripes), un des trois champions (avec Cigar et Curlin) capables de remporter la Breeders’ Cup Classic et la Dubai World Cup. Malpensa, qui porte le nom de l’aéroport de Milan, a ensuite produit une pouliche par Stay Gold, Linate (comme le deuxième aéroport de la ville italienne). Cette dernière a décroché une belle victoire en octobre dernier. Malpensa a aussi donné une 2ans par Orfèvre (Stay Gold). La poulinière de Northern Farm est morte en avril après avoir mis bas un propre frère de Satono Diamond.

Encore un record pour Deep Impact. La victoire de Satono Diamond a offert à son père Deep Impact un nouveau record. "Impacto" s’est imposé pour la cinquième fois consécutive dans le classement des étalons japonais avec 7,493 milliards de yens. Le seul étalon capable de totaliser plus de gains fut son père, Sunday Silence. Le chef de race avait dépassé quatre fois la barre de sept milliards, avec un chiffre record de 9,274 milliards en 2005.

…et une cravache d’argent

Ce succès dans l’Arima Kinen  fait suite à celui décroché avec l’invaincu Rey de Oro (King Kamehameha) dans les Hopeful Stakes (Gr2). Mais cela n’a pas suffi à Christophe-Patrice Lemaire pour décrocher la Cravache d’or. Le Français, qui avait entamé le week-end de Noël avec deux victoires d’avance sur le tenant du titre, Keita Tosaki, n’a remporté qu’un succès le 24 décembre à Hanshin. Alors que le Japonais a réussi un coup de quatre à Nakayama. Résultat : 185 à 184. Tosaki a assuré son avance avec deux victoires dans les deux premières épreuves de Noël, finissant avec un score de 187 - 186.

En tête par les gains et le pourcentage de gagnants. Christophe-Patrice Lemaire a terminé la saison en tête du classement par les gains avec 4,040 milliards de yens, soit quelques 660 millions de plus que Tosaki. Il domine aussi le classement par le pourcentage de gagnants avec un excellent score de 23,7 % de lauréats. Son rival a enregistré un taux de réussite de 19,3 %.